Portraits, Shopping
Laisser un commentaire

Un coup d’œil du côté de l’artisanat local avec Éphélide !

Depuis plus d’un an, je m’intéresse aux artisans locaux, et cela a commencé par une rencontre avec Julie Camille, qui est à l’origine de la marque “Éphélide” et dont l’atelier se trouve à Motoco.

Éphélide, de la maroquinerie artisanale éthique

Julie Camille est passionnée par le cuir et son travail, l’amenant ainsi à créer sa marque de maroquinerie “Éphélide”, nommée ainsi afin de faire une référence à ses taches de rousseur.

Julie Camille dans son atelier à Motoco – ©Michel Conrad

Cet atelier est une véritable merveille : des cuirs de toutes les sortes et couleurs ainsi que moult tissus d’ameublement qui permettent de faire les intérieurs des sacs qu’elle crée, … Bref, tout le matériel nécessaire à la conception de ses créations uniques, qui sont issues soit de sa propre volonté soit d’une commande.

Plusieurs points m’ont rapprochée de Julie Camille et de ses créations, moi qui suis une adepte des sacs en cuir … Tout d’abord, j’aime la variété de ses modèles. Ensuite, j’ai rapidement remarqué qu’elle s’adapte aisément aux doléances de ses client(e)s. On garde le meilleur pour la fin : elle souhaite créer des produits éthiques ! En effet, Julie Camille va à la quête de cuirs de qualité auprès de fournisseurs qui utilisent la peau d’animaux destinés à la consommation, et qui proviennent de France, afin que les conditions de tannage n’aillent pas à l’encontre de la santé des travailleurs, comme cela peut être le cas à l’autre bout du globe. Pour finir sur ce point, elle se refuse de travailler des cuirs exotiques (comprenez crocodiles et compagnie).

Elle m’a confié souhaiter s’investir un jour dans le cuir végétal, ce qui lui semble être une évolution intéressante. Hélas, le coût de ces nouveaux produits ne permet pas encore à la marque de se lancer dans cette voie. Affaire à suivre.

Ma commande

Je suis la page Facebook d’Éphélide et j’ai eu un coup de cœur pour un sac, celui-ci :

Modèle Sac Y – ©Éphélide

Hélas, lorsque je suis allée le voir pour me décider, il ne me convenait pas car il était un tantinet petit pour mon utilisation. Moi qui pensait me l’offrir pour la somme de 125 €, me voilà prête à repartir sans. Néanmoins, ma motivation originelle a été perçue par Julie qui m’a alors proposé de le faire en plus grand, la taille idéale à mes yeux. J’en ai profité pour lui demander s’il était possible d’avoir une poche intérieure, ce qu’elle a accepté. Bien évidemment, j’ai choisi le tissu que je souhaitais pour mon sac (choix périlleux). Elle a vérifié que l’ouverture et la bandoulière me convenaient. Et enfin la couleur, j’ai opté pour un bordeaux qui me plaisait, étant donné qu’elle n’avait plus du violet. Bien évidemment, je lui ai demandé combien il me coûterait : 150 €. Ok, je me lance !

Et voici mon sac … – ©Éphélide

… et son intérieur – ©Éphélide

Le prix peut vous sembler élevé et il est évident que ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais je l’ai rapidement relativisé en constatant les prix des grandes marques, dont on ne connait pas l’origine des cuirs ni la méthode de confection employée.

Maintenant, c’est à vous de voir mais sachez que la maroquinerie artisanale et locale, c’est possible !

J’ai aimé : l’éthique, les modèles et le dynamisme de Julie Camille
J’ai moins aimé : R.A.S.
Infos pratiques :
Éphélide
Boutique en ligne : https://www.alittlemarket.com/boutique/ephelide_maroquinerie-457823.html
Facebook : https://www.facebook.com/ephelide.camille?fref=ts

L’atelier “Éphélide”
13, rue de Pfastatt – Bât. 75 à DMC (pas de libre accès au public)
68200 MULHOUSE

Classé sous : Portraits, Shopping

de

Passionnée par la culture au sens large, formée pour travailler dans les musées, curieuse de tout... Pourquoi ne pas vous faire partager mes découvertes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *