Tous les articles

Les PGSeries, quand l’Esport bat son plein à Mulhouse

Les PGSeries ont envahi le Palais des Sports durant le week-end du 30 juin – 1er juillet. Un événement dédié aux jeux vidéo organisé par la Power House Gaming, école d’Esport mulhousienne. Au programme, des tournois consoles et PC (dont notamment League of Legends, Fortnite et Counter-Strike) mais aussi des exposants et énormément de consoles en libre accès !

La scène principale des PGSeries © My Mulhouse

Je m’y suis rendu le dimanche, seconde et dernière journée de tournois : je ne le cache pas, c’est surtout les finales de League of Legends et de Counter-Strike qui m’attiraient 😊 L’ambiance était agréable et de nombreux jeux vidéo étaient représentés, avec par exemple des tournois ouvert au public de Tekken 7 ou de MarioKart 8. Les exposants étaient malheureusement peu nombreux, mais j’ai vraiment adoré le stand du Black Owl Studio et leur réplique du masque de Majora !

Black_owl_studios_majora-mask

Le stand Black Owl Studio et leur magnifique masque de Majora © My Mulhouse

Le gaming dans toute sa splendeur

Le top, c’était toutes ces consoles en libre-service. Grand amoureux de retrogaming, j’ai fait le tour de chaque stand avec des étoiles dans les yeux ! C’était vraiment sympathique de rencontrer des joueurs de tout âge et les voir se frotter à de grands titres du jeu vidéo.

PGseries_nintendo64_goldeneye

Un de mes jeux favoris : GoldenEye sur N64 ! © My Mulhouse

Mais le cœur de l’événement, c’était les tournois. J’en ai profité pour poser quelques questions à trois étudiants de la Power House Gaming : ils étaient membres de l’équipe Game’Her x MLG, complétée pour ce tournoi par deux membres de l’association MulhouseGaming. L’occasion d’en savoir plus sur ces jeunes talents et leur quotidien dans cette école d’Esport !

PGSerie_GameherxMLG-3eme-LoL

L’équipe Game’her x MLG, de gauche à droite : Cyril Jardot, Sovann Samboun, Adrien Teav, Régis Teav et Alexis Boitel

Interview de Sovann, Cyril et Alexis, étudiants à la Power House Gaming

Bonjour à vous ! Pour commencer, quel a été votre parcours avant d’intégrer la Power House Gaming ?

Sovann : J’ai réalisé un bac Optique, mais j’ai vite arrêté les études pour travailler dans l’informatique. À côté, je continuais le gaming ! Quand l’école a ouvert, j’ai tenté ma chance et j’ai été accepté.

Cyril : À la base, j’étais en bac pro dans le commerce, mais j’ai vite vu que cela ne me correspondait pas forcément. J’étais plutôt concentré sur l’Esport : j’ai donc fait du streaming à temps plein pendant un an avant de découvrir cette école. Je l’ai intégrée afin de réaliser mon rêve de jeunesse, devenir joueur professionnel.

Alexis : Moi, je viens de Grenoble. Après le bac, j’ai fait un BTS Système Informatique aux Organisations, mais ça ne m’intéressait pas réellement. En découvrant l’école, j’ai décidé d’arrêter mon BTS pour venir à Mulhouse et rejoindre la PHG.

Et comment s’organise une journée de cours à la Power House Gaming ?

Sovann : Le matin, c’est des cours « normaux » : anglais, communication, graphisme, audiovisuel, droit… La formation s’appelle les « métiers de l’Esport » : on nous donne les outils pour réussir dans le domaine et pas seulement en tant que joueur, mais aussi community manager, streamer, coach, graphiste…

Cyril : L’après-midi est consacré au coaching sur les jeux sélectionnés par l’étudiant : Fortnite, Counter-Strike, League of Legends… Ce schéma se répète toute la semaine, on a des horaires scolaires traditionnels en réalité.

Vous arrivez au terme des 10 mois de formation : votre bilan sur cette année et les enseignements de l’école ?

Sovann : Je trouve qu’elle m’a énormément apporté. Ça m’a ouvert les yeux par rapport à l’Esport en général. Avant, je jouais avec mes amis, on faisait des tournois, du streaming, mais c’était brouillon. L’école m’a donné les moyens pour mieux faire, pour être un véritable professionnel dans le domaine. Je ne regrette absolument pas mon choix !

Cyril : C’est tout un tas d’outils, de contacts et d’opportunités. On est dans les conditions maximales pour réussir, et on nous accompagne tout au long de l’année.

Alexis : L’école attache aussi beaucoup d’importance à l’hygiène de vie : alimentation, sport, propreté… Par exemple, après 00:30, il est interdit d’être encore sur un ordinateur ! On nous place dans des conditions de sportifs professionnels.

Et quels sont vos projets pour la suite ?

Sovann : Mon objectif, c’est d’être coach. J’envisage de postuler pour devenir coach au sein de la PHG. Si ce n’est pas possible, je continuerai de coacher en externe, de jouer et de streamer.

Cyril : Moi, je compte continuer en tant que joueur pro pour percer dans le domaine. Rejoindre une équipe, faire du streaming, continuer de m’entraîner… Ça fait 8 ans que je joue à League of Legends et je suis bien déterminé à continuer.

Alexis : Avec deux autres étudiants de l’école, on va monter un bar Esport à Mulhouse. On a déjà trouvé un local, donc on va se concentrer sur ce projet l’année prochaine !

Un petit mot pour ceux qui ne connaissent pas bien l’Esport ?

Sovann : C’est un sport comme un autre. C’est vraiment mental, on pourrait comparer l’Esport aux échecs par exemple. Il ne faut pas se relâcher, c’est une passion qui devient ton métier mais il faut avant tout « savoir » être pro.

Pour terminer, une dernière question : vos lieux favoris à Mulhouse ?

Sovann : *rire* Chinatown ! La friterie !

Cyril : Après une dure journée, on va tout le temps là-bas. Et à la Maison des Délices aussi !

Alexis : J’aime bien la tour de l’Europe… et le Gambrinus, c’est un peu la base secrète de l’école.

 

Je remercie encore une fois l’équipe Game’Her x MLG pour avoir répondu à mes questions et pour leur belle performance lors du tournoi !

La belle terrasse ombragée de l'Etna - © My-Mulhouse.fr

Manger en terrasse à Mulhouse : notre sélection

Avoir envie de déguster un bon petit plat en terrasse, c’est évidemment de saison !
Voici notre sélection – non exhaustive :-).

Les terrasses cachées des restaurants pour manger tranquille à Mulhouse

Restaurant il cortile mulhouse

La terrasse du restaurant Il Cortile – © My-Mulhouse.fr

Les restaurants avec terrasse excentrée, ou à quelques minutes de Mulhouse

La belle terrasse ombragée de l'Etna - © My-Mulhouse.fr

La belle terrasse ombragée de l’Etna – © My-Mulhouse.fr

Le génie de Mozart, la puissance de sa musique interprétée en live -© The Saul Zaentz Company Warner Bros

Irrésistible “Amadeus” !

Le film culte de Milos Forman avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse et le choeur de Haute Alsace en bande son live : une expérience unique à la Filature.

L’histoire, on la connait : “Amadeus” raconte, par la voix de son rival Salieri, la vie de Mozart. Son génie créatif, ses démons, sa mort dans l’indifférence générale… le film nous emmène au coeur de cette histoire avec en filigrane, bien sûr, la musique de Mozart.

Le génie de Mozart, la puissance de sa musique interprétée en live -© The Saul Zaentz Company Warner Bros

Le génie de Mozart, la puissance de sa musique interprétée en live -© The Saul Zaentz Company Warner Bros

Le film est projeté sur grand écran, devant lequel sont installés les choristes, et en contrebas l’OSM dirigé par Dirk Brossé. Dès le générique, l’effet est saisissant : la musique jouée en live s’intègre parfaitement dans le film, tellement parfaitement d’ailleurs qu’il me fallait fréquemment aller regarder l’orchestre jouer pour saisir la réalité de la chose. Par exemple, lorsque Salieri décortique le processus créatif de Mozart, où il démontre que chaque note et chaque instrument sont à leur place, que l’écriture est parfaite, était magique car on pouvait suivre cette progression en live avec chacun des musiciens concernés.  Le moment le plus fort, pour moi (et sans doute beaucoup d’autres spectateurs) fut le Requiem : c’est là que le choeur notamment a assis sa présence et pris toute sa puissance.

Cette performance, avec ce mariage cinéma / musique, était juste parfaite, et saluée avec enthousiasme et respect par une grande salle pleine presque à craquer.
Dernière représentation ce soir à 19h !

J’ai aimé : revoir le film avec une interprétation 5 étoiles qui lui donne une dimension encore plus mythique.

J’ai moins aimé : l’entracte était trop courte vu le monde présent (queue au bar et…aux toilettes :-)).

Infos pratiques :
La Filature
20, Allée Nathan Katz
68090 Mulhouse
Tél. : 03 89 36 28 28
Mail : info [ @ ] lafilature.org
Site web : www.lafilature.org
Facebook : www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse
coupe_2018_foot_mulhouse

Comment suivre la Coupe du Monde à Mulhouse ?

Jour J! La Coupe du Monde de football débute ce jeudi 14 juin en Russie ! 😍

En match d’ouverture, les deux équipes les plus mal classées de la compétition selon la Fifa : Russie vs Arabie Saoudite. Mais la tension va monter d’un cran vendredi avec un premier choc entre les frères ibériques et samedi avec le premier match de l’équipe de France.

Vous savez déjà où regarder les matchs des Bleus, suivre la Roja, vibrer devant la Mannschaft et où s’unir derrière les Lions de l’Atlas? Sur son canapé ? Non voyons, le sport est une fête et c’est une bonne occasion de vibrer collectivement devant les rencontres retransmises, en direct.

Tour d’horizon des possibilités pour passer un mois et demi de foooooot à Mulhouse !

En mode écran géant

Fan zone de Riedisheim

La ville de Riedisheim a décidé d’ouvrir sa Fan-Zone sur la Plaine Sportive du Waldeck, entre le 14 juin et le 15 juillet 2018. Le site ouvre ses portes 2h avant chaque match et fermera 1h après la fin du match. 1 500 personnes maximum pourront assister aux matchs retransmis sur écran géant. Buvette et restauration sur place.

Liste des matchs diffusés :

BACHE-MATCH-3

Plusieurs moyens de se rendre à la Fan Zone :

– Bus SOLEA : la ligne 20 et 56 arrêt Waldeck

– En voiture / moto/ vélo : par la rue de Zimmersheim

Fan zone de Guebwiller

La Ville de Guebwiller organise une retransmission de matches de la Coupe du monde de football sur grand écran place de l’Hôtel de Ville. Le site ouvre ses portes 2h avant chaque match. Buvette et petite restauration sur place.

Liste des matchs diffusés :

 Match_foot_2018_guebwiller

Loin (ou pas) de la foule

Les bars

Le bar le Shamrock propose la retransmission 7j/7 des matchs sur deux écrans à partir de 17h.

1, rue des Grains. Plus de renseignements, visitez leur page Facebook !

 

L’Embuscade avec son grand écran à l’intérieur.

8, boulevard de l’Europ. Plus de renseignements, visitez leur page Facebook !

 

Café Républic’ avec ses deux écrans, en salle et au comptoir.

3, place de la République

 

Les restaurants

Le LC2 Café fait figure d’incontournable avec ses 11 écrans, à l’intérieur et donnant sur la terrasse du restaurant.

17, rue Henriette. Plus de renseignements, visitez leur page Facebook !

 

Au Bureau 120 places et un écran XXL à l’intérieur, plus quatre écrans donnant sur la terrasse avec les commentaires en direct y compris les matches de l’après-midi.

6, place de la République. Plus de renseignements, visitez leur site web !

 

Direct sur le terrain

Le Five Mulhouse, nouveau complexe de foot à cinq et de padel tennis, situé dans la zone artisanale du Carreau Anna à Wittenheim entre Décathlon et Cultura, va diffuser les matchs de la Coupe du Monde dans son espace bar.

Plus de renseignements, visitez leur page Facebook !

 

Entre 2 loopings

Retransmission de tous les matchs à Europa Park : les matchs entre 13h et 18h seront retransmis dans le quartier anglais (accès inclus dans le prix du billet) et tous les matchs seront également à voir sur la « Piazza » de l’hôtel Colosseo (accès gratuit)

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous connaissez d’autres endroits qui diffusent les matchs !