Restos
Laisser un commentaire

Restaurant-bar Fliegerhorst

Il y a quelques jours j’ai découvert avec Julie un lieu vraiment atypique à Eschbach (Allemagne) à 30 minutes de Mulhouse qui mêle restauration, bar et aérodrome.

Un établissement atypique et convivial ouvert en 2015

Le restaurant Fliegerhorst a été ouvert il y a deux ans par Hervé GrosJean, qui parle de ce projet avec beaucoup de passion ! Après avoir été élu meilleur pâtissier junior, il s’est redirigé vers des études d’économie et vit depuis 20 ans en Allemagne. En ouvrant le Fliegerhorst, il a retrouvé sa première passion : la cuisine.

En 2 ans pour l’accompagner dans cette aventure, il a fait en sorte de s’entourer de collaborateurs qui, delà des compétences professionnelles, ont de vraies qualités humaines. Un discours que j’ai beaucoup aimé et qui se ressent vraiment dans la relation qu’il a avec son équipe et avec les clients. Il en ressort une atmosphère hyper chaleureuse, au niveau humain mais aussi dans l’ambiance.

Vous pouvez laisser le costard ou les talons hauts au placard (heureusement parce que je suis pas venue là pour souffrir okay !). C’est convivial, assez classe mais pas trop guindé.

Les avions omniprésents

Avec un aérodrome juste à côté, c’est logique que les avions soient au cœur du projet !
On a une belle vue sur un immense terrain de verdure qui permet d’admirer, outre les couchers de soleil, les avions qui atterrissent et décollent de temps en temps. Un spectacle pas banal ! Cela permet même à certains clients de venir en avion, rien que ça !

La décoration, assez industrielle, est très étudiée et les clins d’œil à l’aviation partout. Dans l’entrée, une maquette d’avion est suspendue au dessus de l’escalier. Des photographies d’avions sont accrochées un peu partout, quand vous partirez vous emprunterez un chemin dans un style de piste d’atterrissage et il y a même une surprise pour les messieurs quand vous irez aux toilettes 😉 Je n’en dit point plus !

Mais l’énorme cerise sur le gâteau, ce qui fera frémir les passionnés d’avions s’ils lisent ces lignes, c’est le hangar. Une petite dizaine d’avions de collection y sont réunis. Des avions de guerre restaurés et toujours en état de voler.

Une collection impressionnante qu’on peut admirer depuis le bar et depuis certaines places du restaurant.

D’ailleurs, chaque année en juin, un gros événement y est organisé. Les avions de la collection et d’autres de propriétaires privés s’exposent et font des tours de vol sous le regard des amateurs.

Un restaurant local et de saison

Dès qu’on me parle d’un restaurant qui propose des produits locaux et de saison, de base j’adhère. C’est ce qui est le plus (éco)logique et ça permet de soutenir l’économie locale.

Chez Fliegerhorst, la carte est donc régulièrement changée. D’ailleurs quand nous y sommes allées la nouvelle carte venait tout juste d’être mise en place.

Pour l’apéritif, on m’a conseillé le cocktail Hugo, très légèrement alcoolisé avec un peu de vin mousseux, de l’eau gazeuse, du sirop de fleur de sureau, du citron vert et des feuilles de menthe. Et wow, déjà le cocktail était trop joli (regardez moi cette photo !) et c’était teeellement trop bon ! J’ai tellement aimé que je vais vite acheté les ingrédients pour en refaire chez moi !

Pour le plat, il y avait environ cinq choix en viande (notamment un burger qu’a pris Julie), deux en poisson et deux choix végétariens. J’ai pris les ravioles végétariennes, avec des tomates cerises, des quartiers de pomme fondants et des noix caramélisées. Moi qui ne suis pas très sucré-salé d’habitude, c’était su-per bon ! Une association étonnante et très réussie !

Si vous souhaitez des conseils en vins, n’hésitez pas à demander car il y a un sommelier ! Avec une expérience assez impressionnante puisqu’il a travaillé sur 5 continents et il a pour rôle d’associer les bons vins aux différents plats de la carte.

Pour le dessert, il y avait cinq ou six chois et j’ai opté pour un clafoutis aux abricots, associé à une part de gâteau aux amandes, un coulis de framboises et à des framboises et des mûres fraiches. Juste un régal et de saison une fois encore !

Les prix n’y sont pas excessifs, il faut compter une dizaine d’euros pour un plat donc c’est carrément raisonnable. D’autant plus en prenant en compte la qualité de la cuisine, la présentation, l’accueil, les ingrédients locaux et le cadre. Bref, c’est un lieu avec beaucoup de qualités dans un « petit coin de paradis » comme dit le gérant Hervé Grosjean !

Des événements y sont régulièrement organisés. Cet été, tous les vendredis il y a des soirées after-works, pour se consoler de ne pas être en vacances, mais avec les palmiers sur la terrasse on s’y croirait :p

 

Horaires :
Restaurant : du jeudi au lundi de 12 h à 23 h.
Bar : du jeudi au lundi de 10 h à minuit, mardi et mercredi de 10 h à 16 h.

Adresse :
Fliegerhorst Eschbach GmbH
Freiburger Straße 19
79427 Eschbach

Tel : +49 7634 798 51-20
E-mail : info@restaurant-fliegerhorst.de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *