Festivals, Musique
Commentaire (1)

Bêtes de Scène jour 2 : rock me baby !

La météo incertaine de la journée n’aura pas eu raison de l’ambiance et des concerts… La seconde journée de Bêtes de Scène, plus rock que la première, a tenu ses promesses.

Les yeux rivés au ciel ou à leur appli, les festivaliers ont invoqué toute la journée leurs saints ou leur dieu Météo pour que la pluie ne vienne pas gâcher la soirée. Et même si de la pluie, il y en a eu, c’est entre les gouttes et dans l’antre du Nouma que le public a une fois de plus assuré le succès du festival. Car oui, ce qui fait que Bêtes de Scène est un festival à ne pas manquer, c’est avant tout l’ambiance toujours fabuleuse qui règne en extérieur. D’ailleurs j’en connais beaucoup qui ne viennent que pour ça et cette histoire d’amour entre les mulhousiens et leur festival n’est pas prête de s’arrêter je pense…

Les locaux de l’étape assurent le show

Vers 20h, c’est Denis Scheubel et sa bande de Singe Chromés qui ouvre le bal. Tâche difficile que d’être le premier, alors que le public n’est pas encore tout à fait chaud mais qu’importe, il en faut plus pour déstabiliser le routard mulhousien. Pieds nus et tignasse flamboyante, il livre ses textes et son sacré coup de guitare aux filles, garçons, enfants, potes, agglutinés dans la petite salle du Nouma. L’acoustique déplorable de la salle aura à mon grand regret eu raison des pépites écrites par Denis mais malgré tout, c’était un beau moment de rock attitude.

singe Chromés

Singe Chromés – ©My-Mulhouse.fr

Plus tard, c’est avec plaisir que je retrouve les jeunes rockers de Ok Coral. Un concert plein de fougue et d’énergie, un bonheur communicatif d’être là, bref le groupe balance plein de bonnes vibrations et séduit le public. Et après Elephanz, juste avant les très très attendus Breton, c’est Colt Silvers qui vient secouer la salle et « As we walk » devient l’hymne instantané d’un public désormais chaud bouillant.

Ok Coral ©My-Mulhouse.fr

Ok Coral ©My-Mulhouse.fr

Colt Silvers ©My-Mulhouse.fr

Colt Silvers ©My-Mulhouse.fr

Tout d’un coup, une volée de nouvelles têtes se précipite dans la grande salle et le Nouma multiplie son public par deux. Breton, vers minuit, investit la scène, et le public s’embrase…

J’ai aimé : l’ambiance
J’ai moins aimé : l’acoustique de la petite salle

Infos pratiques :
Noumatrouff
57, rue de la Mertzau
68063 Mulhouse
Tél : 03 89 32 94 10
Site web : www.noumatrouff.fr
Toutes les infos sur le festival Bêtes de Scène : betesdescene.com
Classé sous : Festivals, Musique

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *