Expos, Portraits
Commentaire (1)

« Remember » : pin-ups et belles carrosseries par Ray Mond

C’est une expo un peu particulière qui se tient en ce moment à la Cour des Chaînes et pour cause, ce sont les photos de notre contributeur et ami Ray Mond qui sont à l’honneur.

Ray Mond et la photo, c’est une histoire d’amour qui dure depuis des décennies. A l’âge de 14 ans, il reçoit un appareil photo et… c’est le déclic ! « J’avais envie de faire des photos de ce qui m’intéresse, comme par exemple la nature, mais j’étais un peu obligé, sur demande de mes parents, de faire des photos de famille. Je me suis dit à l’époque que dès que je volerai de mes propres ailes financièrement parlant, je ne ferai plus que ce que j’aime », raconte Ray Mond qui depuis a tourné le dos, sauf exceptions, aux clichés de la vie familiale. Non, son kiff, à Ray Mond, c’est plutôt la belle mécanique et l’univers délicieusement rétro des années 50 et 60.

Les pin-ups des années 50 -© Ray Mond

Les pin-ups des années 50 – © Ray Mond

Souvenirs d’enfance… et passion de grand garçon

« Dans les années 50, j’habitais au Nordfeld, près de la caserne. Pas loin de chez moi, il y avait des bars où se retrouvaient les militaires, et bien sûr il y avait toujours des femmes et elles faisaient un petit signe aux gamins – dont je faisais partie – qui passaient », raconte Ray Mond comme si c’était hier. Ces pin-ups de son enfance, Ray Mond leur rend aujourd’hui hommage dans son travail, et tout particulièrement dans l’expo « Remember ».

Devenu un grand garçon, Ray Mond hante les concentrations de voitures d’époque et mûrit son projet photo. Il rencontre celles qui vont devenir un peu ses « muses » comme Virginie et Emmanuelle, embarque la pin-up et effeuilleuse burlesque Ruby Schatzi dans son sillage, et c’est parti pour des séances photos à la gloire des années 50 et 60. Ses terrains de jeux ? Le Fun car Show ou encore l’aérodrome de Thise, près de Besançon, où ses modèles posent devant une Cadillac ou un Spitfire. Et de fil en aiguille, Ray Mond obtient une sacrée reconnaissance : en 2014, cinq de ses photos ont été choisies dans le cadre d’une exposition collective à Time Square, New York !

Le charme désuet des objets d'époque - © Ray Mond

Le charme désuet des objets d’époque – © Ray Mond

En noir et blanc ou en couleur, peu importe le flacon, pourvu qu'on ait la pin-up ! - © Ray Mond

En noir et blanc ou en couleur, peu importe le flacon, pourvu qu’on ait la pin-up ! – © Ray Mond

Mais Ray Mond n’est pas du genre à prendre la grosse tête, et continue de photographier pour son plaisir. Il aime à dire qu’il fait de la photo, et non du « photo-graphisme », car ses clichés, il ne les retravaille qu’au minimum. « J’ai toujours une idée bien précise en tête avant d’appuyer sur le déclencheur, et j’essaie donc de faire ma prise de vue le plus près possible de ce que j’ai imaginé. En général, je ne recadre pas, mais je vais plutôt me concentrer sur la luminosité, les contrastes… Pour les photos de l’expo par exemple, j’ai joué sur le grain et la balance des blancs afin de leur donner un rendu d’époque », explique Ray Mond en toute simplicité.

Au vernissage - © My-Mulhouse.fr

Au vernissage – © My-Mulhouse.fr

Quoi qu’il en soit, le résultat est là : une série de photos superbes qui témoignent aussi, à leur manière, de l’Histoire et des évolutions de la société sur deux décennies.

J’ai aimé : voir enfin ces photos en vrai !
J’ai moins aimé : dommage que l’expo ne soit pas accessible le week-end.
Infos pratiques :
Cour des Chaînes
15 rue des Franciscains
68100 Mulhouse

L’expo est visible du lundi au vendredi de 13h à 18h jusqu’au 11 décembre.
En bonus, vous pouvez rencontrer Ray Mond les mercredis et vendredis, qui y tiendra une permanence en compagnie d’Emmanuelle.

Classé sous : Expos, Portraits

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

1 Commentaire

  1. Bonjour Nathalie, merci de ta présence au vernissage et aussi bien sûr pour ce bel article.
    Je crois que le vernissage était une belle réussite et j’en profite pour remercier toutes celles et ceux qui sont venus nombreux voir “mes” Pin Ups en photos mais aussi surtout en nature car elles ont été formidables tout au long de ce projet qui nous a apporté beaucoup de bonheur à tous. MERCI, Ray Mond 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *