Théâtre

Vous aimez le théâtre ? Ce dossier est consacré à toutes les pièces que nos contributeurs ont vues et appréciées ! Régalez-vous à la lecture de ces articles !

“Hospitalités” et “Stadium” : le théâtre du réel à la Filature

Comme dans la BD par exemple, j’aime beaucoup la rencontre de l’art et de la “vraie vie”. Ca tombait bien, le mois de mai à la Filature était axé sur le théâtre documentaire ! “Hospitalités” : un village face à son histoire “Hospitalités” est l’histoire d’un village basque raconté par ses habitants. Ou plutôt, l’histoire des habitants du village, qui découvrent qu’ils vont accueillir une famille de réfugiés. Ils sont neuf sur scène, du maire à l’esthéticienne, et ils nous font part de leur vie, leurs doutes… des récits intimes, qui invitent le spectateur à s’interroger. Comédiens pour l’occasion, les habitants de la Bastide-Clairance nous émeuvent ou nous font rire avec de vibrantes et étonnantes confessions. On les découvre, et on comprend qu’ils ne sont pas aussi simples à appréhender que le laisserait croire un premier regard. une très jolie leçon de vie, loin des clichés. “Stadium” : la passion du foot à Lens On dit d’eux qu’ils sont le meilleur public de France… et cela s’est vérifié hier soir à la Filature ! Pour …

Le génie de Mozart, la puissance de sa musique interprétée en live -© The Saul Zaentz Company Warner Bros

Irrésistible “Amadeus” !

Le film culte de Milos Forman avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse et le choeur de Haute Alsace en bande son live : une expérience unique à la Filature. L’histoire, on la connait : “Amadeus” raconte, par la voix de son rival Salieri, la vie de Mozart. Son génie créatif, ses démons, sa mort dans l’indifférence générale… le film nous emmène au coeur de cette histoire avec en filigrane, bien sûr, la musique de Mozart. Le film est projeté sur grand écran, devant lequel sont installés les choristes, et en contrebas l’OSM dirigé par Dirk Brossé. Dès le générique, l’effet est saisissant : la musique jouée en live s’intègre parfaitement dans le film, tellement parfaitement d’ailleurs qu’il me fallait fréquemment aller regarder l’orchestre jouer pour saisir la réalité de la chose. Par exemple, lorsque Salieri décortique le processus créatif de Mozart, où il démontre que chaque note et chaque instrument sont à leur place, que l’écriture est parfaite, était magique car on pouvait suivre cette progression en live avec chacun des musiciens concernés.  Le moment le …

don carlo opera

Don Carlo, de Giuseppe Verdi : alors conquise ?

Don Carlo est un opéra de Giuseppe Verdi, d’une durée de 3h10, auquel j’ai assisté dimanche 10 juillet à 17h. Ai-je l’habitude des opéras ? Pas tout à fait. Avec ma bougeotte naturelle, ai-je l’habitude d’un spectacle qui dure 3h environ ? Absolument… pas. Est-ce que j’ai survécu ? Apparemment. Est-ce que j’ai apprécié ? Laissez-moi vous le dire dans cet article !