Restos
Laisser un commentaire

Une Parenthèse gourmande à Hochstatt

Des petits plats goûteux et raffinés à même pas 10 minutes de Mulhouse : rendez-vous à la Parenthèse pour un déjeuner… et plus si affinités !

J’aime bien découvrir de nouveaux endroits pour déjeuner le midi, si possible pas trop loin de mon boulot et avec des mets de qualité. Une amie m’avait dit grand bien de la Parenthèse à Hochstatt, on s’y est donc donné rendez-vous.

La Parenthèse - © My-Mulhouse.fr

La Parenthèse – © My-Mulhouse.fr

Le restau est situé au cœur du village, et il y a une chouette terrasse à l’abri de la route et un peu ombragée. Comme il y avait grand soleil ce jour-là, on a donc déjeuné en plein air. L’accueil est vraiment agréable, souriant et sans chichis, j’aime.

Simple et bon, et fait maison !

On opte toutes les deux pour la formule plat+dessert (je crois que c’était dans les 11 ou 12€). Dans les assiettes, on a pu déguster de la poire de bœuf hyper tendre, avec des haricots poêlés (pas des frais, mais bons quand même) et des galettes de pomme de terre. Et en dessert, place au moelleux au chocolat… avec une crème anglaise maison ! Chapeau car comme les frites, la mayo et la chantilly, en général la crème anglaise n’est pas home made dans les restaus.

Le plat du jour - © My-Mulhouse.fr

Le plat du jour – © My-Mulhouse.fr

 

Le moelleux et sa crème anglaise :-) - © My-Mulhouse.fr

Le moelleux et sa crème anglaise 🙂 – © My-Mulhouse.fr

En partant, j’ai jeté un œil dans les assiettes des gens installés derrière nous, et j’ai été séduite déjà visuellement par ce que j’y ai vu. Rendez-vous une autre fois donc pour les plats à la carte.

Infos pratiques :
La Parenthèse
39, Grand’Rue
68 720 Hochstatt
Tél. : 03 89 31 49 20
Site : www.laparenthese-restaurant.fr

La Parenthèse

La Parenthèse
8

SERVICE

8/10

    AMBIANCE

    8/10

      CARTE

      8/10

        SAVEURS

        8/10

          QUALITE/PRIX

          8/10

            Pour

            • Idéal pour un déjeuner (presque) à la campagne.

            Contre

            • Dommage, je n'ai pu tester les plats à la carte.
            Classé sous : Restos

            de

            Au début, de l'indifférence, puis de l'attachement, ensuite un rejet total, et aujourd'hui je l'aime aussi tendrement que sereinement. Une histoire d'amour classique, donc, que j'essaie de raconter à ma façon, avec les mots que j'adore manier et les images qu'elle m'offre chaque jour.

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *