Se déplacer
Commentaires (6)

L’aéroport de Bâle-Mulhouse, une institution !

Moi qui ai grandi à proximité, l’EuroAirport a toujours fait partie de ma vie. Avec sa grande tour reconnaissable de loin, il me rappelle de nombreux souvenirs, et je pense que je ne suis pas la seule ! 

J’ai vécu toute mon enfance dans la région des 3 frontières. Quand j’étais petite, l’aéroport c’était l’endroit qui me faisait rêver ! Mes parents allaient parfois le week-end y acheter des cigarettes, quand les bureaux de tabac étaient fermés. On en profitait pour aller boire un chocolat chaud en regardant les avions décoller. Je récupérais au passage les magazines que les compagnies aériennes mettaient à disposition des passagers, et je les ramenais à la maison en rêvant de voyages lointains.

La première fois que j’ai pris l’avion, c’était à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. J’avais 18 ans, et je partais pour Londres avec des camarades de ma promo universitaire. L’année suivante, je suis partie vivre à Belfast, en Irlande du Nord. Pendant pas mal de temps, j’ai fait une fois par mois l’aller-retour de Bâle-Mulhouse à Dublin (et le reste du trajet en bus !) pour voir ma famille et mes amis. Autant dire que je connais les salles d’embarquement de l’aéroport par coeur !

Désormais, je prends l’avion nettement moins souvent. Mais je le prends une fois par an, et toujours avec un certain plaisir (même si je flippe totalement au décollage ;)). Pour mon fiston et moi, l’aéroport de Bâle-Mulhouse est synonyme de vacances au soleil et de plage ! Une heure de trajet suffit pour nous retrouver ici :

une plage corse

Sur la plage abandonnée… – © My-Mulhouse.fr

Pas mal, non ? Et vous, quels sont vos meilleurs souvenirs liés à cet aéroport ?

J’aime: le grand nombre de destinations au départ de Bâle-Mulhouse, flâner dans le duty-free
J’aime moins : le système de navettes depuis Mulhouse, totalement inadapté

Classé sous : Se déplacer

de

Mulhousienne d'adoption, je suis peu à peu tombée sous le charme de cette ville. Sous ses airs de grande cité industrielle elle cache des tas de petits trésors que j'aime dénicher au gré de mes promenades...

6 Commentaires

  1. Il faut prendre le train entre Mulhouse et St Louis (15min / un toutes les 1/2h) puis la navette de bus entre la garde de St Louis et l’aéroport (toutes les 20min, je crois). C’est quand-même assez pratique.

    • Léa dit

      Dans mon cas ça n’a pas été aussi simple… Le dernier avion que j’ai pris était à 6h30, avec un embarquement qui se terminait à 6h. Il fallait donc que j’arrive à l’aéroport pour 5h, or c’était impossible car le premier train de la journée passait trop tard pour cela. Au niveau timing cela aurait été beaucoup trop serré.
      De même, un ami venu en avion dans le coin s’était retrouvé bloqué à St Louis car son avion était arrivé en fin de soirée et il n’y avait plus de train pour Mulhouse.

  2. Céline dit

    Pour moi ,la façon la plus simple de se rendre à l’aéroport si on a pas de voiture/personne dispo pour nous y emmener , c’est de prendre le TER jusqu’à Bâle , puis le bus (50) dont l’arrêt est juste devant de la gare. Après , les horaires c’est autre chose , c’est sûr , si on arrive dans la nuit. Pour un départ par contre , je ne trouve pas que cela est problématique d’être à l’avance à l’aéroport.

    • Léa dit

      Si j’ai l’occasion je testerai une fois la navette depuis Bâle. C’est vrai qu’être en avance à l’aéroport n’est pas forcément problématique, mais là il y aurait bien eu 6h à passer à l’aéroport… Dans le passé il m’est déjà arrivé de dormir dans les aéroports, et ça ne me posait aucun souci… Maintenant avec un enfant de 5 ans c’est quand même plus délicat ;).

  3. VIROUX dit

    J’aime aussi l’ambiance des aéroports, la joie de partir en vacances, de retrouver des proches etc.
    Et je suis super contente que l’aéroport Bâle/Mulhouse existe, c’est vraiment trop pratique qu’il soit s’y proche de Mulhouse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *