Musique
Laisser un commentaire

Let the Suuns shine…

Samedi soir, le Noumatrouff accueillait les Canadiens de Suuns. Un concert qu’il ne fallait pas mettre entre toutes les oreilles, mais qui a conquis le public présent.

Quand j’ai su que les Suuns venaient au Nouma en juin, j’étais super contente car ça faisait longtemps que je n’avais pas pu y écouter ce type de musique. Fils spirituels de Kraftwerk, des Swans et de Sonic Youth, frères de Godspeed You! Black Emperor et de Mogwai, les Suuns font la jonction entre rock, électro et ambient de manière raffinée, parfois minimaliste, toujours passionnante.

Les Suuns au Noumatrouff - © My-Mulhouse.fr

Les Suuns au Noumatrouff – © My-Mulhouse.fr

Rock, electro, psychédélique : un son unique

Et le concert a été juste magistral, entre montées psychédéliques, ambiances indus et beats électro. De guitares torturées en boucles de synthé entêtantes, les Suuns ont construit leurs atmosphères devant un public un peu clairsemé mais visiblement connaisseur. Un voyage hors du temps une heure durant où je me suis (presque) crue dans le New York underground des années 80.

A la fin de leur set, les Canadiens, déjà pas très proches du public, disparaissent après un seul morceau en rappel. Puis la lumière se rallume très vite dans la salle, sans que le public ait le temps de « redescendre » en douceur. Dommage…

Ben Shemie, la voix des Suuns - © My-Mulhouse.fr

Ben Shemie, la voix des Suuns – © My-Mulhouse.fr

J’ai aimé :  le concert.
J’ai moins aimé : la fin du concert.
Infos pratiques :
Noumatrouff
57, rue de la Mertzau
68063 Mulhouse
Tél. : 03 89 32 94 10
Site : www.noumatrouff.fr
Classé sous : Musique

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *