Activités sportives
Laisser un commentaire

Les Mulhousiennes, acte 2

L’année dernière, la première édition de la course des Mulhousiennes avait été un succès. C’est toujours aussi motivées que certaines contributrices My Mulhouse ont enfilé leurs runnings et leur t-shirt rose pour participer à cette 2ème édition et soutenir la Ligue contre le cancer ! 

Marie-Eve : “5 km sans m’arrêter !”

Je m’étais un peu entraînée, en me disant que de toute façon si j’avais réussi à le faire l’année dernière, c’est que j’en étais capable. Et oui : défi relevé, j’ai couru les 5 km sans m’arrêter ! 🙂 Et la date de l’année prochaine est déjà annoncée : je pense que cela va devenir une habitude ? Ce sera mon petit challenge sportif de l’année.

Donc cette année j’y suis allée sans trop de pression, mon objectif étant simplement de participer, de courir, de passer un bon moment. Et de revivre cette émotion que l’on ne ressent pas tous les jours : courir avec des milliers de femmes autour de soi, être encouragée, applaudie et photographiée par des supporters et des groupes de musique tout au long du parcours, ça fait quelque chose ! Bref, ce n’est pas le plus important d’être arrivée 2 300ème et quelques sur près de 3 000 coureuses.

Côté ambiance et organisation, c’était vraiment au top. Par contre, les effectifs ayant plus que doublé, c’était bien plus difficile de circuler ne serait-ce que pour aller chercher un verre d’eau. A part ça, je garderai un très bon souvenir de cette matinée du 27 septembre 2015. Les Patriotes étaient même là pour nous féliciter à l’arrivée.

Les Patriotes - ©Emmanuelle Van-Dinh pour My Mulhouse

Les Patriotes – ©Emmanuelle Van-Dinh pour My Mulhouse

Nathalie : “l’ambiance me booste !”

1500 l’an dernier, 4000 cette année : quel succès cette course ! Bien sûr, je voulais réitérer mon exploit de l’an dernier, à savoir boucler les 5,3 km sans m’écrouler ☺.

J’avais un peu peur de ne pas y arriver, m’étant moyennement préparée, mais déjà, en arrivant au stade de l’Ill vers 9h30, l’ambiance qui se dégage de la marée rose me booste. C’est clair, on est toutes là pour passer un beau moment, pas forcément pour la performance. Et puis, avec Estelle et Marie-Eve à mes côtés, c’est parti, au petit trot, dans les rues de Mulhouse !

On est vers la droite, vous nous reconnaissez ? :)

On est sur la droite, n° 52, 51 et 223, vous nous reconnaissez ? – © Un de nos admirateurs transis 😉

Pendant 4 km tout va bien, mais tout d’un coup, j’ai une furieuse envie de marcher, juste un peu… Non, non, non, car c’est plus dur de s’y remettre après ! Et donc je passe le cap, avec Estelle qui me motive. Arrive le pont chinois et là, quand même, quelques pas pour le monter… puis je retrouve un peu d’énergie pour finir les derniers 500 mètres.

Je prends quelques fruits et un peu d’eau au village, avec toutes ces super nanas qui sourient, ça fait chaud au cœur…puis je repars en courant chez moi ! L’année prochaine, donc, marathon ☺. Ou pas en fait – refaire les Mulhousiennes en améliorant encore mon temps, ce sera déjà bien !

Estelle : “j’ai été impressionnée et émue”

Ah, j’avais dit « rendez-vous l’année prochaine », et nous y étions, avec une fois de plus un temps magnifique ! Mais alors dans une autre dimension ! Nous avons répondu très nombreuses à l’invitation des Mulhousiennes, et c’est tant mieux. En arrivant au Stade de l’Ill pour l’échauffement, j’ai été impressionnée et émue de voir tant de personnes présentes.

L’organisation était très pro, et la bonne ambiance présente tout au long de la matinée ! C’était marrant de voir toutes ces filles sur la piste, et tous ces gars dans les gradins, prêts à nous encourager. Et puis j’ai vraiment senti le côté course entre copines, c’est ce que j’apprécie parce qu’on ne se met pas la pression du résultat, surtout lors du franchissement du Pont Chinois, petite « difficulté » avant l’arrivée ;).

Je vous encourage vivement à y participer l’année prochaine, il reste du temps pour se préparer et on ne perd pas de vue l’objectif de cette course, bravo les Mulhousiennes !!!

Emmanuelle : “les femmes savent se mobiliser !”

Elles étaient 1500 en 2014, elles sont 4000 cette année…”Les Mulhousiennes” ou une course caritative 100% féminine en faveur de la prévention et de la lutte contre les cancers féminins…

L’an dernier, c’est baskets aux pieds et perruque au vent que j’avais soutenu les filles de My Mulhouse. Cette année, c’est avec mon appareil photo autour du cou que je suis arrivée au Stade de l’Ill. Postée derrière le chrono final, je me suis régalée à observer cet impressionnant flux de marée rose et toutes les expressions de visage au franchissement de la ligne d’arrivée. Certaines grimaçaient, soufflaient, criaient quelques fois, d’autres suaient, souffraient un peu sans doute aussi mais toutes semblaient animées par cette joie d’avoir participé à cette très belle course pour servir une noble cause. Les femmes savent se mobiliser et tout donner…

Je n’ai plus qu’un mot à dire: Bravo les filles !!!!

Bravo ! - ©Emmanuelle Van-Dinh pour My Mulhouse

©Emmanuelle Van-Dinh pour My Mulhouse

Philippe : “quel bonheur de voir un tel engouement sportif !”

C’est la première fois que je vois une telle vague rose déferler sur Mulhouse. Attention, je ne parle pas politique. Je parle de ces 4000 femmes qui envahissent les rues de la ville. Quel bonheur de voir un tel engouement sportif ! Elles courent pour la bonne cause et cela se voit.
Malgré l’effort, elles ont toutes le sourire. Dans la foule, il y a ma soeur, des amies, des anciennes collègues. Je les encourage comme je peux ! J’éprouve un certain plaisir à faire mon sport du dimanche matin par procuration juste à côté de chez moi.

Cela donnerait presque envie de chausser ses chaussures de sport. Mais non. Aujourd’hui, ce sont les femmes à l’honneur. J’enfourche quand même mon vélo pour assister à l’arrivée de cette vague rose et pour féliciter les sportives. Bravo aux Mulhousiennes.

- ©Philippe Tzrebiatowski pour My Mulhouse

Avec ma soeur Delphine – ©Philippe Tzrebiatowski pour My Mulhouse

Camille : “je suis sortie de ma boutique pour les encourager”

Concernant la Mulhousienne de dimanche, voici mon expérience de working girl du dimanche…
Ayant pris mon vélo pour me rendre au boulot dimanche matin en direction du centre-ville, j’ai été bien agréablement surprise de voir que les routes étaient barrées et donc… non accessibles aux voitures. Logique, direz-vous, mais pas inaccessibles aux vélos et aux piétons ! (Oui, le dimanche matin toutes les connexions cérébrales ne sont pas opérationnelles !) Yeah, that rocks*!

C’est alors qu’en pédalant sous le soleil et au milieu de la route, je me souvenais que c’était également Paris sans voiture le même jour ! Quelle coïncidence ! J’adore ! Le soleil étant en plus au rendez-vous : le pied ! J’avoue que c’était un vrai pur plaisir de pouvoir profiter de la route sans voiture. Zig zag par-ci, grillage de feu par là… Liberté totale en toute sécurité !

L’ambiance était si différente, comme coincée entre deux dimensions. D’un côté, on se serait crus dans un far west où il ne manquait plus que les rouleaux de paille qui traversent les rues avec la petite musique d’ambiance. D’un autre côté les bruits dissonants des artistes accordant leurs instruments. C’était hyper marrant de traverser tout ça, comme un voyage dans le temps.

Les coureuses ont été gâtées avec la météo, et lorsque j’ai commencé à voir débouler quelques coureuses, je suis sortie de ma boutique pour les encourager. Je ne sais pas exactement à quelle distance elles étaient, mais c’était plutôt insolite de voir autant de nanas courir comme ça dans les rues du centre-ville. Des coureuses hyper concentrées, des déjantées, des conventionnelles, des abeilles, des jeunes, des seniors, des danseuses en tutu, des “je-ne-sais-pas-trop-quoi” (la référence de leur costume m’a échappé, ndlr)… il y avait de tout ! Un peu d’encouragements pour ces braves dames ne coûte rien pour nous, mais apporte tant pour elles ! Et d’un coup, j’entends à la volée “Salut Camille !” La directrice de My Mulhouse, en plein effort : trop fort ! Puis suis rentrée, et ai finalement vu le plus gros flot passer. Je me suis dit qu’elles avaient bien du mérite, et me suis replongée dans mes tâches.

Bien que les rues aient été condamnées pendant un long moment au début de la matinée, cela n’a pas affecté l’activité de notre boutique. Je pense donc que c’est un gagnant-gagnant. Les coureuses sont heureuses, les organisateurs, les piétons et les cyclistes également, et les commerçants tout autant ! Et tout ça, pour la bonne cause ! Vive les Mulhousiennes !

*en français: “Oui, trop cool!”

J’ai aimé : courir, photographier, soutenir…!
J’ai moins aimé : trop de monde à l’arrivée, difficile de se chercher à boire et à grignoter.
Infos pratiques : 
Toutes les infos sur Lesmulhousiennes.com.
Les bénéfices de la course ont été reversés à la Ligue contre le cancer, ainsi qu’à Solidarité Femmes 68.
La prochaine course aura lieu le 25 septembre 2016.
Classé sous : Activités sportives

de

J’ai toujours adoré prendre des photos partout où j’allais (restaurants, balades en ville…), et j’ai souvent rêvé d’être journaliste pour rédiger mes critiques. Je m'exprime donc sur ce blog avec plaisir, depuis son lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *