Musique
Laisser un commentaire

La Traviata à La Filature

Avant d’aller voir La Traviata à La Filature le 10 janvier dernier, je ne connaissais que deux airs, mais cela me suffisait pour savoir que j’allais aimer tout l’opéra. Et je ne me suis pas trompée :).

La Traviata © Kaiser

La Traviata © Kaiser

Pour commencer : La Traviata en bref

La Traviata, c’est un opéra de Giuseppe Verdi. Cette œuvre fait partie du répertoire du bel canto, donc pile poil ce que j’aime. L’histoire ? C’est celle de Violetta, une courtisane qui vit au rythme des fêtes qu’elle donne ou auxquelles elle assiste. Elle tombe amoureuse d’Alfredo Germont, qui lui avoue ses sentiments au début de l’opéra. Leur histoire d’amour va être mise à l’épreuve par la famille d’Alfredo, qui n’accepte pas leur relation, puis par la maladie de Violetta.

Violetta et sa robe à paillettes :-) © Kaiser

Violetta et sa robe à paillettes 🙂 © Kaiser

L’opéra en lui-même : les airs et les voix

Niveau musique, je l’ai dit, je ne connaissais que deux airs : Sempre Libera et Addio del Passato. Eh bien c’est ce que je croyais. J’ai aussi reconnu deux airs très célèbres (Brindisi et un autre air chanté par les bohémiens). Et comme avec le surtitrage on a les paroles, tout est bien dans son contexte, donc c’est super pour sa culture personnelle :).

J’ai adoré les voix d’Alfredo (ténor) et de son père (chanté par un baryton-basse). Violetta avait une très belle voix également (j’admire toujours la maîtrise des aigus piano, notamment), mais lors des deux airs que je connaissais, je me suis demandée si elle n’était pas limite au niveau de la justesse des notes à certains moments. Et quand on s’attend à « kiffer » l’un de nos airs préférés chanté en live, c’est presque gênant. Il doit y avoir une pression énorme sur les chanteurs en tout cas !

Bravo pour les costumes !

Pour ce qui est des costumes, j’ai beaucoup apprécié ! L’intrigue se passe à Paris au XIXe siècle et les robes étaient inspirées de l’esprit des tenues de l’époque : couleurs et tissus chatoyants, laçages, corsets, bustiers, drapés, etc. Avec parfois des paillettes en plus ! J’ai particulièrement aimé les tenues de Violetta : d’abord une superbe robe rouge avec des drapés, très chic et élégante, et plus loin dans l’intrigue, une robe noire pailletée avec un décolleté jusqu’au nombril. C’est très « wouaaah ! » et correspond tout à fait au personnage !

© Kaiser

© Kaiser

Je suis très heureuse d’avoir pu voir un opéra célèbre comme celui-là à La Filature. Une belle production !

J’ai aimé : (re)découvrir des airs célèbres, les décors, les voix chaleureuses des interprètes d’Alfredo et de Giorgio Germont, et les tenues magnifiques des chanteuses.
J’ai moins aimé : des notes peut-être pas toujours hyper justes chez la soprano qui chantait Violetta ?
Infos pratiques :
La Filature
20 allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél. : 03 69 77 65 10
Site web: www.lafilature.org

Opéra national du Rhin : www.operanationaldurhin.eu

Classé sous : Musique

de

Mulhouse, ça a d’abord été pour moi une ville où faire mes études et travailler :) . Maintenant je m’intéresse à tout, mais mon sujet préféré, c’est la musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *