Divers
Laisser un commentaire

Théâtre : une vie dans l’oeil du tigre

Quel point commun y a-t-il entre Sylvester Stallone et la vie de Lise, une jeune femme du siècle dernier ? La très belle pièce « Stallone », d’après le roman d’Emmanuèle Bernheim, présentée à la Filature mardi 26 et mercredi 27 avril, nous dit tout.

Lise, secrétaire médicale en couple, va voir « Rocky 3 ». Le film lui fait l’effet d’un déclic : elle va reprendre la main sur sa vie, à la manière de l’acteur Sylvester Stallone dans le film, qui renaît de ses cendres.

Stallone et Lise, un serment à la vie à la mort

Sur scène, ils sont deux. L’immense comédienne Clotilde Hesme, devant son micro, est une Lise magnifique, dont on suit les doutes, les exaltations, les brimades, les bonheurs. Sur plusieurs décennies, elle nous dévoile la force de Lise malgré les obstacles, on tombe amoureux avec elle de Jean, on visite son ancienne chambre d’adolescente, on boxe, on pleure, on rit, et bien sûr on va voir tous les films de Stallone, puisque c’est grâce à lui que la jeune femme prend un nouveau départ. Et Lise en fait le serment : elle ira voir tous ses films.

©Huma Rosentalski

Pascal Sangla, assis derrière ses claviers, assure le fil rouge musical (dont bien sûr notamment le titre « Eye of the Tiger » de la BO de Rocky 3) et interprète tour à tout le médecin acariâtre, les parents violents, le date boursouflé, l’étudiante névrosée, l’amoureux magnifique, la patiente stressée.

Le récit est vibrant, vivant, parfois sombre, souvent lumineux et franchement drôle notamment lors de quelques tirades ahurissantes, véritables performances accomplies avec brio et vérité par les deux comédiens en état de grâce. Un grand moment de théâtre.

Infos pratiques :
La Filature
20, Allée Nathan Katz
68090 Mulhouse
Tél. : 03 89 36 28 28
Site web : www.lafilature.org
Facebook : www.facebook.com/LaFilature.Mulhouse

Classé sous : Divers

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *