Portraits
Commentaires (2)

Créer, dessiner, graver, imprimer… la passion de Delphine

Un endroit que j’aime particulièrement à Mulhouse est le Temple Saint-Etienne, lieu de culte mais pour moi avant tout un magnifique lieu de culture. Il ne se passe pas une semaine sans que j’aille m’y ressourcer et c’est là que j’ai rencontré pour la première fois Delphine, non pas physiquement mais quelques unes de ses réalisations artistiques qui avaient éveillées en moi quelques émotions positives.

J’avais aussi pu admirer son travail paru dans le journal l’Alsace où elle avait présenté l’une ou l’autre de ses visions de la ville de Mulhouse dans le collectif « les Mains Nues », notamment sur le riche passé industriel de la ville, sujet qui me passionne particulièrement de par sa richesse.

Le 8 juin 2013, lors de la fête du quartier de la Bourse couplé avec le Marché des Arts, j’admire des gravures exposées sur l’un des stands et c’est là que j’ai rencontré une jeune femme dont le visage ne me paraissait pas inconnu. Elle conversait avec un de mes amis photographes, Ramon qui me présenta… Delphine. L’envie de vous parler d’elle ici dans votre magazine me titilla rapidement car elle était non seulement douée artistiquement mais très intéressante dans sa démarche.

Delphine Degron - © My-Mulhouse.fr

Delphine Gutron – ©Ray Mond pour My Mulhouse

J’appris donc que Delphine Gutron avait un papa imprimeur et qu’elle avait été imprégnée très jeune par l’odeur de l’encre qui ne l’a plus jamais quittée depuis. De cette enfance est né son goût pour le papier et ayant grandi dans cette atmosphère, elle alla en Belgique afin de peaufiner l’art de la gravure. Puis elle revint à Mulhouse où elle fréquenta l’Ecole d’Arts du Quai sous la houlette du Maître graveur, Francis Hungler. Par la suite elle acheta une presse afin de pouvoir assouvir sa passion pour les dessins d’anges, d’êtres hybrides et de créatures issues du bestiaire médiéval en jouant sur les graphismes.

artiste mulhouse

Une oeuvre de Delphine – ©Ray Mond pour My Mulhouse

Afin d’ajouter de l’extraordinaire à l’ordinaire, elle passe aussi de longues heures au MISE (Musée de l’Impression Sur Etoffe de Mulhouse) où elle se retrouve comme chez elle en cherchant des motifs empruntés dans les stocks d’échantillons de tissus où nombre de créateurs viennent puiser.

Elle effectue aussi sur commande des ex-libris et des estampes, aime beaucoup travailler sur Mulhouse, sur le Temple Saint-Etienne, les bâtiments, musées, parcs, arbres, fenêtres, hublots et avions…

© My-Mulhouse.fr

©Ray Mond pour My Mulhouse.

Delphine est également membre et résidente de l’association « Ustensibles » qui permet à ses membres de partager et d’échanger leurs pratiques, leurs connaissances, leurs compétences, leurs envies autour de la création en général et du film d’animation en particulier.

J’aime : cette rencontre avec Delphine, sa personnalité et son talent, son parcours et ses réalisations
J’aime moins : j’aurais aimé pouvoir vous parler d’elle plus longuement

En savoir plus :
Mail : dgutron [@] gmail.com
Site de l’association « Ustensibles » sise 3, rue du Marché à Mulhouse : www.ustensibles.fr
Classé sous : Portraits

de

De nature curieuse, je m’intéresse à tout mais en particulier à l’Art sous toutes ses formes. Mulhouse, de par sa richesse artistique, culturelle et historique est un vrai bonheur pour le photographe passionné que je suis.

2 Commentaires

  1. Monique Lindacher dit

    Merci Raymond pour ce bel article… et bravo à Delphine, c’est magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *