Musées
Laisser un commentaire

La nuit des Mystères a fait son cinéma

Cette année, la nuit Européenne des Musées a une nouvelle fois eu lieu dans tous les grands musées de France et d’ailleurs, qui ont ouvert leurs portes le samedi 21 mai en nocturne. Au menu, des animations, des visites originales et tout un programme pour donner envie aux gens de remettre les pieds dans les musées.

Mulhouse n’a pas dérogé à la règle, et c’est un programme réjouissant qui nous a convaincus de participer à la Nuit des Mystères, samedi dernier. C’est une vraie chasse au trésor à laquelle nous avons participé, mes amis et moi, sous le thème du cinéma.

Départ de la course à 14h, nous avons choisi le parcours “Aventure” et jouons, bien sûr, pour tenter de remporter un fabuleux voyage à Hollywood – rien de moins, oui oui. Pour gagner plus de points, déguisements obligatoires ! Nous avons mis toutes les chances de notre côté.

nuit des mysteres deguisement

Notre équipe répondant au doux nom de… Super Charlie ! – © My-Mulhouse.fr

Bouteille d’eau, sandwich, goûter, baskets et casquette, nous voilà partis dans la folle aventure qui nous mènera à découvrir tous les musées de Mulhouse et alentours sous un nouveau jour.

enveloppe depart nuit des mysteres

L’enveloppe de départ et son état… à la fin du jeu 😀 © My-Mulhouse.fr

Nous sommes donc dès 14h au Musée EDF – Electropolis, le musée le plus proche de chez moi. Nous bénéficions des transports illimités pour la journée, et en profitons donc pour y aller en tram. On nous donne un plateau de jeu et le papier de la première énigme sans explications, nous trouvons cela étrange mais ne voulons pas perdre de temps. Nous débutons donc le jeu sans précisions. Première énigme à résoudre : trouver le nom du jeu. Nous parcourons donc le musée EDF afin de trouver les indices nécessaire et découvrons la solution : le jeu s’appelle Chumanji, référence au  jeu très connu Jumanji.

plateau jeu nuit des mysteres

Le plateau de jeu que nous avons gratté entièrement à la fin du jeu – © My-Mulhouse.fr

Nous allons faire valider notre réponse et recevons une nouvelle énigme. Un message codé à déchiffrer, ce que nous faisons. Nous retournons à la validation, car nous nous doutons de la prochaine étape mais sans confirmation nous avons peur de faire fausse route – nous n’avions pas compris le système de plateau où il fallait gratter les cases, et d’ailleurs ces aimables dames nous ont même dit : ne grattez surtout pas sinon vous êtes éliminées ! Nous voilà à l’Ecomusée d’Alsace grâce aux navettes mises en place pour la journée, à la recherche des noms des anneaux cachés dans “la plus petite maison, la maison bleue et la maison du créateur”. Une fois les noms validés, 9km et 3h plus tard, départ en trombe pour tenter malgré tout de finir le jeu, même si notre moral n’est plus vraiment au beau fixe.

Nous sommes ensuite perdues, les règles du jeu ne nous ayant toujours pas été expliquées. Nous sommes tentées d’arrêter le jeu, il est 18h15 et nous finissons par demander à d’autres joueurs de nous expliquer. Heureusement qu’ils étaient là, car nous aurions sans doute abandonné faute de savoir où nous rendre ensuite ! Une fois que l’on connaît le principe, le jeu est encore plus passionnant, car il nous donne un aperçu de ce qu’il reste à parcourir pour réussir à le finir. Il faut donc aller vite.

fiches enigmes nuit des mysteres

Les fiches énigmes que nous avons résolues – © My-Mulhouse.fr

Prochaine étape, le musée des Beaux-Arts. Nous prenons le tram et nous rendons en centre ville, où nous devons résoudre l’énigme suivante “Prends garde au tempo et sois prompt à affronter l’eau. Le plaisir salvateur pourrait te sembler brutal”. Il faut en fait trouver trois noms de films, pas forcément hyper facile, mais l’entraide étant très présente et l’ambiance entre les joueurs bonne, personne ne reste bloqué très longtemps.

Ensuite nous avons rendez-vous rue Engelmann pour une petite danse à l’orientale, étape que nous passons rapidement. Puis nous nous rendons au prochain musée de notre parcours : le musée du Papier Peint de Rixheim. Ce fut mon étape préférée car je ne connaissais pas ce musée, et j’ai trouvé l’énigme très sympa. Il fallait retrouver des personnages du Disney “Le livre de la Jungle” dans les papiers peints, en s’aidant des paroles de chansons et des photos présentes sur le papier de l’énigme.

Il est maintenant 21h et nous n’avons rien avalé depuis midi. Nous prenons donc une demi-heure pour aller manger, mais de toute façon nous continuons à jouer pour le jeu et non pour gagner. C’est au Musée de l’Automobile que se poursuit notre quête. C’est vrai que les étapes dans les “petits” musées furent vraiment plus simples que celles dans les “grands” musées type Ecomusée et Musée de l’Automobile. Nous avons demandé de l’aide et avons réussi à trouver les réponses pour continuer le jeu.

Nous avons terminé le jeu à 23h rue des Trois-Rois, dans la maison de l’Horreur mise en place pour l’évènement. Moi, j’ai bien rigolé, mais mon amie moins ! J’ai trouvé ce lieu bien fait et ai apprécié le jeu d’acteur du jeune homme exorcisé.

Fini pour nous ! Il est de toute façon trop tard pour continuer le jeu car la prochaine étape était le Musée Historique et il était bien précisé que les dernières entrées dans les musées se faisaient à 23h15 – contrairement aux règles du jeu (mentionnées nulle part de façon claire). Au total, 15km de parcourus, des visites haletantes et originales à la recherche d’indices, une ambiance bon enfant et une entraide vraiment présente, nous sommes rentrées satisfaites de la journée et impatientes de participer à la Nuit des Mystères de l’année prochaine 😀

 

N.B : Nous étions plus de 28 500 a participer à cette édition de la Nuit des Mystères, nous avons battu tous les records de la Nuit des Musées en France !! Bravo les Mulhousiens !! 

 

J’ai aimé : découvrir les musées autrement, la bonne ambiance entre les joueurs
J’ai moins aimé : que les règles du jeu ne soient pas clairement écrites quelque part
A découvrir : tous les articles sur les musées de Mulhouse !
Classé sous : Musées

de

Ayant passé la majeure partie de ma jeunesse autour de Mulhouse, je reviens y prendre du bon temps et saisis l'occasion de vous faire partager avec moi la (re)découverte de cette "capitale du monde" qu'est Mulhouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *