Danse
Laisser un commentaire

¿Puedo Flotar? : un concentré d’énergie brute

Le ballet national du Chili et la chorégraphe Kaori Ito ont offert mardi et mercredi à la Filature deux soirées de danse impressionnantes d’énergie et de vitalité.

Sur l’écran, des phrases se succèdent, des interrogations parfois profondes, parfois légères, sur la vie. Le ton est donné, car ces thématiques fonctionnent comme un fil rouge tout au long du spectacle.

Les seize danseurs happent l’espace, crient, virevoltent dans un extraordinaire mélange de styles et une profusion d’émotions. Une maîtrise technique totale, qui mélange tous les styles : danse contemporaine bien sûr, mais aussi des clins d’oeil au music-hall, au ballet classique et au folklore. L’humour et la joie marquent de leur empreinte certains moments où le partage avec le public, interpellé, est direct, tandis que la légèreté se teinte parfois d’un voile dramatique.

Puedo Flotar – ©Josefina Perez Miranda
Puedo Flotar – ©Josefina Perez Miranda

C’est toute la force de ¿Puedo Flotar?, qui apporte une lecture résolument atypique sur les aléas et la beauté de l’existence. On en ressort conquis et avec le sourire.

[/white_box]Informations pratiques
La Filature, Scène nationale
20 allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél. : 03 89 36 28 28
http://www.lafilature.org
https://www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse/[/white_box]

Classé sous : Danse

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *