Balades, Sport / Plein Air
Laisser un commentaire

Rando dans les Vosges : direction le Neuweiher

Les couleurs d’automne sont magnifiques, surtout dans les Vosges. Je vous emmène au  Neuweiher.

C’est depuis longtemps une de mes randos préférées : elle n’est pas difficile (:-)), pas trop longue, et l’arrivée au lac est assez spectaculaire. Pour monter au Neuweiher, je pose ma voiture sur le parking à Emersbach, juste avant Rimbach, dans la vallée de Masevaux. Ensuite, il y a deux possibilités : soit le chemin des pierres (avec une croix jaune), soit l’autre chemin (avec des ronds bleus). Comme je tiens à mes chevilles, je préfère désormais éviter le premier, donc j’attaque la montée en suivant les ronds bleus.

Sur le chemin...© My-Mulhouse.fr

Sur le chemin…© My-Mulhouse.fr

Une jolie vue déjà, et ce n'est que le début de la rando - © My-Mulhouse.fr

Une jolie vue déjà, et ce n’est que le début de la rando – © My-Mulhouse.fr

La rando est en forêt, c’est bien ombragé et donc idéal pour une expédition estivale. En automne, il fait du coup un peu plus frais mais ce jour-là il faisait tellement beau que ma veste ne m’a pas servi. J’ai mis 1h15 environ à monter, avec quelques petites pauses photos.

Une atmosphère magique - © My-Mulhouse.fr

Une atmosphère magique – © My-Mulhouse.fr

Je découvre le petit Neuweiher, puis le “grand” : celui-ci a un niveau très bas, c’est assez impressionnant.

De belles couleurs et des jeux de reflets au petit Neuweiher - © My-Mulhouse.fr

De belles couleurs et des jeux de reflets au petit Neuweiher – © My-Mulhouse.fr

 

Le Neuweiher, incroyablement bas - © My-Mulhouse.fr

Le Neuweiher, incroyablement bas – © My-Mulhouse.fr

Au bord du lac se trouve une ferme-auberge, qui propose entre autres une super tarte aux myrtilles. Ce que j’aime bien habituellement, c’est aller jusqu’au Gresson (encore une petite demi heure de grimpette). Sa ferme-auberge se mérite ( elle est uniquement accessible à pied) mais cela vaut largement le détour autant pour la vue, l’accueil et les produits. Ce jour-là je n’avais pas le temps, mais j’ai quand même bien apprécié ma petite rando dans les Vosges :-).

 

 

Classé sous : Balades, Sport / Plein Air

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *