Expos
Commentaires (2)

Tout le dynamisme d’un quartier aux portes ouvertes du Bel Air

Création de bijoux, imprimante 3D, aquarelle, musique… ce n’est qu’une petite partie de tout ce qui était à découvrir samedi au centre socioculturel Bel Air. Petit récap de la journée…

Le centre socioculturel Bel Air, je le fréquente depuis belle lurette, enfin surtout son cinéma. Habitant le quartier depuis peu, je suis allée avec curiosité aux portes ouvertes de samedi.

En arrivant, je suis surprise par le monde : il est presque impossible d’entrer dans le bâtiment ! On commence par une 2CV qui trône fièrement dans la cour et qui répond au doux prénom de Katia. Sa présence intrigue, et pour cause, cette voiture est en fait un canular monté de toutes pièces par Bernard Faller, passionné de deuches et de modélisme, une vraie célébrité locale.

2cv

Katia, la 2CV de Bernard Faller – © My-Mulhouse.fr

A l’intérieur, un air de musique irlandaise donne le tempo, et les nombreux exposants montrent fièrement leurs réalisations. Petits cœurs en tissu, patchwork, sacs, bijoux, peintures, tout (ou presque) ce que l’on peut faire de ses mains se trouve ici et s’achète à des prix souvent dérisoires. Autre technique, autre savoir-faire, des membres du Technistub font de leur côté une démonstration d’imprimante 3D sous l’œil captivé de nombreux badauds.

my mulhouse

Technistub – © My-Mulhouse.fr

Dans une des pièces, le photographe Ramon Ciuret présente des diaporamas, plus loin deux jeunes filles turques vendent de délicieuses spécialités tandis que plus loin une toute jeune fille croque façon manga un monsieur plutôt bluffé par le talent de l’artiste en herbe. Dehors, les plus petits profitent d’un espace vert sécurisé à l’arrière du bâtiment, d’autres vont faire un tour en calèche, tout le monde profite de la douceur et de l’ambiance de cette belle journée printanière.

ramon

Ramon – © My-Mulhouse.fr

Une jeune dessinatrice - © My-Mulhouse.fr

Une jeune dessinatrice – © My-Mulhouse.fr

J’ai aimé : voir tous ces gens qui créent des choses de leurs mains.
J’ai moins aimé : rien.

Infos pratiques :
Centre SocioCulturel Bel Air
31 rue Fénelon
68200 Mulhouse
Tél. : 03 89 42 52 15
www.centrebelair.fr
Classé sous : Expos

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *