Théâtre
Laisser un commentaire

Tartuffe, un imposteur toujours moderne

Hier soir à la Filature, c’était la première de Tartuffe mis en scène par Benoît Lambert, qui a servi  avec brio la pièce de Molière et son incroyable modernité.

On connaît tous l’histoire de Tartuffe, ce bel hypocrite machiavélique dont s’entiche à tort Orgon, un riche bourgeois. C’est un grand classique du collège qui, sur le papier, peut paraître ennuyeux aux yeux des ados, mais de le voir sur scène donne une toute autre dimension à cette pièce qui sait si bien illustrer la manipulation, la conspiration, l’hypocrisie… Des thèmes toujours très actuels, qui rendent Tartuffe absolument intemporel.

Tartuffe

Tartuffe © Vincent Arbelet

« Ce n’est pas pécher que pécher en silence »

Le rideau se lève, et je suis d’emblée séduite par le décor : une table monumentale, enchâssée au cœur d’un jeu de panneaux coulissants qui laissent voir en transparence les personnages tapis dans l’ombre ou écoutant aux portes. Les cinq premières minutes, il faut s’habituer à la langue de Molière, mais très vite  elle redevient familière et dévoile sa virtuosité. Je me délecte des piques de Dorine et de l’hypocrisie mielleuse de Tartuffe dans une mise en scène aussi tonique que fidèle à l’essence même de la pièce. Les acteurs sont tous excellents, et démontrent avec brio que ce texte vieux de 350 ans peut être interprété de façon contemporaine. D’ailleurs, oserai-je le dire ? Ce vieil Orgon m’a évoqué par moments Louis de Funès…

J’ai aimé : le personnage de Dorine, féministe avant l’heure
J’ai moins aimé : rien

Infos pratiques :
La Filature
20 Allée Nathan Katz
68100 Mulhouse
Tél : 03 89 36 28 28
www.lafilature.org
Classé sous : Théâtre

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *