Festivals, Musique
Laisser un commentaire

Cité Jeune, le concert phare de cette fin d’année !

Samedi soir avait lieu l’événement phare du festival Mulhouse Cité Jeune : un concert au Parc des Expositions. Et pas n’importe quel concert : au programme, Patrice, Sinsemilia, Taïro, Lyre Le Temps et Artcore State of Mind.


Je dois confesser que de tous ces artistes, je ne connaissais véritablement que Patrice (que j’adore !) et Sinsemilia, un groupe que j’aimais beaucoup durant mon adolescence et que je continue à apprécier à ce jour. Mais cela suffisait largement à me convaincre de laisser de côté ma montagne de travail universitaire pour passer une soirée musicale avec des amis, surtout au vu des tarifs (10€ pour les – de 26 ans, 5€ avec la carte Max).

L’ouverture des portes était à 19h00, et après nous être fait confisquer nos appareils photos à l’entrée (prévisible, mais on aura quand même tenté), nous nous sommes dirigés vers la salle de concert. Les membres d’Artcore State of Mind sont très vite arrivés sur scène.

concert cité jeune 2013 mulhouse

Le concert Cité Jeune démarre avec Artcore State of Mind – © My-Mulhouse.fr

Artcore State of Mind est un groupe de hip-hop mulhousien. Je n’y connais absolument rien, mais j’ai trouvé leur prestation plutôt sympathique. Je n’ai pas compris un traître mot de ce qu’ils racontaient, car ils avaient un flow ultra rapide, mais leur musique était plutôt entraînante. Ils ont réussi à capter l’attention du public, ce qui n’est pas toujours évident quand on démarre un festival et que l’on n’est pas la tête d’affiche.

Ensuite est arrivé Taïro, chaudement acclamé (hurlements stridents de midinettes inclus). Je ne connaissais pas du tout cet artiste, et une vidéo regardée sur Youtube en repérage m’inspirait le pire : je m’attendais à de la musique digne de Colonel Reyel. En fait, il s’agissait de dancehall reggae à la française, bien dynamique, et le public était en feu. Taïro s’est montré vraiment généreux et a interagi avec les gens. Il est même descendu dans la fosse pour un bain de foule, ce qui n’avait pas l’air de ravir les cerbères de la sécurité. Je pense qu’il y a d’ailleurs laissé quelques plumes (cf les demoiselles en folie du public évoquées plus haut), car il avait un mal fou à continuer sa chanson.

Puis… Patrice. Et là, coup de foudre ! J’adore sa musique, mais je ne l’avais jamais vu en vrai. Quelle claque musicale ! Accompagné de sa choriste, il a vraiment fait vibrer la salle pendant le temps (trop court !) de sa prestation. Il ressentait sa musique avec une telle force que la communion était totale. Je crois que tout le monde était littéralement subjugué.

En fin de soirée, l’autre grand moment que j’attendais, c’était le passage de Sinsemilia. Eh bien, j’ai été déçue… J’ai trouvé leur prestation un peu molle, alors que leur musique en fanfare me paraissait propice à une ambiance festive déchaînée… Et pourtant, ils s’agitaient dans tous les sens. A vrai dire, nous ne sommes même pas restés jusqu’à la fin… et avons décidé de zapper Lyre le Temps, car il commençait à se faire tard.

Pour terminer la soirée, très mauvaise surprise : il n’y avait plus de tram ! Prise par l’ambiance et la musique, j’avais complètement oublié de regarder l’heure. Habituellement, lorsque les villes organisent des festivals, des transports en commun sont affrétés pour le retour. Et là, ce n’était pas le cas ! Je dois dire que j’ai très modérément apprécié de devoir rentrer du Parc Expo à pied à 1h du matin. 🙁

J’ai aimé : Patriiice !
J’ai moins aimé : l’absence de tram pour le retour. Et c’est un euphémisme.

Infos pratiques:
Parc des Expositions
120 rue Lefebvre
68100 Mulhouse
Tél. : 03 89 46 80 00
Classé sous : Festivals, Musique

de

Mulhousienne d'adoption, je suis peu à peu tombée sous le charme de cette ville. Sous ses airs de grande cité industrielle elle cache des tas de petits trésors que j'aime dénicher au gré de mes promenades...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *