Balades, Culture / Expos
Laisser un commentaire

J’ai visité Mulhouse en mode touriste : vive les Greeters !

Récemment, j’ai fait ma touriste et je suis partie à la découverte des petits secrets de Mulhouse en compagnie de Christian Coulon, Greeter pour l’Office du Tourisme. Venez avec moi rencontrer ce passionné du patrimoine, et découvrez quelques petits détails sur la ville !

Être Greeter, tout un art

Savez-vous ce qu’est un Greeter ? Ce terme désigne des guides bénévoles qui font découvrir les villes aux touristes, loin des sentiers battus et en fonction de thèmes qui les intéressent particulièrement. À Mulhouse, nous avons la chance d’avoir une belle équipe de Greeters passionnés et prêts à partager leurs connaissances et leurs bons plans dans de nombreux domaines : histoire, sport, balades, culture, etc. Christian Coulon est l’un d’eux (et d’ailleurs, notre contributeur Raymond aussi ;)).

christian coulon greeter mulhouse

Christian Coulon, un Greeter de choc ! – © My Mulhouse.fr

Habitant d’Eschentzwiller, Christian est également incollable sur l’histoire de la ville, et passionné par l’industrie du textile. Il est totalement autodidacte, et n’a pas de formation de guide touristique : il est ingénieur en chimie à la retraite ! Ses balades, il les établit en fonction des besoins et des envies de ses interlocuteurs. Il lui arrive même assez souvent d’emmener les touristes dans son village et sa maison alsacienne typique qu’il a restaurée avec amour.

Cette fois-ci, nous avons décidé de faire un petit tour dans le centre historique. Comme je vous l’avais déjà expliqué dans mon article sur l’expo Mulhouse avant/après, j’adore les anecdotes historiques. Du coup, même sans être une vraie touriste, je me suis totalement prêtée au jeu !

Un tour du centre historique

Notre balade a démarré sur la place de la Réunion. Christian a posé le contexte, et notamment le rôle de ville-république indépendante de Mulhouse (un peu comme Monaco, mais sans prince) alliée de la Suisse jusqu’en 1798. Nous avons également parlé de l’Hôtel de Ville et du temple Saint-Étienne. En levant les yeux, Christian a attiré mon attention sur des petits détails des bâtiments qui passent souvent inaperçus, comme certains symboles de confréries.

symbole confrérie des tailleurs

Le symbole de la confrérie des tailleurs sur une façade de la place de la Réunion – © My-Mulhouse.fr

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la rue Henriette. Je me suis toujours demandé qui était Henriette. Je pensais qu’il s’agissait d’une princesse de France. La vraie histoire est bien plus mignonne ! En 1798, le jour de la réunification de Mulhouse à la France, le premier bébé né dans la ville était une petite Henriette. On a donné son nom à la rue où se trouvait sa maison. Tout simplement !

henriette reber rue mulhouse

La maison où est née Henriette Reber qui donna son nom à la rue Henriette – © My-Mulhouse.fr

Nous avons beaucoup évoqué le passé textile de la ville, et la saga des familles Koechlin, Dollfus, etc. en arpentant notamment la rue de la Loi. Cette rue a abrité les tout premiers bâtiments de l’industrie mulhousienne !

La balade est passée très vite, et c’était un plaisir de discuter avec Christian. Ses yeux pétillaient en évoquant les thèmes qui lui tenaient à cœur, et c’est très agréable de voir quelqu’un d’aussi passionné !

Je conseille vivement à toutes les personnes qui souhaitent découvrir Mulhouse de le faire à travers l’équipe des Greeters de Mulhouse. En plus, c’est très simple ! Il vous suffit de contacter l’Office du Tourisme ou de remplir un formulaire sur leur site web. Je vous promets que vous ne serez pas déçu(e) !

J’ai aimé : découvrir plein d’anecdotes sur Mulhouse, pouvoir échanger avec un vrai passionné
J’ai moins aimé : le temps était un peu maussade

Infos pratiques :
Office du Tourisme et des Congrès de Mulhouse et sa région
1 avenue Robert Schuman
68100 Mulhouse
Tél. : 03 89 35 48 48
Site web : http://www.greeters-mulhouse.com/
Classé sous : Balades, Culture / Expos

de

Mulhousienne d'adoption, je suis peu à peu tombée sous le charme de cette ville. Sous ses airs de grande cité industrielle elle cache des tas de petits trésors que j'aime dénicher au gré de mes promenades...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *