Danse
Laisser un commentaire

Danse : éblouissante « Alice » !

Le week-end dernier, la Filature accueillait « Alice », une création mondiale du ballet de l’opéra national du Rhin, d’après l’oeuvre de Lewis Carroll.

La salle est pleine en ce samedi soir, et comme il s’agit d’un ballet accessible au jeune public, les bouts de chou étaient nombreux aussi. Je découvre que la fosse est pleine de musiciens et je m’en réjouis car la mise en musique sera en live !

On connait tous l’histoire d' »Alice au pays des merveilles », son univers débridé et absurde, où se croisent des personnages étonnants dans un imaginaire tourbillonnant. Et même si on ne se souvient pas de tout, certains personnages nous sont familiers, comme le lapin pressé ou encore le chat de Cheshire. Nous plongeons donc en enfance, au coeur du rêve, avec une Alice que l’on suit aux différents âges de sa vie. D’emblée, je suis happée par le piano, et je me laisse porter. Chaque moment réserve ces moments de grâce : ici, des pissenlits dansants, là, une vidéo avec une Alice qui danse en apesanteur, plus tard, une salle de classe avec uen maîtresse tyrannique… Visuellement, c’est un éblouissement permanent, que ce soit la mise en scène, créative et maîtrisée, les costumes, juste magnifiques, la photo et la vidéo, d’une grande beauté. La présence de l’orchestre emmène quant à elle une dimension supplémentaire au ballet. L’interprétation est magistrale, on ressent le plaisir des danseurs dans les duos, les mouvements d’ensemble, qui allient grâce, technique et humour.

Bref, j’ai été totalement conquise :-). Pour voir « Alice », il vous faudra vous rendre à Strasbourg : six représentations auront lieu à l’opéra entre le 18 et le 23 février.

Classé sous : Danse

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *