Les Piscines
Commentaire (1)

Nager et se détendre au stade Nautique de Mulhouse

Il ouvre en juin et referme ses portes juste après la rentrée scolaire : le Stade nautique est la destination number one d’une foule de Mulhousiens (mais pas seulement) qui viennent y chercher un peu de fraîcheur quand l’été daigne enfin s’installer à Mulhouse.

stade nautique mulhouse

Stade nautique – © My-Mulhouse.fr

Le stade nautique, j’y allais déjà étant gamine, j’ai un très net souvenir des pataugeoires pour les kids, avec environ 10 cm de flotte chaude comme un bain et dans lesquels s’ébattait une foule de marmots qui parfois n’avaient pas le temps d’aller aux toilettes… Je vous rappelle qu’en des temps pas si anciens, la couche jetable n’existait pas et donc les accidents étaient nombreux. Bref, je me rappelle de cette odeur de chlore et d’urine mélangées, du lait solaire des mamans autour, du pique-nique qu’on prenait à l’ombre et des siestes sous le parasol.

La meilleure heure pour aller au stade nautique ?

C’est donc une vieille connaissance pour moi et de nombreux Mulhousiens, cette piscine découverte avec son bassin ludique, sa fosse à plongeon et son bassin olympique. Très prisée quand le thermomètre s’affole, il y a des jours où 4000 personnes se partagent ses 7 hectares… Un peu too much pour moi, et du coup je préfère y aller le matin à l’ouverture ou le soir une heure avant la fermeture. Bon, en fin de journée, l’eau n’est plus très limpide, mais au moins on peut nager sans télescoper quelqu’un tous les 3 mètres. A l’heure du déjeuner, c’est sympa aussi : quelques brasses puis un déjeuner dans l’herbe avec les copines, ça donne un break très apprécié avant de repartir au bureau.

Au fait, l’an dernier, le stade nautique de Mulhouse a fêté ses 50 ans !

J’aime : le bassin olympique et la verdure omniprésente
J’aime moins : les odeurs du Mc Do attenant à la piscine

Infos pratiques : 
Piscine du Stade Nautique
53 boulevard Stoessel
68100 Mulhouse
Tél. : 03 69 77 66 88

Horaires : tous les jours de 10h à 20h

Classé sous : Les Piscines

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *