Danse
Laisser un commentaire

Let’s Krump baby !

Hier soir un vent nouveau a soufflé sur la Filature… C’était le vent du Krump !

Krump, ça veut dire quoi ? On va devoir épeler : K pour “Kingdom”, R pour “Radically”, U pour “Uplifted”, M pour “Mighty” et P pour “Praise”. Littéralement, “Kingdom Radically Uplifted Mighty Praise”. Heddy Maalem, le chorégraphe, traduit cela par “Éloge du puissant royaume”, ce qui est probablement la traduction la plus compréhensible. C’est aussi le titre du spectacle.

Le Krump est une danse qui nous vient des bas-quartiers de Los Angeles. Elle est née dans les années 1990, et se caractérise par des mouvements rapides et saccadés. L’objectif du Krump, c’est à travers la danse d’exorciser ses démons, sa colère, son agressivité, sa frustration. C’est de faire de l’art avec des sentiments qui viennent du plus profond de soi-même.

Je ne savais pas tout ça en allant voir ce spectacle. J’avais juste déjà entendu parler d’Heddy Maalem, ancien boxeur devenu chorégraphe, et j’étais curieuse de voir comment ce parcours atypique pouvait se retranscrire à travers la danse.

krump à mulhouse

Jigsaw et Girl Mad Skillz, deux des danseurs de la troupe – © Patrick Fabre

Je peux le dire, j’ai été soufflée. Ce spectacle était très différent de tout ce que j’avais bien pu voir. Les mouvements des danseurs illustraient tout le panel des émotions que l’on peut ressentir en tant qu’être humain : colère, amour, tendresse, joie, tristesse… Le Krump donne une toute autre dimension à notre ressenti. Les corps sont secoués par la danse et la musique, la tension s’exprime jusqu’au bout des doigts des danseurs. Cette danse avait quelque chose de primitif, pas du tout au sens péjoratif du terme, mais plutôt dans le sens où elle retranscrit des émotions profondes et intenses sans aucun filtre. C’était tout simplement impressionnant à regarder et vraiment captivant. Je vous mets un petit extrait pour que vous vous fassiez une idée :

À la fin des 55 minutes de spectacle, les danseurs ont été chaudement applaudis, encore et encore. Il y avait des gens de tous les âges dans la salle, et même un groupe de collégiens. Tout le monde était subjugué par la performance. C’est vraiment une chance de pouvoir découvrir la danse sous un autre visage ! D’ailleurs si vous souhaitez découvrir le Krump, il est encore temps. D’autres représentations sont prévues à la Filature :

  • le mercredi 15 octobre 2014 (ce soir, donc) à 20h,
  • le jeudi 16 octobre 2014 à 19h,
  • le vendredi 17 octobre à 20h.

J’ai aimé : découvrir une forme de danse différente
J’ai moins aimé : j’aurais bien aimé voir le chorégraphe, mais je ne l’ai pas aperçu 

Infos pratiques :
La Filature
20 allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél. : 03 69 77 65 10
http://www.lafilature.org
Classé sous : Danse

de

Mulhousienne d'adoption, je suis peu à peu tombée sous le charme de cette ville. Sous ses airs de grande cité industrielle elle cache des tas de petits trésors que j'aime dénicher au gré de mes promenades...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *