Tous les articles

Ma sélection pour la saison 2019-2020 de la Filature

Chaque année en juin, la Filature présente la prochaine saison lors d’une soirée festive. Voici mes coups de coeur en avant-première.

Danse : Maguy Marin et Jan Fabre

C’est toujours ce que je sélectionne en premier dans le programme car la danse c’est vraiment le spectacle vivant que je préfère. Et à la Filature, la programmation est toujours très attirante. Bine sûr, je me laisserai surprendre par les nombreuses propositions de chorégraphes que je ne connais pas, mais je ne manquerai pas les valeurs sûres que sont Jan Fabre et Maguy Marin (dont j’avais adoré l’hypnotique BiT).

Jan Fabre, “Attends, attends, attends (pour mon père) ©Wonge Bergmann

May B (Maguy Marin), mardi 5 mai
Attends, attends, attends…(pour mon père) (Jan Fabre), samedi 14 mars

Théâtre : “Othello” et “Piscines”

Au fil des saisons, j’ai fait de belles découvertes à la Filature et cette année j’avais beaucoup aimé le cycle de théâtre du réel, avec notamment un mémorable “Stadium”. Je choisis Othello, car c’est une des plus belles pièces de Shakespeare, et “Piscines”, car la thématique m’interpelle.

Othello (William Shakespeare-Aurore Fattier) : jeudi 28 et vendredi 29 novembre
Piscines (Francois Bégaudeau-Matthieu Cruciani) : mardi 12 et mercredi 13 mai)

Chanson : Jeanne Added

J’ai écouté en boucle son titre “Mutate”, sa voix et son univers me séduisent…J’aime pouvoir écouter des artistes comme Jeanne Added ou encore Girls In Hawaii dans la grande salle pour le bonheur d’une acoustique irréprochable.

Jeanne Added : mardi 10 décembre

Jeanne Added © Julien Mignot

Cirque : le cirque Eloize

C’est habituellement en décembre que la Filature se transforme en chapiteau géant pour un spectacle de cirque tout public. Après avoir été conquise par l’incroyable Slava’s Snowshow, je me réjouis de voir enfin les Canadiens du cirque Eloize.

Cirque Eloize : du 4 au 7 décembre

Cirque Eloize © Pierre Manning
Infos et abonnements :
La Filature, Scène nationale
20 allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél. : 03 89 36 28 28
http://www.lafilature.org
https://www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse/

Ban Thai : un excellent restaurant thailandais à (re)découvrir

Excentré, presque confidentiel, le Ban Thai vaut toutefois le détour. Je vous dis pourquoi :-).

Le Ban Thai est situé rue de Bâle, non loin du Rustique. C’est en sortant d’un chouette spectacle à la Filature qu’on a eu l’idée d’y aller : il n’est pas très loin et évite d’aller au centre-ville. Mais ce ne sont pas les seuls atouts du Ban Thai bien sûr !
Depuis quelques temps, on a de plus en plus de choix pour déguster de la cuisine thai à Mulhouse : du Khrua Thai, la référence, au Chili Thai, le petit nouveau, chaque établissement a son charme et ses spécialités.
Ce que j’adore au Ban Thai, c’est son curry vert, pour moi c’est le meilleur ! Il est très parfumé et bien relevé, copieux et riche avec ses petits légumes thais, et on peut le déguster seul comme une soupe ou accompagné d’un bon riz gluant. Côté prix, je crois que c’est imbattable : 9,30€ mon curry vert de boeuf !

Mon curry vert de boeuf et son riz gluant – © My-Mulhouse.fr


Aux fourneaux, la patronne est thailandaise et vraiment adorable, tout comme son époux qui officie au service. Alors même si la déco reste assez simple, n’hésitez pas à y aller pour vous régaler de saveurs authentiques !

Informations pratiques
Ban Thai
183, rue de Bâle
68200 Mulhouse
Tel : 03 68 47 66 24
Site (avec la carte) : http://www.banthai-mulhouse.com

“Hospitalités” et “Stadium” : le théâtre du réel à la Filature

Comme dans la BD par exemple, j’aime beaucoup la rencontre de l’art et de la “vraie vie”. Ca tombait bien, le mois de mai à la Filature était axé sur le théâtre documentaire !

“Hospitalités” : un village face à son histoire

“Hospitalités” est l’histoire d’un village basque raconté par ses habitants. Ou plutôt, l’histoire des habitants du village, qui découvrent qu’ils vont accueillir une famille de réfugiés. Ils sont neuf sur scène, du maire à l’esthéticienne, et ils nous font part de leur vie, leurs doutes… des récits intimes, qui invitent le spectateur à s’interroger. Comédiens pour l’occasion, les habitants de la Bastide-Clairance nous émeuvent ou nous font rire avec de vibrantes et étonnantes confessions. On les découvre, et on comprend qu’ils ne sont pas aussi simples à appréhender que le laisserait croire un premier regard. une très jolie leçon de vie, loin des clichés.

“Hospitalités – © Pierre Nydegger et Laure Cellier

“Stadium” : la passion du foot à Lens

On dit d’eux qu’ils sont le meilleur public de France… et cela s’est vérifié hier soir à la Filature ! Pour “Stadium”, Mohamed El Khatib a convié 53 supporters du RC Lens à nous raconter leur vie autour du foot. Et c’était magique. Entre Yvette, sa grande famille et son intérieur incroyable, les chants du stade qui sont venus faire trembler les murs de la Filature, cet immense drapeau cousu main déployé sur la scène dans un pur moment de grâce, le public a pu toucher du bout des doigts cette ferveur qui habite les fans de foot lensois de génération en génération. Et au passage se régaler, pendant la mi-temps, à à la baraque à frites installée sur la scène :-).

La mascotte et la (vraie) baraque à frites
© Yohanne Lamoulere



Et le spectacle, ce n’était pas seulement à l’intérieur de la Filature : sur le parvis, on pouvait déguster de vraies frites du Nord, des fricadelles et de la bière Chti. Après la représentation, toute la troupe de supporters / comédiens a prolongé le plaisir en faisant la fête à l’extérieur !

J’ai aimé : un vrai bonheur, cette soirée !

J’ai moins aimé : RAS

Informations pratiques :
La Filature
20, allée Nathan Katz
68200 Mulhouse
Tel : 03 89 36 28 28
www.lafilature.org

On s’est éclatées à la Geek Unchained !

Fin juin, j’ai fait un tour avec des amies à la Geek Unchained au Parc expo de Mulhouse. Si je ne me trompe pas, il s’agissait déjà de la 4ème édition mais c’était la première fois que j’y allais.

Pour ceux qui connaissent les Comic Con, la Geek Unchained est basée sur le même principe…et c’est une sacrée réussite. Un grand bravo à l’association qui a créé un super événement pour nous à Mulhouse !

En arrivant, nous avons testé une première animation : l’escape game mobile de Team Factory sur le monde d’Harry Potter : Bienvenue à Mulhousard !

Une super façon de commencer l’après-midi dans un univers que j’aime beaucoup. Je n’en dirai pas plus sur l’escape game pour ne pas gâcher le plaisir de ceux qui voudraient l’essayer mais elle est géniale ! Nous avons adoré – malgré la frustration de n’avoir pas résolu toutes les énigmes (désolé Trevor !). N’hésitez pas à l’essayer si vous en avez l’occasion – pensez juste à bien réserver vos places.

Nous avons fait le tour des stands et c’est vraiment très riche, il y a de tout : aussi bien des goodies (PLEIN de goodies) que des mangas, des BD, des figurines, des peluches, des objets d’inspiration chinoise et japonaise et de l’alimentaire. J’ai beaucoup aimé le fait qu’il y ait aussi, en plus des commerçants, des personnes qui présentaient leurs créations fait main. J’ai d’ailleurs craqué pour un petit cactus !

Les figurines – © My-Mulhouse.fr

Bien sûr, il n’y a pas que les stands, mais aussi de nombreuses animations, des initiations (au kendo et même au sabre laser), des concours de cosplay, des concerts, des séances de dédicaces, etc.  Nous avons essayé le fameux jeu d’arcade où il faut danser en posant ses pieds sur des flèches et des jeux vidéos comme Guitar Hero, sans grand succès mais avec beaucoup de plaisir ! Mon amie a aussi pu monter dans la jeep de Jurassic Park et je l’ai accompagnée dans la DeLorean du Doc !

Retour vers le futur ! -© My-Mulhouse.fr

Et, parce que c’est important aussi, plusieurs food-trucks étaient présents sur place pour proposer une petite restauration, notamment des plats ou sucreries qu’on a pas l’habitude de voir comme de superbes et délicieuses Egg Waffles : de la glace dans un “cornet” de gaufre à bulles…miam !

Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette Geek Unchained et vivement la prochaine !

J’ai aimé : absolument tout

J’ai moins aimé : RAS !

Restaurant le 17 : une belle adresse pour les gourmets mulhousiens

Situé rue Paille, en plein centre-ville, le 17 est un havre de tranquillité à deux pas de l’agitation du centre-ville…et on y mange divinement bien !

Il faisait chaud, très chaud ce mardi midi, avec Christophe on s’est retrouvés au 17, délaissant la terrasse pour l’ambiance plus fraîche de l’intérieur. Ce jour-là, pas question pour moi de plats chauds, pourtant la carte en proposait des plus alléchants…

On opte tous les deux pour une entrée de saison, différentes variétés de tomates finement assaisonnées, avec une touche de pesto et des billes de mozza. Ultra-frais et délicieux.
Pour le plat, je choisis une salade de la mer : lit de jeunes pousses, gambas, noix de St Jacques, mousse de thon et filet de lieu noir. C’était généreusement servi et très bon – mention spéciale pour les St Jacques, dont la cuisson était parfaite. Christophe a aussi apprécié son poisson du jour, accompagné de risotto et de légumes de saison rôtis.

Ma salade de la mer -© My-Mulhouse.fr
Le poisson “comme il vient” – © My-Mulhouse.fr

On s’est bien sûr laissé tenter par des douceurs : tartelette rhubarbe meringuée et café gourmand, en tous points parfaits.

Aussi belle que délicieuse – © My-Mulhouse.fr

Côté tarifs, la formule plat+dessert ou entrée + plat est à 16€.

En résumé : une carte courte, une cuisine savoureuse qui fait la part belle aux produits frais et de saison, tout est là pour passer un bon moment. Sans oublier ce qui fait une grande partie du charme et de l’âme de l’établissement : une patronne dynamique, chaleureuse, et un serveur aussi pro qu’attentionné.

Informations pratiques :
Restaurant le 17
17, rue Paille
68 100 Mulhouse
Tel 03 89 44 37 26
Facebook : https://www.facebook.com/Restaurant.le.17.Mulhouse/

Le MAUSA Vauban : un drôle de musée sur le street-art à Neuf-Brisach !

J’ai eu la chance de pouvoir visiter le MAUSA Vauban à Neuf-Brisach dans le cadre de mon travail !


Ce superbe musée se trouve dans les casemates des remparts de la ville, et l’atmosphère est donc très particulière : de longs couloirs mènent à de nombreuses salles, seize ou dix-sept au total. D’après ce que j’ai compris, il n’y a pas vraiment eu de travaux : la majorité de ce qui était entreposé dans les salles a été jeté, mais les lieux sont restés tel quel. Ce qui en
fait un endroit idéal pour graffer, avec ses murs à l’état brut !

Un lieu atypique pour un superbe musée ! – © My-Mulhouse.fr


Chaque salle est consacrée à un artiste différent, c’est à dire que l’artiste s’est approprié l’espace et l’a imaginé à sa façon. Certains ont parfois empiété sur l’espace des autres, ou ont simplement collaboré.
Il y a de tout : de gigantesques visages, des personnages, des fresques, des explosions de couleurs un peu partout. La grande majorité ont peint les murs mais certains ont utilisé des toiles ou des silhouettes cartonnées et ont récupéré des objets restés dans les casemates. Il y aussi de grands tirages photos de Joseph Ford vraiment très chouettes sur le trompe l’oeil.
Les techniques diffèrent, bombe, aquarelle, pochoirs. Ce que certains arrivent à réaliser avec une bombe est assez stupéfiant, surtout quand le trait paraît avoir été tracé au feutre. Certaines oeuvres dénoncent, comme les Indiens d’Amazonie de Cranio, chaussés de baskets de marque, dépouillés de leur nature, ou le Mickey au regard masqué de Bustart.

L’oeuvre de Cranio -© My-Mulhouse.fr

Certains personnages “tourmentés” m’ont moins plu que d’autres. Mais j’ai particulièrement aimé les salles pleines de couleurs comme celle occupée par Bustart justement – qui rappelle aussi l’enfance, les anges et autres petits personnages de WARK da Rocinha, ou encore le monde de Chanoir. Les petits éboueurs de Jaune sont aussi à voir, et surtout à trouver !
Il ne faut pas manquer non plus le portrait de Vauban réalisé par C215, qui a décoré de nombreuses boîtes postales mulhousiennes.

Les petits éboueurs de Jaune – © My-Mulhouse.fr

On a aussi eu la chance de voir un artiste au travail, CREN. Il réalisait une fresque en 3D à l’occasion de 30 ans de graffitis et aussi des 30 ans de la chute du mur de Berlin. J’ai découvert son travail à cette occasion et j’ai aussi découvert un artiste très amical qui a pris le temps de répondre à nos questions et de nous faire essayer des lunettes pour contempler l’oeuvre en 3D !

Beauté et mélancolie…- ©My-Mulhouse.fr

C’est un musée à voir, et j’espère que les photos vous donneront envie d’y faire un tour !

J’ai aimé : l’ambiance, les superbes fresques, les couleurs partout
J’ai moins aimé : certaines salles (question de goût !) et il faisait un peu frais dans le musée
Informations pratiques :
MAUSA Vauban – Musée d’art urbain et du street art
Place de la Porte de Belfort
68600 NEUF BRISACH
https://mausa.fr/

A la découverte du “Nid”, nouvelle guinguette urbaine à Mulhouse !

Le Nid a ouvert depuis peu rue des Franciscains : intéressée par son concept de guinguette urbaine, j’ai eu envie de le découvrir…

C’est un endroit cosy, où on se sent tout de suite bien, avec un accueil très chaleureux et une jolie déco. Une balançoire en guise de siège, un arbre au milieu d’une table, des meubles vintage, le Nid joue la carte de la guinguette avec goût. Il est midi, l’endroit se remplit rapidement, je vois qu’il y a un certain nombre d’habitués qui viennent autant pour déjeuner que pour échanger avec Charlotte et Sophie, les deux amies à l’origine du projet.

Une jolie déco – © My-Mulhouse.fr

On regarde la carte et on se décide pour un bowl : il s’agit d’un mix de légumes crus et cuits, avec des pois chiches et du quinoa, accompagnés d’une sauce blanche aux fines herbes. J’apprends avec plaisir qu’on a le même fournisseur de légumes, la Ferme Fischer, et je me réjouis de déguster cet assortiment.


Verdict ? C’était frais et très bon, mais j’aurais encore plus apprécié si c’était un peu plus cuisiné : les légumes sont juste cuits à la vapeur, idem pour le quinoa. Bon en tout cas côté calories on ne culpabilise pas de prendre un dessert ensuite :-). On a choisi la tarte aux fraises et le cake citron, qui étaient très bons. Mention spéciale pour le café, de belle qualité aussi.

Le bowl végétarien – © My-Mulhouse.fr

Le Nid fait aussi salon de thé et sert des petits déjeuners, j’y retournerai sans doute pour tester d’autres douceurs ! Côté tarifs, le bowl était à 10€.

Infos pratiques :
Le nid
20, rue des Franciscains
68 100 Mulhouse.
Tel : 03 89 44 17 96
Page Facebook
La fine équipe :-) ©My-Mulhouse.fr

J’ai testé une initiation/découverte de l’impro avec Tadam Impro !

Et je ne vais pas faire durer le suspens, j’ai a-do-ré ! En arrivant le matin sur place, j’étais plutôt motivée (après avoir vu des spectacles de théâtre d’impro, j’étais assez sûre d’aimer) mais je me disais que quatre heures d’initiation, ce serait sans doute un peu long…il se trouve que je n’ai pas vu la matinée passer !

Lire la suite