Danse
Laisser un commentaire

“Sunny”, un spectacle éblouissant entre danse et concert

Mardi soir, je suis allée voir “Sunny” du chorégraphe Emanuel Gat. Un moment intense et magique…

Faire se rencontrer  la danse et la musique électro, c’est le défi d’Emanuel Gat. Avec Awir Leon, ancien danseur devenu musicien, aux synthés, le live est à la fois dans ce que l’on voit et ce que l’on entend. Le spectacle démarre sur une réinterprétation très personnelle et sensuelle du tube planétaire “Sunny”, tandis qu’un danseur, vêtu d’un fastueux et mystérieux costume, envoûte le public.

Un personnage envoûtant - © Emanuel Gat

Un personnage envoûtant – © Emanuel Gat

Un moment de silence s’en suit, et les autres danseurs et danseuses arrivent pour une parade amoureuse où les corps déliés se frôlent et se touchent, se lient et s’éloignent. Puis la musique explose, et avec elles les personnages exultent, sautent, crient de joie. Un moment d’une puissance et d’un dynamisme absolus. Ils reviendront ensuite, parés de perruques, de kilts, de vêtements, pour de puissantes scènes de groupe ou parfois seuls en pleine lumière, jusqu’au final, qui arrive bien trop tôt à mon goût.

Puissance et dynamisme - © Emanuel Gat

Puissance et dynamisme – © Emanuel Gat

Bref un spectacle de danse parfait !

Classé sous : Danse

de

Au début, de l’indifférence, puis de l’attachement, ensuite un rejet total, et aujourd’hui je l’aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d’amour classique, donc, que j’essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j’adore manier et les images qu’elle m’offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *