Musique
Laisser un commentaire

Asian Dub Sound System au Nouma, (presque) un revival

Je les avais vus au siècle dernier ( !) et j’avais gardé un le souvenir d’un concert festif, plein de bonnes vibrations. Asian Dub était au Nouma vendredi dernier, je vous raconte.

Il y avait beaucoup de monde au Nouma, dont de nombreux fans de l’époque. Arrivée un peu tard, je n’ai pas pu voir Sphère Primaire, mais d’après les échos que j’ai eus, c’était plutôt pas mal du tout.

Vers 22h30, on se masse dans la grande salle, car retentissent les premiers sons reconnaissables entre tous d’Asian Dub. Derrière la platine, un des membres fondateurs du groupe nous balance son mix. Et là, beaucoup de spectateurs s’interrogent : euh quoi, il est tout seul ? Et oui,  tout seul en effet, pendant presque 1/2 heure. C’est là qu’on comprend qu’on a Asian Dub Sound System, et non Foundation, soit une formation différente.

Enfin ça décolle !

Heureusement arrivent trois autres membres : un autre MC, un rasta  (tous deux je crois qui étaient déjà dans la formation initiale) et un jeune rappeur qui n’était certainement pas né à l’époque du concert mémorable d’Asian Dub  au Nouma en…1996.
Et là, enfin, ça décolle ! En je dois dire en grande partie grâce à l’énergie, à la puissance et au flow incroyable du jeunot. C’est simple, il habitait physiquement la scène, haranguant le public, dansant et courant d’un bout à l’autre sans s’arrêter, une vraie pile électrique à la vitalité communicative. Et avec le second MC, branché sur la même longueur d’ondes, c’était nickel.

Asian Dub au Nouma - ©Seb North

Asian Dub au Nouma – ©Seb North

Quelques morceaux m’ont fait décoller, notamment un qui lorgnait du côté de Prodigy…
En définitive, ce n’était pas exactement ce à quoi je m’attendais mais c’était pas mal quand même une fois qu’ils étaient les quatre sur scène.

J’ai aimé :  l’énergie et la présence du tout jeune membre du groupe.
J’ai moins aimé : la première demi-heure.
Infos pratiques :

Noumatrouff
57, rue de la Mertzau
68063 Mulhouse
Tél : 03 89 32 94 10
www.noumatrouff.fr

Classé sous : Musique

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *