Spectacles / Concerts
Laisser un commentaire

« Debout dans les Cordages » : la puissance des mots et de la musique

Vendredi soir au Noumatrouff, nous avions rendez-vous avec Aimé Césaire dans le cadre du festival « Les Vagamondes ».

L’ambiance était recueillie dans la grande salle du Noumatrouff, équipée de chaises pour l’occasion. Il était clair que cette lecture/concert allait être forte en émotion, et pour cause…

Déjà, Aimé Césaire. Je connaissais de nom ce grand homme, originaire de Martinique, qui a dénoncé toute sa vie le racisme et le colonialisme, mais jamais je n’avais lu ses ouvrages. Eh bien les textes d’Aimé Césaire sont d’une force incroyable, violemment imagés, résolument engagés. C’est le rappeur Marc Nammour qui s’est emparé du « Cahier d’un retour au pays natal » avec une intensité telle qu’il habitait littéralement les mots de Césaire.

Debout dans les Cordages, festival Vagamondes - © Julien Jaulin

Debout dans les Cordages, festival Vagamondes – © Julien Jaulin

Et puis, la musique. Aux commandes de la batterie juste parfaite, Cyril Bilbeaud déchirait l’espace avec des déferlements de cymbales. A la guitare, Serge Teyssot-Gay partait dans des solos hallucinés, complètement en phase avec le texte, en emphase avec la brûlure des mots.
Bref, un concert comme un coup de poing, sans concession, juste indispensable.

J’ai aimé : découvrir ces textes d’une beauté et d’une force absolues.
J’ai mois aimé : c’était trop court…

Infos pratiques :
La Filature
20, Allée Nathan Katz
68090 Mulhouse
Tél. : 03 89 36 28 28
Mail : info [ @ ] lafilature.org
Site web : www.lafilature.org
Facebook : www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse

Noumatrouff
57 rue de la Mertzau
68063 Mulhouse
Tél : 03 89 32 94 10
Site web : http://www.noumatrouff.fr

Classé sous : Spectacles / Concerts

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *