Pratique, Restos asiatiques
Laisser un commentaire

Un cours de cuisine thaïe au top chez Pum !

Geoffroy, Pierre et moi étions chez Pum à Wittelsheim pour un cours de cuisine thaïe avec d’autres blogueurs. Une ambiance sympa, des saveurs inédites et un prof au top : on a surkiffé !

L’avis de Nathalie

18h30, mise en jambes. On retrouve les autres blogueurs et on est chaleureusement accueillis par Francis, le big boss de Pum, qui nous explique le déroulé du cours et nous envoie fissa nous laver les mains et enfiler un tablier. Ouf, on a échappé à la charlotte :-).

Premier « exercice », un blind test sur les sauces et les pâtes utilisées en cuisine thaïe, puis confection d’un apéro suivie de la dégustation avec un verre de roselle. Le tout super bon ! Pendant qu’on picore, Francis nous initie à l’écriture thaïe. Big up pour Julie, qui a retenu quelques lettres (ma mémoire de poisson rouge n’a pas été améliorée par la bonne rasade de vodka présente dans ma boisson, ah ah !).

Au boulot ! - © My-Mulhouse.fr

Au boulot ! – © My-Mulhouse.fr

On passe ensuite aux entrées : chef Francis nous explique et on exécute. Je dois dire qu’on était contents d’avoir Pierre, qui se rappelait précisément des dosages pour chaque plat (sans doute parce qu’il n’ pas eu droit à la vodka J)). Chacun à tour de rôle met la main à la pâte, de la préparation à la cuisson, et c’est vraiment sympa ! Re-dégustation et voyage virtuel en Thaïlande avec Francis, qui nous raconte son amour du pays.

Après l'effort, le réconfort : place à la dégustation ! © My-Mulhouse.fr

Après l’effort, le réconfort : place à la dégustation ! © My-Mulhouse.fr

Comment dire…on est un peu calés mais voici le plat principal ! Comme pour les entrées, on en prépare plusieurs, avec toujours les explications de Francis sur les ingrédients, la manière de cuisiner (on a bien rigolé en ayant consciencieusement « massé » le poulet, si, si !). Le blind test était sur les herbes et pour certaines on a un peu séché. Hop, à table, pour la dégustation ! Dur de trouver encore de la place mais on y arrive quand même (enfin c’était moins dur pour certains, n’est-ce pas Pierre et Geoffroy ? J).

Et soudain, c’est le drame : on a failli perdre Philippe et Pierre suite à l’ingestion d’un milligramme de piment. Et hum je les comprends car je l’ai juste croqué et pas avalé, et déjà là j’avais la bouche en feu…Heureusement les feux ont été calmés par une bonne dose de riz, ce qui nous a permis d’aller admirer la confection du dessert – et de le manger ensuite bien sûr !

23h30, c’est l’heure de lever le camp. Franchement, c’était une super expérience : un cours vraiment ludique, des plats simples à réaliser, une groupe chaleureux, bref je recommande !

L’avis de Geoffroy

Pour ma part, j’ai adoré cette soirée qui m’a permis de découvrir des nouveaux plats et des nouvelles techniques de cuisine et m’a également fait passer un moment agréable.

Dans un premier temps, je vais vous parler de l’ambiance et du cadre de ce cours de cuisine : perdu dans une zone industrielle, le restaurant est illuminé par des lumières oranges qui rappelle les couleurs de Pum, ce qui permet de le distinguer rapidement au milieu de tous ces bâtiments. Son mobilier tendance rend le lieu moderne et accueillant.

Francis, le gérant et responsable de la marque PUM, nous accueille avec un grand sourire – après une courte discussion pour se présenter, il nous explique le programme de la soirée : pure cuisine thaï en vue, avec apéritif / entrée / plat / dessert. De manière générale, on sent l’envie et la motivation de chacun qui se dégage : on est prêt à passer aux fourneaux.

Bien masser le poulet :-). - © My-Mulhouse.fr

Bien masser le poulet :-). – © My-Mulhouse.fr

Ce qui m’a impressionné chez Francis, c’est sa pédagogie : cette façon qu’il a de capter notre attention, de nous rendre attentifs aux aliments présents et aux saveurs qui s’en dégagent. Il a réussit à créer un véritable esprit d’équipe autour des recettes, où chacun aidait les autres pour réaliser le plat parfait…et le plus rapidement possible pour qu’on puisse passer à table. Félicitations à Pierre qui se souvenait de tous les ingrédients à la première écoute.

Cette soirée a aussi été l’occasion d’en apprendre plus sur la culture thaïlandaise, que l’on confond souvent avec ses pays voisins comme la Chine ou le Vietnam. Entre les cours de lecture thaïlandaise, les anecdotes sur la vie du pays et la découverte de nouvelles saveurs comme le galanga, on peut dire que notre culture générale s’est autant élargie que nos estomacs.

Un aperçu de ce qu'on a cuisiné - © My-Mulhouse.fr

Un aperçu de ce qu’on a cuisiné – © My-Mulhouse.fr

Grâce à l’organisation de ce cours de cuisine, à chaque « round » on a cuisiné 4 plats : tous les arômes et ingrédients rendaient chaque plat unique en bouche. Nos estomacs ont été mis à rude épreuve : personnellement, j’ai pour habitude d’être un gros mangeur mais la quantité de viande et de riz avalée lors de cette soirée m’ont mis dans une position de regret lorsqu’il a fallu rentrer…mais sans regret parce que c’était super bon quand même. Vous l’aurez donc compris, les doses de nourriture fournies sont largement suffisantes. Mention spéciale au poulet / noix de cajou qui est une pure merveille ! (et je ne dis pas ça parce que je m’en suis occupé :-)).

En conclusion, une soirée riche en découvertes et un très bon moment. Idéal pour les passionnés de cuisine comme pour les néophytes, ce cours ludique restera un très bon souvenir et j’y retournerai avec grand plaisir !

Infos pratiques

Ce type de cours de cuisine s’adresse à des groupes à partir de 8 personnes, entreprises ou particuliers.

Le prix forfaitaire pour l’organisation du cours est de :

  • 200€ pour un groupe de 8 à 10 personnes
  • 250€ pour un groupe de 11 à 15 personnes
  • 300€ pour un groupe de 16 à 20 personnes

A cela s’ajoute un prix/personne en fonction de la formule retenue.

Pour les cours classiques, vous trouverez toutes les infos sur le site :
Classé sous : Pratique, Restos asiatiques

de

Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *