Musique
Commentaire (1)

Etienne Daho, l’éternel dandy chic sur la scène mulhousienne !

A Mulhouse, la scène musicale nous aura gâtés ces derniers jours : après Miossec, l’écorché sublime venu combler le Noumatrouff jeudi soir, c’est au tour de l’intemporel Etienne DAHO de nous régaler sur la scène de l’Eden.


La salle de Sausheim affiche complet samedi soir. Après avoir dû reporter sa tournée pour des raisons de santé (vous imaginez un peu l’impatience de ses fans ???), l’éternel dandy chic est plus qu’attendu.

etienne daho à l'eden de sausheim

Étienne Daho, en concert pour le Diskönoir Tour

Quasi 20h pétante, la salle se trouve plongée sous une lumière bleutée, les premières notes de musique retentissent. Etienne, costume sombre et lunettes noires, sobre et élégant à la fois, apparaît sur la scène faisant immédiatement vibrer la foule. Sans plus attendre, les premiers rangs se lèvent et les fans (dont je dois faire partie 🙂 ) n’hésitent pas un instant à quitter leur chaise pour aller danser devant la scène. Et en pas moins de 5mn, je me suis retrouvée là, tout près, à deux longueurs de bras du grand DAHO, pile en face… J’eus tout à coup comme une réminiscence de mes 15 ans. « Je sens des boums et des bangs »… Hummmmmm j’en frissonne encore !!!! 15 ans, vous dis-je… Que c’est bon d’avoir encore 15 ans !!!!

Etienne, accompagné de ses musiciens, nous entraîne et nous balade entre ses nouveautés issues du dernier album « Les chansons de l’innocence retrouvée » et ses incontournables tubes que le public se réjouit de chanter à tue-tête. Des attractions Desastres, Tomber pour la France, Epaule Tattoo, Bleu comme toi, Boomerang… Pour ma part, l’émotion est à son comble quand je fredonne en même temps que lui : « Mais tout peut changer aujourd’hui / Et le premier jour du reste de ta vie / C’est providentiel… Debout peu importe le prix / Suivre son instinct et ses envies / Les plus essentielles…».

De l’émotion et de la générosité de cœur, il n’en a pas manqué à l’Eden hier soir… notamment quand Etienne nous parle de son acolyte Dominique A (qui lui a écrit ce superbe titre En Surface) ou quand il rend hommage à Jacno, son ami de toujours désormais disparu (lequel lui a réalisé son 1er album Mythomane en 1981).

«Que de temps passé en surface / Je me voulais léger, léger / Du plaisir sans se retourner…»… Le temps aura passé bien trop vite samedi soir à l’Eden. Des Heures Hindoues sonnent déjà le glas des rappels ;’(.

Mais on en veut encore nous, on en veut plus !!!! Le public crie « Etienne Etienne Etienne !!! », lui réclame un p’tit Week-end à Rome… L’artiste revient et reprend une dernière fois son micro. Il semble sincèrement heureux et touché par son public. Etienne DAHO finit majestueusement son concert, seul sur scène, accroupi devant nous (devant moi en tout cas mais j’imagine que les autres étaient derrière et n’avaient pas quitté la salle 😉 ) pour nous guider à cappella sur les notes de Week-end à Rome… Malgré nos ‘quelques’ fausses notes qui l’ont bien fait sourire, c’était simplement grandiose !!!!

Je regarde autour de moi… Les mines sont réjouies, les yeux brillent, les sourires sont aux lèvres… Ah c’que ça fait du bien un tel partage !!! Merci Etienne DAHO… Merci…

J’ai aimé : tout, absolument tout… mais surtout d’avoir pu voir Etienne Daho de si près pendant l’intégralité du concert. Etre juste devant la scène, face à l’artiste, ça n’a vraiment pas de prix !!!! Je remercie au passage ma copine Virginie qui m’a offert cet inoubliable moment de nos 15 ans retrouvés 😉

J’ai moins aimé : la qualité du son mais c’était peut-être dû à ma position dans la salle… et surtout que ça n’ait pas duré toute la nuit 😉

Infos pratiques :
ED&N
20a rue Jean de la Fontaine
68390 Sausheim
Tél : 03 89 46 83 90
Site web : http://www.eden-sausheim.com/
Classé sous : Musique

de

Amoureuse de ma ville, j'aime y vivre et y découvrir les perles culturelles qu'elle nous propose et nous offre en permanence (concerts principalement, expos, festivals en tout genre mais aussi jolies boutiques, endroits atypiques...). Et comme je dis toujours, quand j'aime J'AIME et j'aime partager ce que j'aime...

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *