Évènements / Festivals
Commentaire (1)

Dictée solidaire du Rotary 2015 : « martyrs » pour la bonne cause !

Il fallait un peu d’autodérision pour apprécier à sa juste valeur le thème de la dictée de cette année. Une des membres du Rotary avait rédigé le texte de la dictée à l’attention des participants! Le titre ? « Lettre aux martyrs de l’accord du participe ». Mais si c’est en faveur de l’alphabétisation qu’on se moque (gentiment) de nous, c’est ok !

Les gagnants de la dictée solidaire du Rotary 2015

Les gagnants de la dictée solidaire du Rotary 2015 – © My-Mulhouse

Dictée solidaire : le principe. Le Rotary club et le club Inner Wheel de Mulhouse, en partenariat avec le journal l’Alsace et l’UHA, ont organisé une dictée pour lutter contre l’illettrisme. Les frais d’inscription sont de 5€ par adulte et 2€ par enfant / étudiant. Tous les fonds récoltés à l’occasion de la dictée sont reversés à l’association Denis Papin.

L’avis de Mélina : un exercice plutôt fun !

Lorsque Nathalie m’a parlé de la dictée solidaire (qu’elle avait faite l’année dernière) organisée par le Rotary Club, je n’ai pas hésité une seule seconde à m’inscrire ! J’ai un profil plutôt littéraire, et j’adorais faire des dictées à l’école. Et je n’en avais pas fait depuis la 3e pour le brevet des collèges… ça faisait un bout de temps !

Je ne m’étais pas préparée pour y aller, car je voulais surtout la faire pour le plaisir (oui vous avez bien lu, il y a des gens comme ça, ça existe !). Et puis hors contexte, l’entraînement n’a pas de sens pour moi: il y a tellement de règles, d’exceptions grammaticales, etc. Et peu importe la note, c’est pour la bonne cause 🙂 .

Le jour J, j’arrive dans l’amphi sur le campus de l’Illberg : ça rappelle quelques souvenirs, j’avais souvent cours là à la fac, et c’est là aussi qu’on faisait nos répèts avec le chœur de l’UHA (on est dans une salle plus petite maintenant). La dictée commence : quelques mots compliqués, ok, mais c’est surtout en voyant la correction plus tard que je me rends compte qu’elle était plus difficile qu’elle n’y paraissait… Argh ! Et visiblement, cette année le niveau est très élevé. Pas grave : ça me donne des pistes d’entraînement pour l’année prochaine, et c’est plutôt rigolo de se prêter à l’exercice.

Au total, la dictée dure 30 à 45 minutes. En attendant la correction, on peut prendre un super goûter avec tartes, gâteaux et boissons proposés à la vente. Il y a beaucoup de monde à corriger, donc je décide de partir avant le classement final, prévu pour 12h15 : je peux demander mes résultats par mail 🙂 .

Les participants de la dictée solidaire du Rotary 2015

Voilà des participants qui ne savent pas encore à quelle sauce ils vont être mangés 😉 – © Rotary club

L’avis de Camille : une expérience à revivre l’année prochaine, sans hésiter

Prenez-moi pour une maso, j’ai toujours adoré les dictées !

Par amour pour la langue française, mon cœur s’est mis à battre lorsque j’ai découvert l’affiche qui annonçait cette dictée ! Je m’y suis rendue et je pensais que ça s’était bien passé. C’était drôle et inouï. Je me retrouvais dans un amphi d’étudiant après tant d’années d’études, à faire une dictée avec un public aussi diversifié que ravi. Les premiers mots arrivent, les premières difficultés pointent le bout de leur nez… quel remue-méninges !

J’ai beaucoup aimé participer à un événement caritatif comme celui-là. Ce que j’ai moins apprécié, c’est le manque de patience de beaucoup de gens pendant la dictée et à la correction : des vrais gamins 🙂  ! Surtout que pour les plus jeunes, cela allait parfois trop vite. Il me semblait qu’on était là pour le fun et le caritatif en grande partie, c’est dommage que l’ambiance ne soit pas allée dans cette direction à 100%.

Les corrections étaient intéressantes, je referai l’exercice sans hésiter, surtout si c’est au profit d’une noble cause comme la lutte contre l’analphabétisme ! Car tous les profits engendrés par cet événement (buvette y compris) ont été reversés, c’est génial !
Cette initiative m’a d’ailleurs tellement plu que je serai bientôt bénévole pour les démunis.

Finalement, je ne connais même pas ma note, je crois que j’ai trop peur de découvrir que je suis une quiche en participe passé ! 🙂

On a aimé : Ecrire sur ces bonnes vieilles copies d’examen, mais cette fois-ci, sans pression 🙂 . Participer à un événement caritatif, qui donne envie d’en faire plus !

On a moins aimé : ne pas être trop informé(e) à l’avance du programme de la journée ; ça peut paraître long d’attendre la fin des corrections pendant environ 1h30 si l’on est pas préparé(e). L’impatience de la part de certains participants… mais ça prouve aussi qu’ils sont passionnés par l’exercice 😉 .

Infos pratiques :
Amphi Weiss
6, rue des Frères Lumière
Mulhouse
Classé sous : Évènements / Festivals

de

Mulhouse, ça a d’abord été pour moi une ville où faire mes études et travailler :) . Maintenant je m’intéresse à tout, mais mon sujet préféré, c’est la musique !

1 Commentaire

  1. Melanie dit

    Merci pour votre article, Mélina. Le couvert est remis cette année, le 19/03 (http://www.jds.fr/agenda/manifestations/concours-de-dictee-66521_A) et je compte m’y rendre – ma foi, également sans préparation. Mais le but semble être avant tout caritatif – n’en déplaise aux impatients – après, si on peut allier l’utile et l’agréable, tant mieux! 😉
    C’est bien de savoir que les résultats ne sont pas proclamés avant une heure et demi; il va donc falloir trouver de quoi s’occuper alors. Un petit tour dans la forêt attenante, peut-être… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *