Concerts
Laisser un commentaire

Rock After Work au Noumatrouff : la bonne idée de la rentrée !

Le Noumatrouff a inauguré une série d’apéros rock certains jeudis soirs et c’est un rendez-vous vraiment très cool, voici pourquoi !

Une formule qui a tout pour plaire

Avec les Rock After Work, le Noumatrouff renoue plus étroitement avec ses racines rock, et ça déjà c’est une bonne nouvelle ! De plus, les concerts se passent au « club », la salle historique, c’est plus intimiste et le bar est tout près.
Le choix de la date et de l’horaire : je valide. Le jeudi soir, ce n’est pas encore tout à fait le week-end mais on s’en approche, et les concerts débutent à 19h30 donc la soirée peut terminer tôt (si on en a envie).

Cerise sur le gâteau, et pas des moindres : les concerts sont gratuits ! Une bonne raison pour ne pas hésiter à venir découvrir la programmation. Ah et il y a même une petite moricette offerte avec votre bière, histoire d’éponger un peu :-).

Une programmation de qualité

La première session des Rock After Work avait accueilli les Bops, un groupe rennais, avec en première partie les locaux et excellents The Hook. Hier soir, c’était au tour du groupe cosmopolite et électrique The Third Sound de faire vibrer les murs du Nouma.

The Third Sound Noumatrouff Mulhouse

Un combo guitares-basse-batterie qui envoie, un peu de clavier, une voix sépulcrale, le groupe a distillé ses morceaux aux sonorités dark, post punk, voire psyché par moments, devant un public conquis. Emmené par Hákon Aðalsteinsson, guitariste du Brian Jonestown Massacre, The Third Sound a d’ailleurs enregistré son dernier album en Alsace, durant le confinement ! Rendez-prochainement au Noumatrouff pour de nouvelles belles découvertes !

Pour connaître la programmation des Rock After Work, rendez-vous sur Facebook ou Instagram

Classé sous : Concerts

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *