Restos asiatiques
Laisser un commentaire

Fan de « chez Fan » à Tagolsheim !

Il est à 10 minutes de Mulhouse et on y mange plutôt bien : zoom sur le restaurant « Chez Fan ».

Les plus anciens d’entre vous se souviennent certainement du « Cerf », un bar plutôt sympa sur l’axe Mulhouse – Altkirch. Cela fait cinq ans que le bar est devenu un restau où on peut manger des spécialités chinoises et vietnamiennes… avec toujours la possibilité de boire un verre.

Non, le dragon ne mange pas les petits poissions chez Fan - © My-Mulhouse.fr

Non, le dragon ne mange pas les petits poissons chez Fan – © My-Mulhouse.fr

Personne en terrasse ce jour-là, et pour cause : il fait plus de 30°C à l’ombre, avec mes filles on se replie à l’intérieur pour un peu de fraicheur. L’accueil de la patronne est toujours aussi sympa, et notre table a une vue directe sur un gros aquarium où évoluent plein de minuscules poissons. Côté carte, ce sera nems au poulet et salade pour moi, porc au caramel, nems au porc et riz cantonais pour mes filles.

Le porc au caramel... - © My-Mulhouse.fr

Le porc au caramel… – © My-Mulhouse.fr

...Et le riz cantonais ! - © My-Mulhouse.fr

…Et le riz cantonais ! – © My-Mulhouse.fr

J’apprécie la fraicheur de la salade, même si je ne suis pas « Fan » (ok ok il fallait bien que je la place quelque part :-)) de l’assaisonnement. Les nems poulet, je n’avais jamais tenté, ils ont bons mais je préfère ceux au porc en général, et là ils sont très réussis ! Le riz cantonais est plutôt bon, le porc au caramel est un peu englué dans sa sauce mais au goût rien à dire. Pour être venue d’autres fois, je recommande les légumes sautés et les plats à base de crevettes ou de viande sur plaque chauffante. Côté tarif, on s’en est sorties pour une trentaine d’euros à trois.

J’ai aimé : les nems.

J’ai moins aimé aimé : la sauce salade.

Infos pratiques :
Restaurant chez Fan
14 Route nationale
68720 Tagolsheim
Tél. : 03 89 40 05 44
Classé sous : Restos asiatiques

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *