Tous les articles

OutOfCinema_Matrix_My-Mulhouse_Ecrans

Un plongeon dans la matrice avec la troisième édition d’Out Of Cinema !

Le samedi 28 juillet, les Mulhousiens ont retrouvé l’association Out Of Cinema pour une troisième projection. À l’honneur cette fois-ci, le premier opus de la trilogie Matrix, réalisé par les sœurs Wachowski. « Un lieu. Un film. Une ambiance. » : une fois de plus, l’équipe ne déroge pas à son leitmotiv et nous offre une soirée d’enfer, que l’on soit fan du film ou non !

Entre fiction et réalité à Motoco, quartier DMC

La première chose qui m’a séduit, c’est le choix du lieu. Cet ancien bâtiment industriel est idéal pour représenter Matrix : de son histoire à son esthétique froide, on retrouve un décor digne de la matrice (cette dernière simulant un monde situé en 1999). Un joli coup de l’association qui m’a tout de suite donné le sourire !

OutOfCinema_Matrix_My-Mulhouse_Motoco

Motoco – Out Of Cinema @ My Mulhouse

Avec l’OST tiré du film en fond sonore, j’ai dans un premier temps crapahuté dans toute la zone. De nombreux spectateurs étaient présents, dont certains vêtus de tenues inspirées par le film (trench-coats et lunettes noires à gogo !). L’endroit était parsemé d’éléments et de personnages tirés du film, interprétés par les membres de l’équipe : outre des clins d’œil appréciables à l’univers Matrix, ces « scènes » étaient au cœur du jeu de piste proposé au public.

OutOfCinema_Matrix_My-Mulhouse_Décor

Décor d’une énigme – Out Of Cinema @ My Mulhouse

Escape The Matrix, jeu de piste proposé avant la projection du film

« Suis le lapin blanc ». Dès mon arrivée, je suis accueilli par Morpheus (non, pas le vrai, malheureusement) qui m’alerte : ma situation est critique, il faut que je m’extirpe de la matrice. Pour ce faire, je dois suivre le lapin blanc (qui sont en réalité au nombre de 5, chacun étant associé à une énigme). Ces 5 lapins sont répartis dans Motoco et permettent de démasquer l’agent Smith qui rôde dans les environs. C’est parti !

Une très bonne idée pour se plonger dans l’ambiance Matrix avant la projection, mais le jeu de piste était trop simple à mon goût avec des énigmes reposant bien plus sur l’observation que la réflexion. Néanmoins, l’idée de confronter les visiteurs aux personnages du film est vraiment sympathique. Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre des photos à chaque mini-jeu !

OutOfCinema_Matrix_My-Mulhouse_Architecte

L’Architecte – Out Of Cinema @ My Mulhouse

« La Matrice est universelle. Elle est omniprésente. »

À 21h, fini de jouer : la projection commence. Avec 4 grands écrans et plusieurs centaines de chaises, aucun problème pour trouver une bonne place. Le film était en VOSTFR (Version Originale Sous-Titrée Français), afin d’apprécier pleinement l’œuvre comme il se doit. Côté technique, rien à redire, tout était nickel. Grâce à l’infrastructure et les multiples enceintes, un léger effet de réverbération donnait encore plus de poids à certains dialogues (très appréciable lorsque Morpheus explique la matrice à Neo, par exemple).

OutOfCinema_Matrix_My-Mulhouse_Ecrans

Écrans de projection – Out Of Cinema @ My Mulhouse

Pour un fan comme moi, c’était un véritable plaisir de revoir ce film dans de telles conditions. On regretterait presque qu’ils ne diffusent pas les deux autres opus par la suite 😊.  À la fin du film, les portes de l’espace « dancefloor » s’ouvrent avec en fond sonore « Wake Up » de Rage Against The Machine. Un final bien agréable, avec toute l’équipe de l’association prête à accueillir les spectateurs ! Pour ma part, je n’y suis pas resté longtemps, assommé par la chaleur de la journée.

Maintenant, une question perdure… Sommes-nous dans la matrice ? Quel film sera le prochain ? Après Pulp Fiction,  Romeo+Juliette et désormais Matrix, j’ai hâte de voir ce que l’association nous réserve !

Découvrez l’association sur Out of Cinema sur leur site et sur Facebook.

Les PGSeries, quand l’Esport bat son plein à Mulhouse

Les PGSeries ont envahi le Palais des Sports durant le week-end du 30 juin – 1er juillet. Un événement dédié aux jeux vidéo organisé par la Power House Gaming, école d’Esport mulhousienne. Au programme, des tournois consoles et PC (dont notamment League of Legends, Fortnite et Counter-Strike) mais aussi des exposants et énormément de consoles en libre accès !

La scène principale des PGSeries © My Mulhouse

Je m’y suis rendu le dimanche, seconde et dernière journée de tournois : je ne le cache pas, c’est surtout les finales de League of Legends et de Counter-Strike qui m’attiraient 😊 L’ambiance était agréable et de nombreux jeux vidéo étaient représentés, avec par exemple des tournois ouvert au public de Tekken 7 ou de MarioKart 8. Les exposants étaient malheureusement peu nombreux, mais j’ai vraiment adoré le stand du Black Owl Studio et leur réplique du masque de Majora !

Black_owl_studios_majora-mask

Le stand Black Owl Studio et leur magnifique masque de Majora © My Mulhouse

Le gaming dans toute sa splendeur

Le top, c’était toutes ces consoles en libre-service. Grand amoureux de retrogaming, j’ai fait le tour de chaque stand avec des étoiles dans les yeux ! C’était vraiment sympathique de rencontrer des joueurs de tout âge et les voir se frotter à de grands titres du jeu vidéo.

PGseries_nintendo64_goldeneye

Un de mes jeux favoris : GoldenEye sur N64 ! © My Mulhouse

Mais le cœur de l’événement, c’était les tournois. J’en ai profité pour poser quelques questions à trois étudiants de la Power House Gaming : ils étaient membres de l’équipe Game’Her x MLG, complétée pour ce tournoi par deux membres de l’association MulhouseGaming. L’occasion d’en savoir plus sur ces jeunes talents et leur quotidien dans cette école d’Esport !

PGSerie_GameherxMLG-3eme-LoL

L’équipe Game’her x MLG, de gauche à droite : Cyril Jardot, Sovann Samboun, Adrien Teav, Régis Teav et Alexis Boitel

Interview de Sovann, Cyril et Alexis, étudiants à la Power House Gaming

Bonjour à vous ! Pour commencer, quel a été votre parcours avant d’intégrer la Power House Gaming ?

Sovann : J’ai réalisé un bac Optique, mais j’ai vite arrêté les études pour travailler dans l’informatique. À côté, je continuais le gaming ! Quand l’école a ouvert, j’ai tenté ma chance et j’ai été accepté.

Cyril : À la base, j’étais en bac pro dans le commerce, mais j’ai vite vu que cela ne me correspondait pas forcément. J’étais plutôt concentré sur l’Esport : j’ai donc fait du streaming à temps plein pendant un an avant de découvrir cette école. Je l’ai intégrée afin de réaliser mon rêve de jeunesse, devenir joueur professionnel.

Alexis : Moi, je viens de Grenoble. Après le bac, j’ai fait un BTS Système Informatique aux Organisations, mais ça ne m’intéressait pas réellement. En découvrant l’école, j’ai décidé d’arrêter mon BTS pour venir à Mulhouse et rejoindre la PHG.

Et comment s’organise une journée de cours à la Power House Gaming ?

Sovann : Le matin, c’est des cours « normaux » : anglais, communication, graphisme, audiovisuel, droit… La formation s’appelle les « métiers de l’Esport » : on nous donne les outils pour réussir dans le domaine et pas seulement en tant que joueur, mais aussi community manager, streamer, coach, graphiste…

Cyril : L’après-midi est consacré au coaching sur les jeux sélectionnés par l’étudiant : Fortnite, Counter-Strike, League of Legends… Ce schéma se répète toute la semaine, on a des horaires scolaires traditionnels en réalité.

Vous arrivez au terme des 10 mois de formation : votre bilan sur cette année et les enseignements de l’école ?

Sovann : Je trouve qu’elle m’a énormément apporté. Ça m’a ouvert les yeux par rapport à l’Esport en général. Avant, je jouais avec mes amis, on faisait des tournois, du streaming, mais c’était brouillon. L’école m’a donné les moyens pour mieux faire, pour être un véritable professionnel dans le domaine. Je ne regrette absolument pas mon choix !

Cyril : C’est tout un tas d’outils, de contacts et d’opportunités. On est dans les conditions maximales pour réussir, et on nous accompagne tout au long de l’année.

Alexis : L’école attache aussi beaucoup d’importance à l’hygiène de vie : alimentation, sport, propreté… Par exemple, après 00:30, il est interdit d’être encore sur un ordinateur ! On nous place dans des conditions de sportifs professionnels.

Et quels sont vos projets pour la suite ?

Sovann : Mon objectif, c’est d’être coach. J’envisage de postuler pour devenir coach au sein de la PHG. Si ce n’est pas possible, je continuerai de coacher en externe, de jouer et de streamer.

Cyril : Moi, je compte continuer en tant que joueur pro pour percer dans le domaine. Rejoindre une équipe, faire du streaming, continuer de m’entraîner… Ça fait 8 ans que je joue à League of Legends et je suis bien déterminé à continuer.

Alexis : Avec deux autres étudiants de l’école, on va monter un bar Esport à Mulhouse. On a déjà trouvé un local, donc on va se concentrer sur ce projet l’année prochaine !

Un petit mot pour ceux qui ne connaissent pas bien l’Esport ?

Sovann : C’est un sport comme un autre. C’est vraiment mental, on pourrait comparer l’Esport aux échecs par exemple. Il ne faut pas se relâcher, c’est une passion qui devient ton métier mais il faut avant tout « savoir » être pro.

Pour terminer, une dernière question : vos lieux favoris à Mulhouse ?

Sovann : *rire* Chinatown ! La friterie !

Cyril : Après une dure journée, on va tout le temps là-bas. Et à la Maison des Délices aussi !

Alexis : J’aime bien la tour de l’Europe… et le Gambrinus, c’est un peu la base secrète de l’école.

 

Je remercie encore une fois l’équipe Game’Her x MLG pour avoir répondu à mes questions et pour leur belle performance lors du tournoi !

La belle terrasse ombragée de l'Etna - © My-Mulhouse.fr

Manger en terrasse à Mulhouse : notre sélection

Avoir envie de déguster un bon petit plat en terrasse, c’est évidemment de saison !
Voici notre sélection – non exhaustive :-).

Les terrasses cachées des restaurants pour manger tranquille à Mulhouse

Restaurant il cortile mulhouse

La terrasse du restaurant Il Cortile – © My-Mulhouse.fr

Les restaurants avec terrasse excentrée, ou à quelques minutes de Mulhouse

La belle terrasse ombragée de l'Etna - © My-Mulhouse.fr

La belle terrasse ombragée de l’Etna – © My-Mulhouse.fr