Portraits
Laisser un commentaire

Départ imminent pour le rallye Trophée Roses des Andes

Après pile une année de préparation, les Marine², la mulhousienne Marine Haeusser et la sétoise Marine Lacombe, ne sont désormais plus qu’à quelques jours de leur départ pour l’Argentine. Vol prévu le 10 avril 2016, direction le rallye Trophée Roses des Andes, pour vivre une grande aventure à la fois sportive, humaine et solidaire.

La mulhousienne Marine Haeusser et la sétoise Marine Lacombe, prêtes à relever le défi du Trophée Roses des Andes en Argentine (Crédit Photo : Rémi Marin)

La mulhousienne Marine Haeusser et la sétoise Marine Lacombe, prêtes à relever le défi du Trophée Roses des Andes en Argentine – © Rémi Marin

Le Trophée Roses des Andes : un rallye 4×4 solidaire et 100% féminin

Initié en 2014 par l’organisateur du Trophée Roses des Sables et du 4L Trophy, le Trophée Roses des Andes est le premier et seul rallye exclusivement réservé aux femmes en Amérique du Sud.

63 équipages, 126 participantes venues de France, Belgique, Suisse, Canada et Argentine s’apprêtent à rejoindre la ligne de départ de cette 3ème édition.

Le défi : 7 jours (dont une étape marathon de 24h) pour parcourir 4000 km à travers l’Argentine et le Chili avec pour seul équipement un 4×4, un road-book, une carte et une boussole. Il ne s’agit ici pas d’une course de vitesse mais plutôt d’une course d’orientation. L’objectif est de rallier l’étape du jour en respectant quelques indications de route mais avec une totale liberté de parcours, l’idée étant malgré tout de faire le moins de kilomètres possible.

Au-delà du défi sportif, le Trophée Roses des Andes est un rallye qui s’inscrit dans une dynamique solidaire et humanitaire. Depuis sa création en 2014, il apporte son soutien à la fondation argentine Equinotherapia del Azul qui vient en aide aux enfants handicapés par le biais de l’équithérapie (méthode de soin qui utilise le cheval comme partenaire thérapeutique).

Chaque équipage qui participe au rallye s’engage, en effet, à effectuer un don au profit de cette fondation. Les fonds récoltés permettent ainsi de suivre et de soigner plus d’enfants qui souffrent d’un handicap moteur, sensoriel ou mental, chaque année.

La fondation argentine Equinotherapia del Azul qui vient en aide aux enfants handicapés par le biais de l'équithérapie

La fondation argentine Equinotherapia del Azul vient en aide aux enfants handicapés par le biais de l’équithérapie

Deux Marine à bord de l’équipage 83

Parmi les 126 participantes de l’édition 2016 figure une mulhousienne, Marine Haeusser, qui forme avec sa co-équipière sétoise Marine Lacombe l’équipage 83 du rallye Trophée Roses des Andes.

Marine H., la mulhousienne, raconte qu’elles se sont rencontrées dans un cadre professionnel et sourit en évoquant la suite, « notre forte amitié actuelle est pourtant née d’un malentendu, l’une ayant posé un lapin à l’autre !». Comme quoi, un « raté » au démarrage peut parfois donner l’impulsion à de belles futures aventures !

Marine H. rêve, depuis plus de dix ans, participer un jour à un rallye. Lorsqu’elle fait la connaissance de Marine L., elle découvre que toutes les deux cultivent une même âme de voyageuse et d’aventurière. La mulhousienne embarque alors son amie sétoise et lui propose de relever le défi du Trophée Roses des Andes en Argentine. Comble du calendrier, c’est le 9 avril 2015 que les deux femmes décident de participer au rallye, presque un an, jour pour jour, avant la date de départ de cette 3ème édition.

L'équipage 83 constitué du duo de Marine(s), Marine Lacombe et Marine Haeusser - © Justine Nalouei

L’équipage 83 constitué du duo de Marine(s), Marine Lacombe et Marine Haeusser – © Justine Nalouei

La course aux fonds : 1er défi de cette grande course d’orientation

Dieu sait que le duo des Marine n’aura pas chômé durant toute cette année ! Car le défi commence bien avant les 7 jours de course en Amérique du Sud. Et oui, il faut réussir à financer un tel projet ! Et en avant les actions pour récolter des fonds, rechercher des sponsors et entreprises partenaires, mettre en place un système de crowdfunding (i.e. financement participatif), etc.

« Les démarches sont longues, il y a beaucoup d’investissement personnel… Heureusement on se porte mutuellement car le plus dur est avant le départ, je crois bien… », avouera Marine H..
Après un an de bataille et de course aux dons, les deux Marine peuvent être fières d’avoir réussi à boucler leur budget dans les temps. A quelques jours du grand départ, « il y a du stress, mais c’est du bon stress, du stress positif. Le projet prend fin, faut désormais que l’on s’éclate mais que l’on assure en même temps pour faire honneur à tous les gens qui nous ont soutenues et qui nous suivent. »

J’ai aimé : rencontrer Marine Haeusser et voir ses yeux pétiller en me racontant l’histoire de son défi
J’ai moins aimé : ne pas avoir eu l’occasion de rencontrer sa co-équipière Marine Lacombe
Infos pratiques :
La 3ème édition du Trophée Roses des Andes a lieu du 10 au 21 avril 2016.

Suivez les aventures de l’équipage 83 de Marine Haeusser et Marine Lacombe
sur le blog hippotrotteur.fr ou sur la page Facebook L’Hippo Trotteur.

Suivez l’intégralité de la course en direct sur le site Trophée Rose des Andes.

Classé sous : Portraits

de

Amoureuse de ma ville, j'aime y vivre et y découvrir les perles culturelles qu'elle nous propose et nous offre en permanence (concerts principalement, expos, festivals en tout genre mais aussi jolies boutiques, endroits atypiques...). Et comme je dis toujours, quand j'aime J'AIME et j'aime partager ce que j'aime...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *