Festivals, Musique
Laisser un commentaire

Météo et Jardin Ephémère, les derniers temps forts d’un été à Mulhouse

Comme pas mal d’entre vous, j’ai fait des infidélités à Mulhouse cet été pour aller m’ioder quelque part au bord de l’Atlantique. Le retour se passe en douceur car la rentrée, même annoncée, n’est pas encore à 100% là.

Le festival Météo : jazz à tous les étages !

C’est le rendez-vous incontournable de la fin août à Mulhouse, et d’ailleurs je me prends toujours un peu de temps pour y aller. Déjà à l’époque de Jazz à Mulhouse, je trouvais ça plutôt intéressant d’ouvrir ses oreilles à des musiques pas forcément habituelles pour moi. Comme je suis curieuse, et qu’on m’offre les concerts dans ma ville, sur un plateau, et gratuitement pour certains, eh bien je n’hésite pas.

En général, j’opte pour les concerts programmés dans deux lieux que j’aime beaucoup à Mulhouse : la chapelle Saint Jean et la friche DMC. Il y a trois ans, j’avais assisté à la performance d’eRikm / FM Einheit, de la musique indus dans une usine désaffectée, c’était juste parfait. Et la chapelle Saint Jean, avec sa belle acoustique, m’a aussi laissé de beaux souvenirs. Hier midi, c’était Jonas Kocher : de l’accordéon expérimental qui a trouvé son public mais qui m’a laissé de marbre, même si je reconnais l’impressionnant travail sur les sonorités incroyables qu’il tire de son instrument.

accordéon jazz mulhouse

Un accordéoniste à la Chapelle Saint Jean – © My-Mulhouse.fr

Le jardin éphémère

Après le concert, cap sur la place de la Réunion, transformée pour quelques jours en un jardin de toute beauté. Aux quatre coins, des oliviers délimitent le jardin autour duquel on peut s’installer pour une pause déjeuner sur le pouce ou simplement pour écouter le bruit de l’eau. J’ai finalement opté pour le nouveau banc en arc de cercle un peu plus haut, que personnellement j’aime bien : il habille la place et offre un espace qui permet presque la convivialité. D’ailleurs, quand j’y étais, un vieux monsieur faisait la causette à une dame d’âge respectable, en toute simplicité :).

Infos pratiques :
Festival Météo : jusqu’au 31 août
Jardin Ephémère : jusqu’au 18 septembre
Classé sous : Festivals, Musique

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *