Musique
Laisser un commentaire

So long, Marianne

Mercredi soir, je suis allée voir la mythique Marianne Faithfull à La Filature. Salle archi-comble pour une très grande et touchante lady.

Accompagnée d’un guitariste et d’un batteur (qui faisait aussi les synthés), Marianne Faithfull est arrivée sur scène telle une apparition. Démarche difficile aidée d’une canne, carré blond impeccable, Stan Smith aux pieds… et cette voix incroyable dès son premier “Bonsoir”.

Un fauteuil pour l’accueillir, des cigarettes et des tisanes, c’est je l’avoue assez déroutant de voir cette femme de bientôt 70 ans chanter ses tubes (“As tears go by”, “Broken English”, “The Ballad of Lucy Jordan”…) un peu comme si elle était à la maison, tranquille. Une sérénité, une simplicité, et aussi  l’attitude presque désinvolte de la lady qui n’a plus rien à prouver, tout cela faisait un mélange inédit et unique – un peu comme elle, quoi.

Marianne Faithfull - @ DR

Marianne Faithfull – @ DR

Le concert était court mais on lui pardonne, j’ai bien aimé quand les musiciens ont enfin pu se lâcher sur un seul morceau, “Broken English” (approuvés par un “Waow” de Marianne herself). Elle compte parmi les derniers représentants des années 70 et rien que pour ça j’étais contente de l’avoir vue.

J’ai aimé : cette ambiance un peu surréaliste…

J’ai moins aimé : cette ambiance un peu trop pépère…

Infos pratiques :
La Filature
20 Allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél : 03 89 36 28 28
Site : www.lafilature.org
Classé sous : Musique

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *