Musique
Laisser un commentaire

Le Noumatrouff a 20 ans : retour vers le futur ?

La Scène Locale de ce samedi 28 octobre s’inscrivait dans une série de trois soirées visant à célébrer les 20 ans de la Scène de Musiques Actuelles. 20 groupes, tous liés à l’histoire du lieu, étaient conviés à se produire dans la grande salle et le club, dans un joyeux ping-pong.

Noir Sonar – © My-Mulhouse.fr

Esprit de 92, es-tu là ?

Bien avant l’ouverture des portes, la ruche Noumatrouff s’affaire aux derniers préparatifs. Equipe administrative, techniciens, bénévoles, artistes, tous arborent un sourire qui en dit long sur l’esprit qui règnera tout au long de la nuit à venir. Le fantôme frondeur et insouciant de 1992 semble hanter de manière bienveillante les murs et les visages.

Le Nouma, comme l’appellent avec tendresse ses afficionados, c’est aussi (d’abord ?) son bar. Long comme un jour sans soif, il ne semble jamais assez grand pour rassembler les amis. Et ils sont des centaines ce soir, pour autant d’anecdotes : « Moi, en 1992, j’étais à la première soirée », «Et dire qu’en 1996 j’ai vu… », « Tu te souviens de ce concert dantesque de Napalm Death en 2005 ? ».

Le bar du Noumatrouff – © My-Mulhouse.fr

La fontaine de jouvence

Vous l’aurez compris, je ne parlerai pas des concerts, la qualité était au rendez-vous, et le bonheur de jouer ensemble se ressentait. Cependant quand je demande à Matthieu, programmateur, s’il a éprouvé des difficultés à réunir les groupes, il répond avec un large sourire : « Tous ces musiciens ont une histoire forte avec le Nouma. Ils ont répondu présents dans la minute ! ». Et si certains ont dû répéter pour être prêts, le jeu en valait la chandelle : tremper à nouveau ses lèvres dans la fontaine de jouvence rock’n’roll, et transpirer sous les soleils artificiels.

Et la suite ? Un nouveau lieu ? Le Maire l’a évoqué en préambule, mais toutes et tous ce soir n’avaient pas encore les yeux tout à fait tournés vers l’avenir. Il était surtout question de joyeuse nostalgie.
Au risque de me répéter, certains fantômes étaient bien présents. Mais je peux vous garantir qu’ils étaient bien faits de chair, de sang, de sueur et de quelques larmes.

Infos pratiques :
Le Noumatrouff
57 rue de la Mertzau
68100 MULHOUSE
Tél. : 03 89 32 94 10
www.noumatrouff.fr

Classé sous : Musique

de

Mulhouse est la ville qui m'a offert mon premier véritable emploi, et dans laquelle j'étudie aujourd'hui. Même si je n'y vis pas, elle accompagne depuis 10 ans bon nombre de mes sorties culture, bar...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *