Concerts, Musique
Laisser un commentaire

La tête dans les étoiles le temps d’une soirée avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse

Le weekend dernier, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse était présent à la Filature pour le deuxième concert symphonique de la saison 2018-2019 : « Perdu Dans l’Espace », reprenant les Planètes de Gustav Holst puis les Nocturnes de Claude Debussy avant de terminer avec la suite pour orchestre Star Wars de John Williams. C’est ce répertoire varié qui m’attira tout particulièrement, promettant une soirée pleine de découvertes et de plaisir 😊

Les Planètes de Gustav Holst, à la rencontre de notre système solaire

Dès mon arrivée dans la salle, je trépignais d’impatience. C’est toujours aussi impressionnant de voir autant d’instruments réunis – et je note la présence d’un duo d’harpes sur le côté, cela promet d’être intéressant ! Enfin, les musiciens entrent en scène et le chef d’orchestre Jacques Lacombe prend place sur son estrade. Place aux Planètes !

L'orchestre symphonique de Mulhouse au grand complet -© OSM

L’orchestre symphonique de Mulhouse au grand complet -© OSM

Cette composition est divisée en plusieurs œuvres dédiées aux différentes planètes de notre système solaire. Chaque morceau est unique, reflétant le « tempérament » de la planète en question. Durant cette pièce, un écran géant situé derrière l’orchestre projetait des images des différentes planètes, ce qui contribuait encore plus à l’ambiance ! Personnellement, j’ai adoré Mars, agitée et imprévisible, ainsi que Neptune et son final décrescendo de femmes à capella.

Les Nocturnes de Claude Debussy, entre tension et fantaisie

Durant l’entracte, un groupe d’une trentaine de femmes vient se placer au fond de la salle : il s’agit en réalité d’un chœur qui est essentiel dans cette composition de Debussy. Cette pièce est découpée en trois morceaux, chacun possédant une atmosphère qui lui est propre : Nuages, Fêtes et Sirènes. J’ai particulièrement apprécié Fêtes et son ambiance plus fantaisiste et enjouée, et la puissance du chœur de femmes dans Sirènes était surprenante !

OSM_Facebook

L’orchestre en action – Source : page Facebook officielle de l’OSM

La suite Star Wars, toujours aussi épique

Bien sûr, en tant qu’amoureux de la saga Star Wars, je ne tenais plus en place après les Nocturnes. Quand les musiciens revinrent sur scène, on pouvait presque sentir une certaine excitation dans la salle – d’autres, comme moi, attendaient ce passage avec impatience. Les premières notes du fameux thème sonnèrent, et j’étais reparti des années en arrière, comme un véritable enfant qui découvre la franchise et son excellente bande-son pour la première fois.

Il n’y a rien à dire, entendre un orchestre symphonique jouer ces morceaux n’a pas de prix. Malheureusement, la suite n’était pas jouée dans son intégralité (bon, je reconnais que c’est mon amour de la saga qui parle, là. Mais tout de même, une petite Marche Impériale n’aurait pas été de refus :p ), mais c’était une superbe expérience. Bravo à tous les membres de l’orchestre pour leur excellente performance et pour la magnifique soirée que j’ai passée, bercé par toutes ces mélodies !

Bonus : le concert a été capté & rediffusé sur Youtube dans son intégralité ! Vous pourrez trouver la vidéo à cette adresse.

Classé sous : Concerts, Musique

de

Nancéien d'origine, j'ai débarqué à Mulhouse la tête pleine de rumeurs et autres préjugés sur cette ville. Mais mois après mois, j'ai découvert le vrai visage de Mulhouse - pour mon plus grand plaisir ! Sur My Mulhouse, j'espère vous partager les petites pépites de cette ville, pour un nouvel arrivant comme pour un habitant de longue date.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *