Cinémas, Musique
Laisser un commentaire

Ciné-concert “Folies de femmes” à la Filature

La saison de l’OSM se clôture par le ciné-concert se portant sur le film “Folies de femmes”, que je suis allée découvrir le 30 juin avec ma mère.

Quelques infos sur “Folies de femme”

Il s’agit d’un long métrage muet en noir et blanc, sorti en 1922. Il a été scénarisé et mis en scène par Erich von Stroheim (1885-1957), qui est également l’acteur principal de ce film. Non seulement il dépeint une image négative de la haute société de cette époque, mais c’est aussi un film dont l’excès est reconnu : premier film ayant dépassé le million de $, 14 000 figurants, 320 bobines (presque 80h), film original de 8h réduit à 1h33 (ça, c’est de l’esprit de synthèse !).

Il met en avant un comte russe vivant en exil avec ses deux cousines, à Monte Carlo. Ne disposant pas d’une fortune, ces trois personnages se mettent au trafic de fausse monnaie. Dans l’ambition d’intégrer pleinement le milieu de la haute société, il est décidé que le comte devait séduire la femme d’un ambassadeur américain.

Un ciné-concert, une bonne expérience pour une adepte de films et des concerts symphoniques

C’était la première fois que j’assistais à ce type de prestation, qui était une bonne occasion de voir un film et de profiter du très bon orchestre symphonique de Mulhouse, dirigé cette fois par Olivier Dartevelle.

Je dois dire que je n’ai pas été pas déçue par le spectacle offert par ces derniers : la musique était entraînante et, par la présence des musiciens, le film n’en était que plus vivant. J’ai particulièrement admiré le travail de ceux changeant d’instruments régulièrement, comme ce fût le cas pour le percussionniste à droite de la scène. En effet, il faisait des va-et-vient entre plusieurs instruments et déplaçait sa partition constamment. Je me demandais comment il faisait pour s’en sortir et je n’osais pas imaginer son état à la fin des 1h33. Ma mère, un peu plus déconcentrée concernant le film, m’a signalé – après la séance – avoir observé chacun des musiciens, admirant leur dextérité, leur maîtrise et leur aptitude à continuer malgré de potentiels soucis techniques (il semblerait qu’un clarinettiste avait quelques soucis avec son instrument). Bref, encore un bon moment de passer grâce à cet orchestre que je remercie chaleureusement.

Néanmoins, je dois bien l’admettre, assister à ce ciné-concert a été pour le moins sportif pour moi : mon regard passait de l’image à la traduction pour les quelques paroles écrites à l’orchestre, souhaitant profiter au mieux du moment. Mais autant vous dire de suite qu’il était impossible de voir chaque détail du spectacle et que certaines scènes du film ont été occultées par mon regard, voire mon esprit.

Après cette découverte, je peux vous assurer que je suis impatiente d’assister au ciné-concert de la fin de saison prochaine, qui concernera le film “Amadeus”. Je suis curieuse de voir comment le texte parlé et l’orchestre se coordonneront !

J’ai aimé : la musique, la prestation de l’OSM, les quelques scènes du film prêtant à sourire
J’ai moins aimé : rien
Infos pratiques :
Orchestre Symphonique de Mulhouse
Site web : www.orchestre-mulhouse.fr
Facebook : www.facebook.com/Orchestre-Symphonique-de-Mulhouse-OSM-569094726561222

La Filature, Scène nationale
20, Allée Nathan Katz
68090 MULHOUSE
Tél. : 03 89 36 28 28
Mail : info [ @ ] lafilature.org
Site web : www.lafilature.org
Facebook : www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse

Classé sous : Cinémas, Musique

de

Passionnée par la culture au sens large, formée pour travailler dans les musées, curieuse de tout... Pourquoi ne pas vous faire partager mes découvertes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *