Danse
Laisser un commentaire

« Retour à Berratham » : danser la tragédie

Le chorégraphe Angelin Preljocaj signe avec « Retour à Berratham » une mise en scène / en danse poignante sur un texte écrit sur mesure par Laurent Mauvignier. C’était mercredi soir à la Filature.

Le décor est plein d’ombre et de métal, de grillages et de carcasses de voitures. Sur scène, un jeune homme recherche Katja. Il interroge, s’égare, marche, il avait promis à Katja qu’il reviendrait. Mais la guerre a fait ses ravages, et Katja erre elle aussi.

Retour à Berratham -© Jean-Claude Carbonne

Retour à Berratham -© Jean-Claude Carbonne

La danse surgit dans l’histoire telle une catharsis, une manière d’apaiser les esprit, de panser les plaies, mais dans le bruit et la fureur. La musique, sans concession, emplit les oreilles tandis que les danseurs offrent des moments beaux, nerveux, intenses. C’est autour de Katja que se focalisent les paroles et les gestes, tandis que la voix de la narratrice s’élève, puissante et implacable. Et soudain, parfois, la grâce et l’espoir surgissent, dans un mouvement d’une harmonie infinie où les corps ainsi que les esprits, étroitement mêlés, semblent s’apaiser enfin.

Une grâce infinie -© Jean-Claude Carbonne

Une grâce infinie -© Jean-Claude Carbonne

J’ai aimé : un spectacle qui prend aux tripes et résonne longtemps dans les esprits.

J’ai moins aimé : être arrivée en retard…

Infos pratiques :
La Filature
20 Allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél : 03 89 36 28 28
Site : www.lafilature.org
Classé sous : Danse

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *