Expos
Laisser un commentaire

L’exposition Nintend’expo à la Fonderie, ou comment replonger en enfance

Du 31 mars au 9 avril, l’exposition « Nintend’expo », qui se déroule à la Fonderie, ravira petits et grands fans de jeux (vidéos ou de société).

C’est avec une certaine curiosité que je me suis rendue jeudi soir à la Fonderie, afin de découvrir l’exposition « Nintend’expo » organisée par les élèves du Master en Management Interculturel et Affaires Internationales (ou MICAI pour faire court). Ayant moi-même suivi cette formation, j’avais aussi hâte de rencontrer les nouveaux élèves, mais aussi d’en revoir d’anciens ou d’échanger quelques mots avec les professeurs.

Jeudi soir, pour la première journée de l’exposition, un vernissage ainsi qu’une conférence-défilé ont été organisés. J’ai donc décidé d’y aller, afin d’attiser ma curiosité et de découvrir la collection mise à disposition par M. Fabrice Heilig, l’un des trois plus grands collectionneurs d’objets Nintendo au monde.

Je suis arrivée pile à l’heure pour le début de la conférence, qui avait lieu dans l’amphithéâtre Weiss de la Fonderie. La salle est pleine à craquer : étudiants, professeurs, ou encore simples curieux, tous sont là, impatients d’en savoir plus.

La conférence retrace le parcours de l’entreprise Nintendo, de ses débuts à la naissance du plombier en salopette bleue (j’ai nommé Mario), jusqu’à la création des Pokémons. L’intervention est animée, les apparitions successives de Mario, Luigi, ou encore la princesse Peach donnent le ton de la soirée. S’en suivent la venue et la chorégraphie rythmée de Zelda et Link, pour terminer par une arrivée spectaculaire de deux Pikachus plus vrais que natures!

Des Pikachus partout ! - © My-Mulhouse.fr

Des Pikachus partout ! – © My-Mulhouse.fr

Après la conférence, nous sommes invités à regagner la BU où un buffet est servi et ou l’on peut profiter de l’exposition. Plus de 200 objets y sont présentés, allant des jeux de sociétés traditionnels – tels que le shogi – jusqu’aux différentes consoles de la marque. C’est donc l’occasion de retrouver son âme d’enfant, en essayant quelques jeux vidéos (hé non, je n’ai pas eu la chance de montrer mes talents) ou en découvrant des consoles qui n’ont jamais été commercialisées en France.

Quelques pièces de l’exposition - © My-Mulhouse.fr

Quelques pièces de l’exposition – © My-Mulhouse.fr

Alors que vous soyez férus de jeux vidéo, passionnés par la culture japonaise ou curieux, n’hésitez pas à vous laisser tenter. L’exposition dure jusqu’au 9 avril et c’est complètement gratuit, vous n’avez plus la moindre excuse !

J’ai aimé : la conférence, intéressante et animée qui permettait de revoir des personnages qui ont bercé notre enfance.
J’ai moins aimé : il y avait beaucoup de monde, c’était un peu difficile de se frayer un chemin pour voir l’exposition.
Infos pratiques :
Campus Fonderie
16, rue de la Fonderie
68100 Mulhouse

L’exposition a lieu jusqu’au vendredi 9 avril, à la Bibliothèque Universitaire de la Fonderie, et l’entrée est gratuite.

Classé sous : Expos

de

Après avoir passé une année à l'étranger, j'ai appris, à mon retour, à redécouvrir la région mulhousienne et à apprécier ses recoins, ses lieux chargés d'histoires et à profiter des différents événements qui s'y passent. C'est avec plaisir que je partage mes découvertes avec vous :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *