Marché de Noël 2012, Shopping
Commentaires (2)

Le vin chaud au marché de Noël de Mulhouse

Comme certainement déjà beaucoup d’entre vous, je suis allé plusieurs fois me promener au marché de Noël de Mulhouse. Je ne raffole pas des bredalas, ni des décors de Noël, des batonnets de Noël (churros pour les intimes) ou des baguettes flambées. Non, moi le marché de Noël c’est avant tout pour le vin chaud (avec modération, cela va de soi) !

Je m’étais ainsi proposé de dénicher le meilleur vin chaud de la place, avec comme but avoué d’avoir une bonne excuse pour pouvoir tous les goûter. Je n’ai pas compté exactement le nombre de stands qui en vendent cette année, mais de mémoire il y en a bien sept ou huit. A chacun d’eux, une personnalité joviale nous a servi notre breuvage, pour un prix unique de deux euros, ce qui est on ne peut plus correct.

Un système de consigne y est d’ailleurs proposé : révolus les gobelets jetables, place aux gobelets consignés ! Ils sont toujours en plastique, sauf qu’il faut les ramener à la fin pour récupérer son euro de consigne. Là où c’est chouette, c’est que vous n’êtes pas obligé de le ramener dans le même stand que celui où vous avez consommé : les vendeurs s’arrangent entre eux, du moins je l’espère !

Force est de constater que du vin chaud, c’est du vin chaud ! Et comme je n’en ai jamais bu plus de deux à la fois, voiture oblige, je dois bien reconnaître que je n’ai pas sensiblement senti de différence, ni donc, au risque de vous décevoir, établi de préférence.

vin chaud marché de noel

Vins chauds au marché de Noël – © My-Mulhouse.fr

Je m’attarderai toutefois sur le fait que de nombreuses variantes du vin chaud classique sont proposées : il m’a été dur de tous les goûter, entre le vin chaud classique, le vin chaud rosé, le vin chaud blanc, le vin chaud à la framboise… Auxquels il conviendra de rajouter le jus de pomme chaud et le jus d’orange chaud, de quoi ne pas laisser les plus petits en restes devant cette douce odeur épicée qui évoque si bien Noël. Ma préférence restera ici le vin chaud classique, sans colorant, ni conservateur mais toutefois un (petit) peu de sucre ajouté.

Enfin, un peu à l’écart, j’ai aussi vu une marmite libellée « Bière chaude » : de la bière, des épices, et « beaucoup de secrets » selon le Monsieur. Laissons donc quelques mystères pour l’année prochaine, cette mixture ne m’a pas tenté.

J’ai aimé : Le vin chaud (évidemment), ainsi que l’ambiance du marché de Noël, qui résiste aux influences commerciales
J’ai moins aimé : La foule (mais ça reste personnel)

Classé sous : Marché de Noël 2012, Shopping

de

Je réside à Mulhouse depuis une petite année dans le cadre de mes études de rédaction web. A travers ma contribution sur ce mag, j'espère vous faire découvrir les trésors dont regorge cette ville.

2 Commentaires

  1. Bonjour Geoffrey, amateur de vin chaud… il faut venir jusqu’à l’Avenue Foch ! Le Bistrot en confectionne un ! C’est le meilleur de Mulhouse sans exagération ! à 1€80 dans un verre en verre !!! Un vrai régal …
    Moi aussi, je le consomme avec modération … une recette secrète du gérant qui ne souhaite pas dévoiler son délice…. Avis aux amateurs ! amatrices !

  2. Bonjour,

    Si le vin chaud vous séduit, je vous invite à venir découvrir notre vin chaud prêt à l’emploi, élaboré par des spécialistes. Il existe en vin chaud rouge, mais aussi en vin chaud blanc ! Nous vous suggérons de le boire chaud ou bien gelé. Du vin chaud gelé ? Essayez-le !

    Cordialement,
    Vin Chaud Service – http://www.vin-chaud.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *