Musique
Laisser un commentaire

La Belle au Bois Dormant par l’OnR : “C’était trop cool !”

Le 1er février, je suis allée voir le premier opéra de toute ma vie. Avec mon fidèle acolyte (c’est à dire mon fiston), nous avons passé un excellent moment à voir La Belle au Bois Dormant par l’Opéra national du Rhin au Théâtre de la Sinne. 

L’opéra est une forme de spectacle que je connais très mal. J’en regarde parfois sur Arte en fin de soirée, et souvent ça m’aide à m’endormir. Un des opéras que j’ai vu à la télévision et que j’avais beaucoup apprécié, c’est Rigoletto de Verdi. Mais sinon, je suis une totale néophyte (ou une noob, pour utiliser un terme plus moderne ;)). Comme pour le ballet, je pensais que ce serait beaucoup plus passionnant à voir en vrai, et je ne me suis pas trompée.

J’ai jeté mon dévolu sur la Belle au Bois Dormant par l’Opéra national du Rhin, d’une part parce que je connaissais déjà l’histoire, donc j’étais sûre de bien comprendre ce qui se passait, et en plus, c’était un opéra pour enfants, donc pas trop long, et je pouvais faire découvrir cette forme d’art à mon petit loup.

Une Belle enfin réveillée ! © A. Kaiser

Une Belle enfin réveillée ! – © A. Kaiser

Nous voilà donc partis pour le théâtre de la Sinne. Nous y avions déjà été, mais j’avoue que le lieu me fait toujours autant d’effet. Nous étions très bien placés, avec une vue parfaite à la fois sur la scène et sur l’Orchestre.

Le spectacle a démarré, et tout de suite, nous avons été emportés. C’était coloré, beau, moderne, drôle… La scénographie était vraiment géniale, et l’avantage était que même si mon fils ne comprenait pas toutes les paroles, le spectacle était suffisamment stimulant pour éveiller son intérêt tout le long.

La Belle au Bois Dormant ©A. Kaiser

La Belle au Bois Dormant – © A. Kaiser

Je ne vais pas vous raconter pour la millième fois l’histoire de la Belle au bois dormant, tout le monde la connaît. L’opéra restait globalement fidèle à l’histoire, même si certains personnages étaient inédits. J’ai trouvé le spectacle très influencé par un esthétisme que je ne saurais pas vraiment décrire, une sorte de rococo remasterisé, avec une pointe d’influence venue tout droit d’extrême orient. Bref, c’était savoureux.

Quand j’ai demandé à la fin à mon fils ce qu’il en pensait, sa première réaction a été de dire : “C’était trop cool !”, Mission accomplie ! Quant à moi, j’ai bien apprécié aussi. L’opéra reste un domaine qui m’est largement étranger, mais j’apprends petit à petit :).

J’ai aimé : la mise en scène
J’ai moins aimé : ne pas m’y connaître suffisamment en opéra

Infos pratiques :
Théâtre de la Sinne
39 Rue de la Sinne
68100 Mulhouse
Tél.: 03 89 33 78 01

Site web de l’Opéra national du Rhin : http://www.operanationaldurhin.eu

Classé sous : Musique

de

Mulhousienne d’adoption, je suis peu à peu tombée sous le charme de cette ville. Sous ses airs de grande cité industrielle elle cache des tas de petits trésors que j’aime dénicher au gré de mes promenades…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *