Musées
Laisser un commentaire

Le musée Electropolis fait peau neuve !

Electropolis est un musée dans lequel j’ai travaillé durant un an. J’y ai appris beaucoup sur l’Histoire de l’Electricité mais les années sans renouveau commençaient à peser sur ce lieu culturel. 2018 est bien engagé et c’est justement l’année où il a fait peau neuve sur bien des points, pour mon plus grand plaisir, m’encourageant à y retourner la semaine de sa réouverture. Je peux vous dire que le résultat fait plaisir !

Juste une mise au point

Non, je ne vais pas vous chanter le doux refrain de Jackie Quartz (direction Google si vous ne connaissez pas), mais je me devais d’éclaircir quelques points qui n’ont pas changé et qui ne sont parfois pas compris par les visiteurs :

  • Ce musée a pour fil conducteur l’Histoire de l’Électricité afin de constater et comprendre l’évolution des connaissances concernant l’électricité. C’est pour cela que le musée suit un ordre chronologique. Si vous lisez les quelques panneaux (en trilingue, ce qui donne une impression de longs textes alors que finalement il n’y a qu’une petite dizaine de lignes par langue), vous pouvez comprendre les diverses découvertes. Le fait de passer par le point de vue historique est un grand avantage pour comprendre les grandes lignes techniques.
  • Le musée n’est pas “mal éclairé”, ce n’est pas une erreur. En réalité, c’est volontaire. Au fur et à mesure de votre avancée dans l’Histoire, vous voyez que l’éclairage est de plus en plus présent dans les salles, faisant un clin d’œil à la présence et l’utilisation croissantes de l’électricité. Bref, c’est un parti pris qui ne fait pas l’unanimité, mais au moins, vous comprendrez le pourquoi du comment.

Voilà, ça me paraissait bien de le rappeler. J’espère que ça donnera quelques pistes de compréhension aux uns et aux autres ! De rien.

Maintenant, on peut passer à la suite !

Changement de décor en début de visite

Un hall d’entrée chaleureux

Nouvelle entrée à Electropolis

Du nouveau dès l’entrée ! ©Aurore Keller pour MyMulhouse

Ça fleure bon le renouveau dès l’entrée. Le grand hall d’entrée froid a laissé place à des couleurs chaudes, ce qui ne fait pas de mal. Je trouve que l’espace est ainsi mieux occupé. Premier bon point. J’apprécie particulièrement l’éclairage au-dessus de l’accueil.

Sur la droite de la photo, vous constaterez que l’espace “pause” a également connu des changements. Il n’y a plus de tables, ce qui encouragera les gens à ne plus manger ici j’espère. Quant aux chaises, elles ont laissé place à des tabourets.

Une vent de renouveau pour la maquette

Et ce n’est pas fini ! Si vous êtes déjà allé à Electropolis, vous savez que la première étape de la visite, c’est la maquette qui fait office d’introduction. Et bien, celle-ci a connu un petit lifting, accompagné d’un nouveau commentaire, davantage porté sur l’écologie. Bref, Electropolis suit l’air du temps, ce qui permet de redécouvrir la maquette.

Les vidéos renouvelées

Dans la salle consacrée à l’Antiquité

Cette bonne vieille vidéo était intéressante, je dois bien l’admettre, mais un petit changement était le bienvenu. La vidéo adopte désormais un style différent mais toujours (si ce n’est davantage) accessible pour tous les publics.

La vidéo de la Grande Machine a fait place à la nouveauté

La Grande Machine du Musée Electropolis

La Grande Machine ©Aurore Keller pour MyMulhouse

Si vous vous souvenez de la salle de projection avant, vous pouvez y mettre une croix dessus. Son fonctionnement semble avoir totalement changé car il semblerait que la porte n’est plus bloquée dans l’attente de la fin du compte à rebours. Vous avez apparemment la possibilité de vous asseoir à tout moment dans la salle pour profiter des vidéos en continu.

L’ancienne vidéo, représentant une famille dont quelques membres travaillaient à DMC (avec le grand-père qui racontait son métier auprès de la Grande Machine), a été retiré au profit de plusieurs vidéos avec des thématiques différentes.
Si je ne m’abuse, il semble qu’il y a une vidéo mettant en valeur plutôt l’humain avec les divers métiers présents à DMC, qui avaient un rapport avec la machine, et une autre mettant en valeur la machine et son fonctionnement. Ces vidéos reprennent à merveille le texte visible au niveau -1, auquel personne ne faisait vraiment attention et sont très pédagogiques, et plus accessibles aux adultes, qui pouvaient par le passé s’ennuyer.

Je vous conseille de les regarder. Si quelqu’un les a vu, qu’il n’hésite pas à en dire davantage par commentaire car je n’ai pas pu y rester trop longtemps et je n’ai vu que deux vidéos.

Désormais, passons au plus gros changement !

Le plus gros changement dans l’aménagement : le niveau -1

Nouvel espace permanent du musée consacré au futur de l'électricité

Nouvel espace permanent du musée consacré au futur de l’électricité ©Aurore Keller pour MyMulhouse

Un nouvel espace moderne

Le niveau -1 du musée était jusque-là un espace réservé aux expositions temporaires. Désormais, il a pour but de représenter l’avenir de l’électricité dans une salle qui donne un contexte plutôt futuriste, comme vous pouvez le constater :

Des écrans s’emparent de l’espace, enclenchés par un système de bouton. On peut y voir plusieurs innovations, notamment un appareil auditif ou encore un robot destiné aux enfants atteints d’autisme, pour les aider à s’ouvrir au monde.

Des tablettes tactiles pédaogiques pour adultes et enfants à Electropolis

©Aurore Keller pour MyMulhouse

Les informations développées dans cette salle sont accessibles par tablette tactile dans l’espace “En savoir plus”. Vous êtes libre de creuser un sujet plus qu’un autre et d’accéder à des explications claires, pour les adultes mais aussi pour les enfants ; il y en a pour tous les goûts !

Bien évidemment, je ne vous en dirai pas davantage sur les informations que vous pourrez découvrir dans ce nouvel espace. Faîtes-y un tour pour en savoir davantage ! 😉

Du divertissement : Jouez avec les lumières

Toujours dans son objectif d’attirer un public familial entre autres, Electropolis a mis en place dans cet espace plusieurs choses visant à divertir :

  • Un petit théâtre lumineux mettant en valeur des scènes quotidiennes, à travers les saisons, pour comprendre les variations dans l’utilisation de l’électricité au fil du temps.
  • Un mur blanc sur lequel nous pouvons dessiner avec une lumière (je pense que ce mur va connaître pas mal de rayures).
  • Et enfin, nous avons le droit à la cabine noire, découverte lors de l’exposition Street Art, dans laquelle nous sommes pris en photo et nous pouvons graffer sur celle-ci à l’aide de la lumière pendant 30 secondes, dans le principe du light painting.

Je vous aurai bien partagé mon œuvre de light painting mais un mécréant a fait un photobomb et je n’avais pas envie de m’amuser à le flouter.

Pour conclure, cela m’a fait un grand bien de voir ce musée se révéler sous de nouveaux atours, qui étaient très attendus par le personnel. Cela fait du bien de voir ce renouveau concrétisé car oui, cette modernisation était souhaitée depuis un bon moment, mais ce n’est pas si aisé de mettre en place des changements aussi importants. Cela a du être un sacré travail de réflexion et de mise en place et nous ne pouvons que féliciter le personnel pour tout cela (qui en a profité pour faire quelques changements dans les objets exposés, je vous laisse trouver où) ! Merci !

J’ai aimé : Revoir le musée en tant que visiteur, les nouvelles vidéos, le nouvel espace
J’ai moins aimé : Rien.
Infos pratiques :
Musée Electropolis
55, rue du Pâturage
68200 MULHOUSE

Site web : https://www.musee-electropolis.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/musee.electropolis/

Heures d’ouverture (Attention : nouveaux horaires)

De novembre à mars, du mardi au dimanche : 10h – 17h non stop
D’avril à octobre, du mardi au dimanche : 10h – 18h non stop

Fermeture les lundis, 1er janvier, vendredi Saint, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 et 26 décembre.

Classé sous : Musées

de

Passionnée par la culture au sens large, formée pour travailler dans les musées, curieuse de tout... Pourquoi ne pas vous faire partager mes découvertes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *