Danse
Laisser un commentaire

De la magie au Pixel près

Un spectacle de danse carrément hors norme, à la fois dynamique et féérique… « Pixel », de Mourad Merzouki, a enthousiasmé la grande salle de la Filature mardi dernier.

Comme souvent, je suis arrivée sans savoir grand’chose de ce que j’allais voir, car j’aime bien être surprise, mais j’avais tout de même entendu des retours dithyrambiques sur « Pixel ». Je m’attendais donc à quelque chose d’assez exceptionnel, et je n’ai pas été déçue !

Un espace virtuel et mouvant, des corps réels et émouvants

D’emblée, la scène se transforme sous nos yeux en un espace en trois dimensions sur lequel évoluent les danseurs. Derrière eux, un mur de lumières qui se déplacent avec leurs gestes, qui épousent leurs formes… un halo interactif de toute beauté. Les danseurs évoluent dans des cercles mouvants, nagent sur une mer de synthèse, contournent des obstacles qui semblent réels tant la symbiose entre leur corps et la scénographie virtuelle est parfaite. Ces interactions entre le réel et l’imaginaire créé par ordinateur révèlent toute leur poésie à chaque seconde ou presque, et c’est un peu déroutés mais éblouis que les spectateurs retiennent leur souffle tout au long du spectacle.

Une pluie de pixels tombe sur les danseurs - © Laurent Philippe

Une pluie de pixels tombe sur les danseurs – © Laurent Philippe

La chorégraphie est magnifique, d’ailleurs, avec des danseurs rompus aux arts du cirque et au hip hop, aussi forts techniquement que fluides et magiques dans le déploiement de leurs corps. Et n’oublions pas un des composants essentiels du spectacle : la musique, qui habille parfaitement chacune des scènes, avec parfois un petit air de Yann Tiersen, et d’autres fois une approche plus électro, voire indus.

Le numérique et le réel interagissent, c'est magique - © Patrick Berger

Le numérique et le réel interagissent, c’est magique – © Patrick Berger

Après une standing ovation amplement méritée, la troupe a encore offert aux spectateurs ravis de petites démonstrations en solo. Une soirée magique qu’on est je pense pas prêts d’oublier.

J’ai adoré : ce voyage si poétique…
J’ai moins aimé : la contorsionniste de la troupe (ça me met mal à l’aise de voir ces postures tellement contre nature…)
Infos pratiques :
La Filature
20, Allée Nathan Katz
68090 Mulhouse
Tél. : 03 89 36 28 28
Mail : info [ @ ] lafilature.org
Site web : www.lafilature.org
Facebook : www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse
Classé sous : Danse

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *