Portraits, Shopping
Commentaires (3)

Les talents sont aussi dans les Cités mulhousiennes…

Une fois de plus, de jeunes entrepreneurs ont été récompensés suite au concours « Talents et Talents des Cités » organisé par le Réseau National d’Appui aux Entrepreneurs BGE pour la région Alsace et d’autres partenaires. La remise des prix s’est déroulée à la SIM de Mulhouse et le lauréat de « Talents des Cités » de cette année est Chika Chidi, habitant du quartier de Bourtzwiller qui va poursuivre l’aventure pour le prix national « Talents des Cités » les 26 septembre et 19 octobre prochains.

Le projet « PACCIDI »

Connaissant Chika depuis quelques temps déjà, j’ai voulu en savoir plus sur ce projet qui lui a valu ce prix et qu’il a lancé en 2008 en revendant comme premier apport financier le fond de commerce d’un cybercafé qu’il tenait rue du Manège à Mulhouse.

Son projet d’entreprise « PACCIDI » consiste en la création et le design d’une marque de vêtements sportwear et streetwear pour tout public qui correspondent à un style urbain, décontracté, coloré et harmonieux, de haute couture mais à des prix abordables.

PACCIDI a pour ambition d’utiliser des textiles respectueux de l’environnement et des hommes. Depuis la culture en passant par le filage et la confection des vêtements, chaque étape respecte un cahier des charges éthique. L’entreprise porte des valeurs sociales et une partie des bénéfices sera reversée pour des projets de jeunes créatifs.

tee shirt paccidi

Un t-shirt PACCIDI – ©Ray Mond pour My Mulhouse

Le parcours de Chika Chidi

Le parcours du créateur lauréat du concours « Talents des Cités » force l’admiration de par la volonté et le courage qu’il a montré tout au long d’une vie certainement pas toujours facile. Né au Nigéria, Chika Chidi a rejoint la France en 2000, tout d’abord à Paris avant de s’installer à Mulhouse.

Après des études en Beaux-Arts, il a créé en 2006 un cybercafé et épicerie rue du Manège à Mulhouse et en 2008, après la vente de sa boutique il s’est rendu à New York pour collaborer avec une designer, Teresa Timo qui, issue des quartiers pauvres de NYC s’est fait une belle renommée de styliste dans le milieu de la mode aux USA. Leur collaboration a abouti à la création d’une collection PACCIDI printemps-été et les premiers échantillons sur la base de textiles élaborés à partir de coton bio provenant d’Inde ont été fabriqués. En 2012, cette première production a été mise en dépôt-vente en boutique et cette phase-test a été très positive puisque tout le stock a été vendu dans un délai très court.

Afin de faire vivre sa famille, Chika a en parallèle entrepris en 2009 une formation de maçon tout en étant employé dans le secteur du bâtiment, puis de 2010 jusqu’à 2013 dans le BTP.

De par son propre parcours, Chika a ancré dans son entreprise dès l’origine une préoccupation sociale. PACCIDI signifie Pouvoir, Action, Création, Concevoir des Individus qui Développent des Industries. PACCIDI est avant tout une aventure a dimension humaine de collaboration entre plusieurs personnes, un exemple de réussite de création d’entreprise, une motivation aux jeunes créatifs pour les entraîner dans l’action et dans la prise en charge d’eux-mêmes…

Afin de répondre à ces critères qu’il s’est lui-même fixé, Chiki a crée l’association « Créatif Concept » où d’autres jeunes créateurs l’on rejoint. J’ai ainsi pu rencontrer Sonia Ravin et Mickael Germinal, tous deux designers qui ont repris le flambeau de la styliste américaine Teresa TIMO en tant que dessinateurs des modèles de la deuxième collection PACCIDI. Cette deuxième collection sera lancée dès 2014 et mise en vente dans une boutique PACCIDI à créer à Mulhouse, un dépôt vente national à Paris et international aux USA, et au Nigéria. A terme, devrait encore naître un site de vente par internet ainsi que des magasins PACCIDI en franchise et la diversification de l’assortiment en accessoires, chaussures et autres.

chemises paccidi

Mickael, Sonia et Chika dans leurs chemises PACCIDI – ©Ray Mond pour My Mulhouse

Au niveau de « Créatif Concept », Mickael Germinal est responsable de l’association pour le quartier Drouot et Walid Ben Salem pour le quartier des Coteaux où ils résident. L’association est ouverte à toutes celles et ceux qui ont un projet de création, qu’ils soient issus des Cités ou d’ailleurs comme par exemple Sonia Ravin.

L’association est actuellement à la recherche d’un local si possible dans une friche mulhousienne comme DMC par exemple dont la symbolique est importante dans le monde du textile.

A la fin de notre entretien, Chika Chidi, que l’on surnomme d’ailleurs déjà Paccidi, m’a dit que tout cela n’aurait pas été possible sans le soutien infaillible de personnes de qualité telles que Jean-Christophe Freund de la Maison de l’Entrepreneur ainsi que de Martine Zussy, ancienne collaboratrice de la CCI de Mulhouse ainsi que quelques autres encore qu’il tient à remercier.

J’ai aimé : avant tout cet être d’exception qu’est Chiki, ce modèle pour tous les jeunes de par sa volonté, sa force, son courage et le respect qu’il témoigne à tous. J’aime aussi ce projet d’entreprise et celui de l’association Créatif Concept.
J’ai moins aimé : ne pas pouvoir en parler plus longuement ici car il y aurait encore beaucoup de choses à dire…

Infos pratiques :
Chika Chidi
18 rue de Gunsbach
68100 Mulhouse
Email : paccidi [ @ ] lice.fr
Classé sous : Portraits, Shopping

de

De nature curieuse, je m'intéresse à tout mais en particulier à l'Art sous toutes ses formes. Mulhouse, de par sa richesse artistique, culturelle et historique est un vrai bonheur pour le photographe passionné que je suis.

3 Commentaires

  1. J’ai eu l’occasion de le croiser à l’inauguration de la Maison de l’Entrepreneur (qui a été superbement rénovée soit dit en passant 😉 ).

    Il vit totalement son projet et on a vraiment envie de le pousser !

    Un site devrait rapidement voir le jour pour faciliter la communication de la marque (avec nos chers étudiants de la licence Référenceur & Rédacteur Web).

    • RayMond dit

      Merci pour ce commentaire Morgan. Il est vrai que toutes celles et ceux qui ont eu la chance de croiser un jour Chika sont de l’avis que c’est vraiment quelqu’un qui est animé par une vraie énergie constructive qui le pousse à aller de l’avant et qui à mon humble avis nous pousse nous-même à le soutenir dans ce magnifique projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *