Expos
Laisser un commentaire

Ateliers ouverts de Motoco : artistes en veux-tu, en voilà!

MOTOCO, la plateforme d’artistes mulhousiens, a ouvert ses portes dans le cadre des Ateliers Ouverts fin mai 2016. Petite histoire de quelques minutes de découvertes artistiques locales…


J’ai découvert les ateliers ouverts sur le tard, mais j’ai eu le grand plaisir de pouvoir me heurter à différentes formes d’art au sein du bâtiment de MOTOCO ne serait-ce qu’une demi-heure (oui, bon, on fait comme on peut).
C’est dans le cadre de la 17ème édition régionale des “Ateliers ouverts” que MOTOCO a également ouvert ses portes pour que les Mulhousiens puissent découvrir, rencontrer, échanger, confronter leurs goûts avec les 47 artistes invités lors de l’événement.
Pour cette édition, 418 artistes sont présents dans 127 ateliers différents à travers l’Alsace… MOTOCO en regroupant 47, c’est un très bon moyen d’en rencontrer une bonne partie !

On y trouve de la tulle, de la laine, des aquarelles, de l’huile, du crayon de papier, de la photographie, de la vidéo et du son, des montages multi-matières, animations théâtrales, dessins… bref on y trouve son compte!
Je me suis régalée à découvrir ces ateliers et des artistes aux personnalités variées: des extravertis, des timides, des bavards, des parents, des jeunes, des plus âgés… Je vous l’ai dit, on y trouve son compte et en plus on s’en met plein les mirettes gratuitement!
Et pas que!

Ambiance bon enfant au Motoco

Le décor est posé: c’est ambiance bon enfant pour les ateliers ouverts – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Parce que lorsque je suis arrivée avec mon petit vélo, j’ai découvert une petite animation musicale sympathiquement drôle car je me serai crue à une guinguette, avec le tourne-disque qui crépite devant une caravane, et les gens en train de passer du bon temps sous une douce chaleur… Le pied. J’adore ces clichés de vie.
Comme je n’avais que 30 minutes avant la fermeture pour découvrir les 47 artistes, je suis rentrée d’un pas décidé dans l’enceinte du bâtiment.
Voilà une petite palette de ce qui se fait et que j’ai eu plaisir à découvrir, mais qui n’est pas du tout exhaustif et représentatif de tout ce qu’on trouve à Motoco…

Anatomy of flight Simon Burckhalter

“Anatomy of flight” de Simon Burckhalter – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Une vie deux chiens d'Isabelle Lainé

“Une vie deux chiens” d’Isabelle Lainé – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Isabelle Lainé

Un autre cliché de chien heureux à Motoco d’Isabelle Lainé – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Nicola Aramu,  artiste italien, a été le premier atelier que j’ai visité. Première impression génialissime. J’aime beaucoup ce qu’il fait. Peintre et graveur, il travaille les photos de famille, portraits historiques, cartes postales pour leur redonner un second souffle plus coloré afin de créer de nouvelles émotions visuelles… plutôt pas mal!

Nicola Aramu pose devant ses oeuvres

Nicola qui pose devant quelques-unes de ses oeuvres – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Iva Šintic, d’origine Croate (on a réussi à publier son nom avec l’accent sur le S, c’est cool), a créé un livre extra-ordinaire qui peut se lire de plusieurs manières : Sur la première ligne uniquement de la première page à la dernière page, à chaque page, sur la deuxième ligne uniquement de la première à la dernière page… Tout le texte a été travaillé pour créer une histoire qui fonctionne en entier ou fractionné.

Une partie de l'atelier de Iva Sintic

Une partie de son atelier – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Flip-book %22Story of can't remember%22


Son livre flip-book “Story of can’t remember” – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Romain Tièche, lui, travaille le son et l’image. Il proposait dans une pièce en huit-clos, une expérience sensorielle basée sur 5 films: “White filter”, “Black filter”, “Le message”, “Le monde de Plexus” et “Les yeux fermés (réduction)”. Cette expérience est franchement géniale. Allongée dans un transat et noyée dans une atmosphère lumineuse et sonore parfois psychédélique, j’ai eu grand plaisir à observer tranquillement chaque détail de la pièce qui jouait avec les projections de Romain.

Romain Tièche Le message

Du “message”… – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Romain Tièche Black Filter

…au “Black filter”… – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

omain Tièche Le monde de Plexus

…en passant par “Le monde de Plexus”… – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

omain Tièche Les yeux fermés 2

…et en finissant par “Les yeux fermés” – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

La fermeture arrivant beaucoup trop rapidement pour moi, pas le choix, retour au RDC. Il y avait à manger et à boire servis par des gens sympas! Et quelques installations d’artistes pas mal aussi.

Les ateliers ouverts au Motoco

Les ateliers ouverts au Motoco, superbe découverte – © Camille Dietsch pour My Mulhouse

Les ateliers ouverts c’est en fait: des vernissages, des lectures,  des concerts, des visites d’ateliers, des performances, de la musique, du théâtre, des démonstrations, des installations, des apéros, etc.
Un événement à surveiller pour l’an prochain, mais MOTOCO va sûrement organiser d’autres événements entre temps… suivez-les et laissez-vous emporter!

Pour les curieux, sur cette 17ème édition, on trouvait:
ARTISTES PERMANENTS: Ambiehl Anne-Marie; Amillard Julien; Anheim Céline
Aramu Nicola; Auvray Éric; Bilger Marie-Paule; Bourgois Dominique; Britschgy Yvan; Burkhalter Simon; Chkhartishvili Irakli; Deco by Marie; Dro Celine; Dumora Gérard; Fischesser Mathieu; Fraenkel Pierre; Freudenreich Marie; Fryd Erik; Jenny Emmanuelle; Kecha Mounya; Lachkar Celine; Le Bris Romuald; Lopez Jacques; Mellinger Laurence; Mey David; Muller Lucie; Oertel Suzanne; Roberts Jennifer; Schnetzler Barbara; Sebaikhi Patricia; Talis Antonio; Tissot Joris; Tièche Romain; Tremplin Le; Weisbeck Alexandra; Šintic Iva
ARTISTES INVITES: Ceneda Jim; Conrad Michel; Ferhati Zahra; Friquet Jean-Baptiste; Georges Luc; Ketterlin Philippe; Meloquez; Schwarb Pierre; Vinspi Vincent; Vinter Estelle

Merci aux artistes pour leur accueil chaleureux et aux bénévoles pour l’organisation.

J’ai aimé : l’endroit, la diversité des artistes, l’ambiance dès le parking…
J’ai moins aimé : ne pas pouvoir y passer plus de temps faute de temps 🙁
Infos pratiques :
MOTOCO
13 rue de Pfastatt, 68200 Mulhouse
Site internet
Facebook
Classé sous : Expos

de

Sundgauvienne de naissance, Mulhouse était pour beaucoup « the place to be » lorsque j’étais ado. Aujourd’hui, après de nombreuses années de vie un peu partout en France et à l’étranger, je me re-pose et re-découvre cette ville. Je vous propose de m’accompagner dans mes découvertes et kiffs sur une « place to be » parmi tant d’autres dans ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *