Festivals
Laisser un commentaire

#Eurocks2016 : troisième et dernier jour

Déjà la fin. Dur dur de revenir à la réalité lorsqu’on a passé trois jours aux Eurocks. Sur place, les mines sont déjà tristes. Dimanche ? Oui, on est déjà dimanche, on a pas vu le temps passer. Il est temps de faire un bilan de cette édition 2016, avant celle de l’année prochaine.

La journée commence sous un ciel couvert mais il fait tout de même bon. Premier concert pour moi avec Frank Carter & the Rattlesnakes, un groupe punk rock qui a fait démarrer ma journée au quart de tour. Dès la deuxième chanson, le chanteur est dans la foule, organise un circle pit devant la grande scène et incite à sauter dans tous les sens. Je ne connaissais pas mais quelle découverte ! Il nous a fait passer de la joie aux larmes et à la rage avec ces chansons, nous expliquant toujours dans quel contexte elles ont été écrites et ce qu’elles veulent dire.

franck carter aux eurocks

Frank Carter & the Rattlesnakes – © My-Mulhouse.fr

J’ai ensuite fait un tour chez Action Bronson mais comme je ne suis pas trop hip hop, j’ai tenté ma chance chez Kurt Vile & the Violators. C’était pas mal du tout mais je ne me suis pas éternisée, car je voulais me placer pour Mac Demarco à la plage.

marc demarco

Marc Demarco – © My-Mulhouse.fr

C’était une journée bien rock’n’roll d’après moi, puisque par la suite j’ai entendu The Kills – parce que voir, c’est vite dit. Puis j’ai adoré Tame Impala. C’était un concert fou.

tame impala aux eurocks

Tame Impala – © My-Mulhouse.fr

Pour M83, le public était au rendez-vous. J’ai rarement vu autant de monde devant la Greenroom. J’ai pu me faufiler pour les apercevoir un peu mais j’ai dû faire demi-tour faute de pouvoir respirer correctement. L’ambiance était électrique.

Et enfin, pour clôturer la journée, le concert des ZZ Top. Jamais je n’aurais cru les voir. C’était super !

zz top aux eurocks

ZZ TOP – © My-Mulhouse.fr

Pour ce qui est du bilan, il est complètement positif. Les toilettes ont été propres du début à la fin, avec des équipes de nettoyage postées à chaque sanitaire. Les navettes ont multiplié leurs rotations, ce qui fait qu’il n’y avait pas trop d’attente pour retourner au parking. L’espace d’accueil et le changement de place de l’entrée ont facilité l’accès au site. La fan zone en a convaincu plus d’un, surtout pour le 5-2 de France-Islande ! La diversité de l’offre en nourriture sur place a permis aux plus difficiles de se restaurer. L’ambiance était toujours aussi folle et ça, c’est ultra positif !

aller les bleus aux eurocks

Allez les bleus ! – © My-Mulhouse.fr

J’ai aimé : cf le bilan juste au dessus 😀
J’ai moins aimé : RAS
Classé sous : Festivals

de

Ayant passé la majeure partie de ma jeunesse autour de Mulhouse, je reviens y prendre du bon temps et saisis l'occasion de vous faire partager avec moi la (re)découverte de cette "capitale du monde" qu'est Mulhouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *