Nathalie Ewert

Retour à Berratham -© Jean-Claude Carbonne

« Retour à Berratham » : danser la tragédie

Le chorégraphe Angelin Preljocaj signe avec « Retour à Berratham » une mise en scène / en danse poignante sur un texte écrit sur mesure par Laurent Mauvignier. C’était mercredi soir à la Filature. Le décor est plein d’ombre et de métal, de grillages et de carcasses de voitures. Sur scène, un jeune homme recherche Katja. Il interroge, s’égare, marche, il avait promis à Katja qu’il reviendrait. Mais la guerre a fait ses ravages, et Katja erre elle aussi. La danse surgit dans l’histoire telle une catharsis, une manière d’apaiser les esprit, de panser les plaies, mais dans le bruit et la fureur. La musique, sans concession, emplit les oreilles tandis que les danseurs offrent des moments beaux, nerveux, intenses. C’est autour de Katja que se focalisent les paroles et les gestes, tandis que la voix de la narratrice s’élève, puissante et implacable. Et soudain, parfois, la grâce et l’espoir surgissent, dans un mouvement d’une harmonie infinie où les corps ainsi que les esprits, étroitement mêlés, semblent s’apaiser enfin.

C'est parti pour une séance de marche nordique - © My-Mulhouse.fr

Marche nordique : l’essayer c’est l’adopter !

Un dimanche matin, je suis allée faire de la marche nordique avec l’Elan Sportif. Une activité sympa (et gratuite !), que je conseille à tout le monde ! Dimanche matin 10h30, le froid pique un peu mais cela n’a pas refroidi les habitués de la marche nordique, qui sont dans les starting-blocks devant la Maison des Berges. Pascal, qui organise ces virées pour l’Elan Sportif, prête des bâtons de marche à ceux qui ne sont pas équipés : attention, ce sont des bâtons spécifiques, équipés de gantelets. Bien utilisés, ils servent à accentuer le mouvement naturel des bras pour propulser le corps vers l’avant : on gagne en vitesse et le corps entier est sollicité. C’est parti pour une balade tonique le long des berges de l’Ill, on marche à un bon rythme, apprendre à bien utiliser les bâtons est assez intuitif, bref c’est vraiment agréable. Vers midi, on est de retour, avec la pêche et le sourire ! Une activité que je me promets de recommencer très vite.