Pratique
Laisser un commentaire

Fête des pères : qu’allez-vous lui offrir ?

Après la fête des mères, c’est demain que les papas seront comblés et chouchoutés. En manque d’idées ? Suivez le guide.

Un bon resto ?

Si pour les mamans il y a toujours profusion d’offres commerciales et de possibilités, les papas sont un peu moins gâtés. Ceci dit, et pour lui faire plaisir, un bon restaurant s’impose ! Certains jouent peut-être la carte « fête des pères » en proposant des menus spéciaux, et sinon suivez votre inspiration. Etonnez-le avec l’exotisme du Khrua Thai, charmez-le avec la tradition du Petit Sot L’y Laisse, emmenez-le pour un dîner tardif chez Hug après un spectacle ou une séance de cinéma.

Un cadeau original ou classique ?

En petits (ou gros) cadeaux, vous avez le choix de rester dans les « sentiers battus » ou d’opter pour un cadeau plus original. Alcools et vins fins sont en général très appréciés, courez chez Terres de Saveurs ou à la Maison Engelmann retrouver des cavistes qui sauront vous conseiller.

A la librairie Tribulles, choisissez mangas, BD, figurines de super-héros… une vraie caverne d’Ali Baba pour tout papa bédéphile qui se respecte, et avec l’aide de David vous trouverez LA pièce unique qui saura le ravir. Votre père est fan de théâtre ou d’opéra ? Un abonnement à la Filature lui fera plaisir. Il préfère le cinéma ? Le Palace notamment propose des formules intéressantes.

Les petits plus de la fête des pères

Après le déjeuner de dimanche midi, emmenez-le au Musée de l’Auto s’il aime les belles voitures, ou au parc zoologique et botanique découvrir le nouvel espace Grand Nord, ou optez carrément pour un pique-nique sur l’herbe dans un des nombreux parcs de Mulhouse !

musée de l'auto mulhouse

Musée de l’Auto – © Ray Mond Photographie

Dernier petit conseil, mais chut je ne vous ai rien dit : offrez-lui une fleur… cela tombe moins sous le sens que pour les mamans mais c’est sûr il sera très touché.

Classé sous : Pratique

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *