Balades, Sport / Plein Air
Commentaire (1)

Cochonnailles à la ferme-auberge du Bruckenwald

C’est une tradition dans ma (grande) famille : tous les ans c’est cochonnailles dans les Vosges !

Dimanche matin 10h, on se retrouve tous à Burnhaupt afin de covoiturer avec le moins de véhicules possibles. On prend la direction du lac du Lachtelweiher d’où part un sentier qui nous mènera jusqu’à la ferme-auberge du Bruckenwald. Le matin brumeux laisse place à un ciel bleu au fut et à mesure de notre montée. La balade est tranquille, à peine 2 km sans difficulté, on traverse pâturages et forêt, c’est très agréable.

Un joli panorama sur les Vosges - © My-Mulhouse.fr

Un joli panorama sur les Vosges – © My-Mulhouse.fr

La ferme-auberge du Bruckenwald -©My-Mulhouse.fr

La ferme-auberge du Bruckenwald -©My-Mulhouse.fr

On arrive à la ferme-auberge juste à temps pour l’apéro, qu’on prend au soleil sur de grandes tablées. Une heure plus tard, on se met à table. Plus un seul centimètre carré pour caser d’autres convives, la salle est pleine comme un oeuf. Près de nous, un monsieur au synthé assurait l’animation musicale, entre musiques alsaciennes et autres tubes des années 80, remplacé plusieurs fois par une convive russe qui chantait juste et bien des chants de son pays.

Le menu du jour :-) -© My-Mulhouse.fr

Le menu du jour 🙂 -© My-Mulhouse.fr

Début des hostilités : une soupe, excellente, avec légumes, flocons d’avoine, et ce petit goût unique du fait maison paysan, bref j’adore. Ensuite sont arrivés les surlawerlas, moelleux et bien cuisinés (il fallait résister à la tentation de saucer car il fallait garder de la place pour la suite :-)). Puis on a eu des boudins (bons mais peu relevés), accompagnés de compote maison, et des pieds de porc (là j’ai passé mon tour). Enfin, place à la choucroute, garnie comme il se doit : les viandes étaient très bonnes, mais je n’ai pas adoré le goût du chou, y’avait un ingrédient que je n’ai pas pu identifier mais peut-être que c’était du saindoux. Là j’ai pris une petite portion parce que bon je commençais à être sérieusement calée. Cerise sur le gâteau : le dessert. On avait le choix entre la taret aux quetsches et le siasskas, un délicieux fromage frais arrosé de sucre et de kirsch.

Une partie des plats proposés - © My-Mulhouse.fr

Une partie des plats proposés – © My-Mulhouse.fr

Cerise sur le gâteau, on a eu l’agréable surprise de voir Delphine Wespiser tranquillement attablée en extérieur, très sympa et accessible :-).

Il était plus de 17h quand on est sortis de table. Certains ont encore acheté du Bargkass, du munster, du chèvre, du lard, avant de redescendre vers les voitures.

Informations pratiques : 
Ferme-auberge du Bruckenwald
68290  Masevaux-Niederbruck
Tél. :  03 89 38 87 50
Classé sous : Balades, Sport / Plein Air

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *