Inclassable
Laisser un commentaire

My Mulhouse a 1 an !

C’était une idée un peu vague, elle s’est transformée au fil des mois en un beau projet et aujourd’hui My Mulhouse grandit, grandit. Mais au fait, ça a commencé comment ?

Vous le savez, je suis la boss de Redactio : on fait de la stratégie éditoriale et du contenu web pour nos clients (PME, grands comptes, collectivités). Si j’ai créé ma propre activité, c’était pour gagner en autonomie et surtout faire ce que j’aime c’est à dire conseiller, rédiger, communiquer. Depuis le début ou presque de l’aventure Redactio, je me disais qu’il me fallait aussi un projet plus « perso », sur un sujet que je connais bien : Mulhouse est apparue comme une évidence !

C’est notre projet, mais votre site !

Eh oui, Mulhouse, ma ville natale, plus de 40 ans de ma vie, mon quotidien, mes amis, mes lieux cultes… y vivre c’est bien, en parler c’est mieux ! Suivie tout de suite par Marie-Eve et Maud à l’époque, puis François, c’est donc avec une belle énergie que nous avons démarré le chantier début 2012 ! Créer un logo avec Jean, bosser avec Vincent pour l’intégration, mettre en place une page Facebook, rédiger les premiers articles : nous avons tout fait, step by step, pour créer un site qui nous ressemble et qui apporte quelque chose de différent aux Mulhousiens.

1 an, du chemin parcouru et encore beaucoup de choses à faire !

1 an, du chemin parcouru et encore beaucoup de choses à faire ! – © Fotolia

Dès la mise en ligne, bingo ! Une belle communauté se crée rapidement, on nous contacte pour contribuer, et My Mulhouse s’installe doucement dans le paysage mulhousien. Un an plus tard, il est temps pour nous de passer à la vitesse supérieure car nous avons de belles et grandes ambitions pour My Mulhouse.

Continuez à nous suivre et merci à vous, lecteurs et fans assidus ou dilettantes, jeunes ou moins jeunes, présents depuis la première heure ou récemment convaincus. Et aussi, merci chers contributeurs qui nous racontez Mulhouse comme personne.

Classé sous : Inclassable

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *